Archives de mots clés: inscriptions sur les arbres

Les bouleaux tatoués du quai de Montebello

Il n’y a pas que les murs parisiens qui font l’objet de tags et de graffitis. Les arbres de la capitale servent aussi de grimoires où des passants laissent des marques indélébiles. Comme sur ces bouleaux du quai de Montebello (Paris 5ème)…

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Nicolas serait-il passé par ici ?

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Les couples se suivent, les coeurs s’accumulent…

Graffitis sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffitis sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

Graffiti sur l'écorce d'un bouleau, quai de Montebello (Paris 5ème), photo Alain Delavie

En français, en anglais, en espagnol… Les déclarations d’amour s’exposent dans toutes les langues. Quoi de plus romantique qu’une promenade sur le quai de Montebello, en bord de Seine, avec Nôtre-Dame et l’Île Saint-Louis en perspective ?

La Seine, l'Île-de-la-Cité et Nôtre-Dame, l'Île Saint-Louis, au fond la Tour Saint-Jacques et l'Hôtel de Ville (Paris, 75), décembre 2009, photo Alain Delavie

La Seine, l'Île-de-la-Cité et Nôtre-Dame, l'Île Saint-Louis, au fond la Tour Saint-Jacques et l'Hôtel de Ville (Paris, 75), décembre 2009, photo Alain Delavie

Pas mal la vue non ? Surtout pendant les quelques trop rares minutes de ciel bleu ensoleillé en fin de journée !