Archives de mots clés: grille

Trou dans la haie ou dans la grille ?

Photo de Jean-Baptiste Leroux, exposition Jardins extraordinaires, grille du jardin du Luxembourg, Sénat, Paris 6ème (75)Mais qui à fait ce gros trou dans l’imposante grille qui entoure le jardin du Luxembourg (Paris 6e), pourrait penser un passant pressé ? Tout n’est qu’illusion résultant de la superposition de la photo d’un oculus dans une haie et des barreaux de fer qui la supportent.

Cette photo réalisée par Jean-Baptiste Leroux dans les jardins du Prieuré d’Orsan (Cher) et présentée en grand panneau est une des vues de jardins présentées sur les grilles du Jardin du Luxembourg pour l’exposition Jardins Extraordinaires jusqu’au 16 juillet 2017. Une exposition organisée par la Réunion des musées nationauxGrand Palais en collaboration avec art & the city.

Informations pratiques
Accès libre, éclairage nocturne.
Le long de la rue de Médicis, 75006 Paris.
Transports : Métro ligne 10, station Odéon; RER ligne B, station Luxembourg-Sénat; bus n° 21, 27, 38, 58, 82, 84, 89.

Géraniums engrillagés

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75)

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Quelques fleurs sortent à peine de l’embrasure de la fenêtre et passe à travers les mailles de la grille qui protège les ouvertures situées au rez-de-chaussée côté rue.

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75)

Géraniums zonales (Pelargonium) derrière une grille dans la rue Gustave Geffroy, Paris 13e (75), août 2011, photo Alain Delavie

Le rouge géranium se repère vite et attire l’oeil…
(suite…)

Libérons les althéas

Ouvrez, ouvrez la cage aux althéas ! Qu’importe la grille, rien n’arrête ces arbustes à la floraison estivale généreuse.

Avec du soleil et suffisamment d’eau au pied, les althéas (Hibiscus syriacus) poussent à qui mieux mieux. Des fleurs côté jardin, des fleurs côté rue, tout le monde en profite. Mais on peut les tailler très court en fin d’hiver car les nouvelles fleurs n’apparaissent que sur les pousses de l’année. Cela permet de les contenir si c’est nécessaire…