Archives de mots clés: jardin

Le lierre fleurit, syrphes et abeilles sont à la fête

Belle ballade dans le superbe cimetière du Père Lachaise (Paris 20ème) cet après-midi, sous un ciel souvent très chargé de nuages noirs, mais heureusement sans pluie. Le mur côté avenue Gambetta était tapissé de lierre arbustif en pleine floraison. Une vraie ruche !La floraison du lierre n’est pas une chose très commune. Voir tout un mur couvert de lierre en fleur est encore moins fréquent. Les fleurs sont assez insignifiantes, le parfum plutôt déplaisant, mais seulement pour les humains, car les insectes pollinisateurs s’en donnaient à coeur joie cet après-midi. Syrphes, abeilles, grosses mouches bleues, bourdons et même quelques guêpes, tous ce petit monde bruissaient et virevoltaient, indifférent aux bourrasques de vent et aux lourds nuages qui menaçaient. Les fleurs ne manquent pourtant pas dans le cimetière encore bien fleuri, mais le lieu de rendez-vous et le festin était sur ce grand mur de lierre. Pollen et nectar à volonté !

Dahlias : concours et expositions au Parc floral de Paris

Jusqu’au 14 septembre, vous êtes invités à choisir vos trois variétés préférées de dahlias parmi les 134 présentées en compétition dans le Parc floral de Paris (12ème arrondissement).

Cette année, 134 variétés soigneusement étiquetées, présentées dans des jardinières en tresse de bois d’azobé, rassemblent chacune 6 à 8 pieds d’une même variété. Réunies et suivies sur 2 ans, ces variétés nouvelles ou commercialisées depuis moins de 5 ans, et anciennes datant de plus de 25 ans, remises au goût du jour, sont estimées par un jury composé d’élus, de personnalités désignées « es qualité » et d’agents de la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement de la Mairie de Paris.

Les dahlias sont jugés sur la beauté, la forme et la qualité de l’inflorescence, le degré de vigueur de la plante, sa végétation, son port, sa résistance aux maladies parasitaires et sa floraison. En fonction de ces critères, les variétés retenues reçoivent prix ou certificats. Une attention particulière est portée à la résistance aux maladies, garante de la restriction d’utilisation de produits phytosanitaires.

Mais depuis l’été 1992, les visiteurs du parc choisissent aussi leur dahlia préféré. Dès votre entrée dans le site, un bulletin de vote vous sera remis. Les bulletins remplis sont déposés dans une urne à l’entrée du jardin du dahlia. Le jury délibérera le 19 septembre, tous les résultats (jury et critérium du public) seront proclamés le 20 septembre prochain.

Les récompenses offertes par la Mairie de Paris comprennent :

– un premier prix du dahlia toute catégorie, qui récompense le meilleur choix des professionnels pour une utilisation des dahlias dans les jardins.
– un premier prix pour les dahlias nains, qui couronne les dahlias les plus intéressants pour les décorations florales des villes.
– un premier prix critérium du public attribués aux dahlias les plus appréciés par le grand public.
– un premier prix des amateurs qui permet de faire connaître et de développer la recherche de nouveautés par les amateurs hybrideurs.
– un ou plusieurs certificats.
D’autres prix spécifiques sont attribués :
– le prix de la presse horticole attribué par l’association des journalistes du jardin et de l’horticulture (AJJH).
– le prix des fleuristes attribué par un jury composé de fleuristes.
– autres prix mis en place par des professionnels.

Ne manquez pas les deux expositions sur les dahlias :
– « Images de dahlias », du 27 août au 11 novembre. Présentée au pavillon 21, elle propose des aquarelles de Jacqueline Candiard et des photographies de Dany Gander-Gosse qui mettent en lumière les qualités artistiques du dahlia. Une documentation très complète permet de découvrir l’histoire du dahlia, sa provenance, ses méthodes de culture, les périodes de floraison et les multiples variétés qui en font sa spécificité : à fleurs simples, sphériques (balles, pompons, nains…), à collerette ou bien à fleurs d’anémone, de pivoine, d’orchidée… ou encore les dahlias décoratifs ou les dahlias cactus (dentelles, rayonnants…).
– « Intemporel dahlia », du 27 septembre au 5 octobre.

Jardins de cristal dans le parc de Bagatelle

La Ville de Paris et le Conseil Régional de Lorraine présentent l’exposition « Jardins de cristal », dans le parc de Bagatelle du 25 août au 2 novembre 2008.Pendant deux mois, l’un des plus beaux parcs de la capitale sert d’écrin aux joyaux réalisés dans les quatre cristalleries les plus prestigieuses de la Région Lorraine : Baccarat, Daum, Lalique et Saint-Louis. Des pièces inspirées par la flore et la faune sont disséminées dans le parc ou exposées dans le Trianon. Elles invitent le visiteur à découvrir avec poésie le lien qui unit depuis toujours le cristal à la nature.
Dans le Trianon, le travail du cristal est présenté de la matière brute à l’objet fini. A travers quatre jardins imaginaires dédiés aux quatre cristalleries, cristal et végétaux se rejoignent dans une scénographie originale de Vincent Dupont-Rougier. De courtes séquences vidéo racontent l’histoire des manufactures et de cette matière étonnante qu’est le cristal. Elle lève le voile sur les hommes qui le sculptent et le taillent pour donner naissance à ces objets précieux et spectaculaires.
Les installations se reflètent dans les plans d’eau du parc ou apparaissent au détour d’un bosquet, les œuvres de cristal répondant à leurs modèles.
Dans la galerie, des animations, des conférences et des démonstrations, ouvertes au public, permettent de mieux comprendre l’art du cristal et ses secrets de fabrication.
Cette exposition, initiée par le Pôle verrier de Lorraine, a reçu le soutien de Gaz de France : de la Fondation pour la scénographie et de la Délégation Lorraine pour les animations.
Informations pratiques :
• Lieux : Trianon, Galerie et parc de Bagatelle.
• Adresse : Route de Sèvres à Neuilly – Bois de Boulogne – 75016 Paris.
• Accès : Métro pont de Neuilly, puis autobus 43 ou Métro porte Maillot, puis autobus 244 ou Métro porte d’Auteuil, puis autobus 241.
• Dates : du 25 août au 2 novembre 2008.
• Horaires : tous les jours de 10h00 à 18h00.
• Tarifs : 3 euros et tarif réduit à 1,50 €. Visite gratuite pour les moins de 7 ans.
La galerie est accessible aux personnes handicapées.

Carte postale du Paris exotique

Premiers jours de vacances, détente et belles ballades au programme. D’une lointaine contrée exotique, où poussent des fleurs somptueuses, des feuillages exubérants et des fruits inconnus à dévorer des yeux seulement, voici les premières photos souvenirs…

Légendes des photos : 1 – Solanum rantonetti, 2 – Lavatera maritima, 3 – Ipomoea indica ‘Zara Leander’, 4 – Ipomoea ‘Flying Saucers’, 5 – Hibiscus x rosa-sinensis, Senecio petasitis et Passiflora caerulea, 6 – Musa, 7 – Solanum pyracanthum, 8 – Dolichos lablab ‘Ruby Moon’, 9 – Poivron noir, 10 – Morelle de Balbis (Solanum sisymbrifolium).
Surprenant et dépaysant non ? Et bien il suffit de rester dans Paris, de faire un saut dans le 5ème arrondissement, dans le Jardin des plantes du Muséum National d’Histoire Naturelle et de parcourir les plates-bandes de présentation de fleurs annuelles ou exotiques et
l’exposition des plantes de la famille des Solanacées. Exotisme garanti et une foule de curiosités botaniques à découvrir et admirer… Bon voyage dans ce Paris exotique !

Visite du jardin d’agronomie tropicale vendredi 8 août

La Mairie de Paris organise une visite du jardin d’agronomie tropicale demain vendredi 8 août, à 14 h 30.

Agrandir le plan
Rendez-vous au 45bis, avenue de la Belle Gabrielle, dans le 12ème arrondissement.
Tarif : 6 € ou 3 €, gratuit pour les cartes améthyste, émeraude et les demandeurs d’emploi.