Archives de mots clés: jardinière

Feuillages décoratifs pour potées estivales

Iris foetidissima ‘Paul’s Gold’ et Nandina domestica 'Gulf Stream' en été sur mon balcon, Paris 19e (75)Les floraisons mêmes les plus généreuses étant toujours trop courtes, j’ai planté un grand nombre de plantes à feuillage décoratif sur mon balcon parisien. Voici quelques unes de mes valeurs sûres pour une exposition mi ombragée.

Aster ovatus 'Hakikomi Fu' et Lamprocapnos spectabilis 'White Gold' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

Feuillage doré flashy du Lamprocapnos spectabilis ‘White Gold’

Lamprocapnos spectabilis 'White Gold' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Un mois à peine après son installation sur mon balcon, mon petit pied de coeur-de-Marie à feuillage doré (Lamprocapnos spectabilis ‘White Gold’) a pris une belle ampleur et son feuillage arbore un jaune acidulé très lumineux. Belle acquisition !

Quand je fais un tour sur mon balcon, le feuillage de ce dicentra se repère instantanément. Le jaune chartreuse fluo attire tout de suite l’oeil.

L’emplacement choisi semble lui convenir. J’ai veillé à ne pas lui adjoindre des plantes trop envahissantes pour qu’il puisse prendre ses aises et étaler ses feuilles pour faire admirer son coloris. Je l’arrose régulièrement pour maintenir le terreau toujours frais. Si les températures restent fraiches, sa croissance devrait continuer sans problème. À suivre !

Les abeilles et les bourdons aiment les sceaux-de-Salomon

Sceau-de-Salomon en fleur au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Mes sceaux-de-Salomon sont couverts de petites fleurs en clochettes et le bal des abeilles et des bourdons qui viennent les butiner est permanent dans la journée. La jardinière en est même bruissante tant ce petit monde de butineurs est nombreux.

Sceau-de-Salomon en fleur au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Le bar à nectar est ouvert !

L’ombre fleurie avec le Saruma henryi

Saruma henryi fleuri sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)Avec ses petites fleurs jaune soufre qui se détachent au-dessus des grandes feuilles veloutées en forme de coeur, Saruma henryi apporte une touche fleurie charmante dans les coins ombragés pendant de longs mois.

Essayer, c’est l’adopter et ne plus jamais s’en séparer !

Corsica Door Stopper (Elho), à la fois pot de fleurs et bloque-porte

Bloque-porte Corsica door stopper, elhoCorsica Door Stopper est une création ingénieuse de la marque elho. À la fois pot de fleurs et bloque-porte, il s’agit d’une façon innovante de faire entrer la douceur de la nature chez soi.

Corsica Door Stopper est idéal pour profiter des premiers rayons du soleil printanier ou des douces soirées estivales tout en évitant les claquements de portes. Ce bloque-porte à l’esthétique simple mais moderne résiste même au vent de par son poids important. Des roulettes ainsi que des poignées sont intégrées afin de faciliter son déplacement. Facile à installer, il s’adapte à toutes les portes jusqu’à 8,5 cm de large de par ses dimensions de 37 cm de diamètre par 20 cm de hauteur et les plantes peuvent aisément être changées au fil des saisons. Également équipé d’un tuyau de trop-plein, il permet une irrigation parfaite des plantes qu’il accueille. Prix entre 15 et 22 euros.

Facile à nettoyer, résistant aux UV et au gel, il se prête parfaitement à un usage extérieur . Fait de plastique recyclé, il respecte l’environnement tout en étant incassable.

Corsica door stopper lime green, elhoLe Corsica Door Stopper sera idéal avec des violettes ou des bruyères de Toussaint, qui se marieront tout à fait avec les différents coloris frais et modernes dans lesquels il est proposé, comme menthe et taupe ou cerise et lime vert.

(suite…)

Alcathea suffrutescens ‘Parkallee’, toujours plus vigoureux

Alcathea suffrutescens 'Parkallee' sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)Cette année, mon pied d’Alcathea ‘Parkallee’ redémarre avec une belle vigueur et occupe déjà les deux tiers de sa grande jardinière, étouffant sans complexe ses voisines pourtant peu nombreuses.

Le pied de valériane des jardins (Centranthus ruber ‘Alba) ne souffrira pas car la plante est résistante à toutes épreuves. Mais j’ai un pied de Nandina à côté que je vais devoir enlever sinon il ne pourra pas lutter contre les racines de l’alcathea qui exige beaucoup d’eau pendant l’été et assèche le substrat en moins d’une journée quand les températures sont élevées. Ce sera l’occasion de changer une partie du terreau et d’ajouter compost et engrais organique pour nourrir cette plante vivace très imposante. Même en jardinière, les tiges peuvent monter jusqu’à 2,50 m de hauteur. Vue l’ampleur de la touffe au début du printemps, je devrais avoir une belle gerbe de fleurs l’été prochain…