Archives de mots clés: ginkgo

Ginkgo biloba ‘Chris Dwarf’

Ginkgo biloba 'Chris Dwarf' en pot dans le Jardin de La Grenouillère
En visitant le superbe jardin La Grenouillère aux Essarts-le-Roi dans les Yvelines la semaine dernière, j’ai découvert cette variété miniature de l’arbre aux quarante écus (Ginkgo biloba). J’aimais déjà l’espèce type, mais cette forme naine a été un véritable coup de coeur.

Ginkgo biloba 'Chris Dwarf' en pot dans le Jardin de La Grenouillère
Cette variété pousse jusqu’à 60 cm de hauteur avec une envergure d’environ 80 cm. Elle peut donc être cultivée en pot sur un petit balcon ou dans une cour avec un emplacement ensoleillé.

Ginkgo biloba 'Chris Dwarf' en pot dans le Jardin de La Grenouillère

Installation de Christophe Ponceau : The Bulk Garden / Le Jardin en Stock

The Bulk Garden / Le Jardin en Stock de Christophe Ponceau  à la Cité de la Mode et du Design ©  Brigitte Baudesson
La Cité de la Mode et du Design (Paris 13e) accueille jusqu’au 15 octobre 2016, The Bulk Garden / Le Jardin en Stock, une installation végétale spectaculaire créée par le scénographe- paysagiste Christophe Ponceau.

The Bulk Garden / Le Jardin en Stock de Christophe Ponceau  à la Cité de la Mode et du Design ©  Brigitte Baudesson
Inaugurée à l’occasion des D’Days et du 1er Off de l’Art et du Design Végétal, l’installation s’intègre également dans le parcours de la Paris Design Week et le OFF de la Nuit Blanche 2016. Les visiteurs peuvent découvrir cette pépinière de Ginkgo biloba, tous les jours de 10h à minuit dans l’Atrium de la Cité.

The Bulk Garden / Le Jardin en Stock de Christophe Ponceau  à la Cité de la Mode et du Design ©  Brigitte Baudesson
Entre design et art végétal, Christophe Ponceau revisite les Docks.

Christophe Ponceau, The Bulk Garden / Le Jardin en Stock  à la Cité de la Mode et du Design ©  Brigitte Baudesson
The Bulk Garden / Le Jardin en stock, autrement défini comme un jardin en attente, propose un stockage d’arbres qui forme un vallon invitant au voyage. Un clin d’œil à l’usage premier des docks, espace de transit, de stockage et de passage.

The Bulk Garden / Le Jardin en Stock de Christophe Ponceau  à la Cité de la Mode et du Design ©  Brigitte Baudesson
Cette installation végétale se présente comme une pépinière qui descend vers la Seine, une micro-forêt de Ginkgo biloba, l’arbre aux quarante écus. Seul arbre ayant résisté à la bombe atomique qui a dévasté la ville d’Hiroshima, il symbolise la nature en danger, exploitée mais toujours forte et capable de s’adapter. Organisé sous un lustre rigoureusement ordonné et aérien de baladeuses de chantier, ce morceau de paysage éphémère et factice interroge sur la place accordée au monde végétal.

Splendeur du ginkgo

Majestueux pendant la belle saison, le ginkgo (Ginkgo biloba) devient resplendissant en automne quand toutes ses feuilles prennent une éclatante couleur jaune d’or très lumineuse. Il mérite alors pleinement son nom commun d’arbre aux quarante écus.

Feuillage d'automne

Ginkgo biloba avec son feuillage d'automne dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

Même avec une météo particulièrement grise et humide, ce bel arbre d’ornement illumine le parc des Buttes-Chaumont. Une grande pyramide d’or !

Feuillage d'automne

Ginkgo biloba avec son feuillage d'automne dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

Feuillage d'automne

Ginkgo biloba avec son feuillage d'automne dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

Superbes drapés d’or, une vision très réjouissante compte tenu du temps pluvieux désespérément gris.

Feuillage d'automne

Ginkgo biloba avec son feuillage d'automne dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

Les gingkos sont assez présents dans Paris, leur population représentant un peu moins de 5% des arbres plantés dans les rues parisiennes. Certains sujets sont même remarquables, comme celui du jardin des serres d’Auteuil, âgé de 112 ans avec un tronc de 3,10 mètres de circonférence ou celui du Bois de Vincennes, planté près de la maison des chiens en 1865, qui a une hauteur de 26 m et un tronc de 2,50 m de circonférence.