Archives de mots clés: grande roue

La grande roue en bleu, blanc et rouge

Grande roue illuminée aux couleurs du drapeau français, bleu, blanc, rouge, place de la Concorde, Paris la nuit, Paris 1er (75)
L’imposante grande roue a repris sa place sur la place de la Concorde (Paris 1er) près de l’entrée du jardin des Tuileries. Cette année, elle n’est pas d’un blanc lumineux, mais elle arbore les couleurs du drapeau national français.

Grande roue illuminée aux couleurs du drapeau français, bleu, blanc, rouge, place de la Concorde, Paris la nuit, Paris 1er (75) (suite…)

20 ans pour la grande roue

Grande roue sur la place de la Concorde vue depuis le jardin des Tuileries en automne, Paris 1er (75)
La grande roue s’est réinstallée sur la place de la Concorde pour les fêtes de fin d’année. Cet immense manège qui donne une des plus belles vues sur la capitale fête cette année ses vingt ans. C’est le moment d’en profiter pour découvrir Paris vu du ciel ou presque, la roue culminant à 65 m de hauteur.

Grande roue sur la place de la Concorde avec l'obélisque et la Tour Eiffel à l'arrière-plan, Paris 1er (75)
Cette grande roue est composée de 42 nacelles, dont une est aménagée pour les personnes à mobilité réduite.
Vous pouvez faire un tour (et bien plus !) tous les jours de 11 h à minuit, jusqu’à 1h les vendredis et samedis. Tarif pour adulte : 10€, enfants de moins de 12 ans : 5€.

Paris sous la pluie vue depuis la grande roue, place de la Concorde (Paris 1er)

Obélisque et avenue des Champs-Élysées, vue de Paris depuis la grande roue installée sur la place de la Concorde, Paris 1er (75)

Chaque fois que la grande roue est installée dans Paris, je ne manque pas d’y aller faire un tour, voire deux (ou plus, selon mon emploi du temps). Je ne me lasse pas de découvrir la capitale vue d’en haut. Cette fois-ci, la météo était désastreuse, avec un ciel gris plombé et de la pluie. Mais qu’importe, Paris sous la pluie, c’est bien aussi !

Tour Eiffel et la Seine, vue de Paris depuis la grande roue installée sur la place de la Concorde, Paris 1er (75)
La Tour Eiffel bien sûr, la Seine et le pont Alexandre III…

Jardin des Tuileries, vue de Paris depuis la grande roue installée sur la place de la Concorde, Paris 1er (75)

Le jardin des Tuileries dans ses habits d’hiver avec le palais du Louvre à l’arrière plan…

Jardin des Tuileries, vue de Paris depuis la grande roue installée sur la place de la Concorde, Paris 1er (75)

Au loin la basilique du Sacré Coeur de Montmartre, vue de Paris depuis la grande roue installée sur la place de la Concorde, Paris 1er (75)

Vue à travers la vitre dans le lointain, la Butte de Montmartre avec la basilique du Sacré-Coeur, toute grise comme le ciel.

Fin de la visite et de la découverte de la capitale vue de haut, très haut sur la grande roue. Celle-ci est installée sur la place de la Concorde (Paris 1er) jusqu’au 13 janvier 2013. Les cabines étant fermées par des vitres sur les côtés, vous pouvez y aller quelle que soit la météo. Mais le Père Noël va peut être nous apporter le soleil, non ?

Statue équestre et grande roue (Paris 1er)

Statue équestre à l'entrée du jardin des Tuileries et grande roue sur la place de la Concorde, Paris 1er (75)

La grande roue installée sur la place de la Concorde est prétexte à toutes sortes de perspectives et de photographies, que ce soit de jour ou de nuit quand elle est entièrement illuminée. Cette photo a été prise dans le jardin des Tuileries, près de l’entrée.

La statue est une reproduction du « Mercure monté sur Pégase » réalisé par Antoine Coysevox (1640-1720). L’original est en marbre et il est désormais conservé aux Musée du Louvre. Les dimensions : H. 3,15 m. ; L. 2,91 m. ; Pr. 1,28 m.

Antoine Coysevox reçut commande en 1699 d’un groupe de deux sujets équestres destinés à exalter la « renommée du Roi » (Louis XIV). Placés de part et d’autre de la partie supérieure du bassin de l’Abreuvoir à l’entrée du parc de Marly, les groupes ont été exécutés en marbre de Carrare en 1701 et 1702. Le sculpteur a souligné sur l’inscription du socle que l’achèvement de ces blocs monolithes en l’espace de deux années avait été un tour de force.
Mercure, Dieu du Commerce et des Arts, forme un groupe avec la Renommée montée sur Pégase, sonnant de la trompette. Sur un bouclier, une allégorie représente l’accession du petit-fils de Louis XIV, le duc d’Anjou, au trône d’Espagne. Dès 1719, les marbres ont été placés à l’entrée occidentale du jardin des Tuileries, où ils ont été remplacés par des moulages en 1986.

La grande roue et l’obélisque sur la place de la Concorde (Paris 8e)

Illuminations dans Paris la nuit, grande roue et obélique sur la place de la Concorde, Paris 8e (75)

J’ai toujours été attiré par les grandes roues, encore plus quand elles sont éclairées la nuit. Et celle qui est installée en ce moment sur la place de la Concorde avec ses deux sapins de Noël blancs comme elle se voit de loin. À admirer notamment depuis l’avenue des Champs-Élysées.

Illuminations dans Paris la nuit, grande roue et obélique sur la place de la Concorde, Paris 8e (75)

Je venais de descendre l’avenue des Champs-Élysées, après avoir fait le tour du Rond-Point des Champs-Élysées et parcouru le village de Noël, le froid commençait à me saisir, surtout au niveau des mains et du visage. J’ai donc résisté à l’envie de faire un tour sur la grande roue. Mais ce n’est que partie remise…

Du haut de ses 60 mètres, la grande roue vous fait découvrir une vue exceptionnelle de la capitale. Située à l’entrée du Jardin des Tuileries, en bas de l’avenue des Champs-Élysées, la grande roue de Paris vous attend de 10h30 à minuit tous les jours, jusqu’au 20 janvier 2009. Prix des places : 8 euros.