Archives de mots clés: géranium lierre

Colossale suspension d’alysse et de géranium lierre

Suspension d'alysse et de géranium lierre, gare d'Austerlitz, Paris 5e (75)Les fleurs d’été ont souvent triste mine quand l’automne s’installe. Certaines sont déjà hors course dès le mois d’août. Mais avec les géraniums lierres et les alysses, c’est la garantie d’une très longue et généreuse floraison. La preuve en photos !

Suspension d'alysse et de géranium lierre, gare d'Austerlitz, Paris 5e (75)
Les suspensions disposées à une des entrées de la gare d’Austerlitz (paris 5e) sont vraiment spectaculaires en ce début d’automne. L’alysse a pris des dimensions impressionnantes. Une vraie cascade de fleurs ! (suite…)

Les jardinières de géraniums lierres de la Maison du Marais

Grandes jardinières de géraniums lierres rouges, La Maison du Marais, rue de Birague, Paris 4e (75)
Direction la rue Birague dans le Marais (Paris 4e) pour admirer ces grandes cascades de géraniums lierres rouges disposées au premier étage de la Maison du Marais.

Grande jardinière de géraniums lierres rouges, La Maison du Marais, rue de Birague, Paris 4e (75)
On ne peut guère plus opulent et généreux ! Le géranium lierre dans toute sa splendeur, montrant son incroyable floraison qui a fait sa célébrité et son succès qui ne se dément toujours pas, et pour cause. Là encore, le vert des feuillages met en valeur le rouge éclatant des fleurs simples.

Grandes jardinières de géraniums lierres rouges, La Maison du Marais, rue de Birague, Paris 4e (75)
Bravo au jardinier ou à la jardinière qui entretient si bien ses géraniums. Beau résultat !

Maxi jardinières de géraniums lierres

Jardinières de géraniums lierres (Pelargonium) sur la façade d'un hôtel de la rue de Birague, Paris 4e (75)
Sauf hiver exceptionnellement froid, le microclimat parisien permet de conserver les géraniums (Pelargonium) dehors d’une année sur l’autre. En vous promenant dans la rue de Birague (Paris 4e), vous ne pourrez pas manquer ces jardinières laissant pendre des grandes cascades de géraniums lierres toujours fleuris en janvier.

Jardinière de géraniums lierres (Pelargonium) sur la façade d'un hôtel de la rue de Birague, Paris 4e (75)
Feuillage dense d’un beau vert foncé, jardinière entièrement recouverte, tiges pendantes sur une belle hauteur… Un bel exemple de culture de géraniums lierres réussie.

Jardinières de géraniums lierres (Pelargonium) sur la façade d'un hôtel de la rue de Birague, Paris 4e (75)Mais jusqu’où vont-ils pousser ?

Composition estivale rouge vif et vert acidulé

Jardinière de ville avec patate douce, géranium lierre et bégonia 'Dragon Wing', Sceaux (92)
L’été s’avançant, les jardinières de ville composées avec des fleurs estivales et des plantes à feuillages décoratifs commencent à prendre belle allure. En allant vers la jardinerie Truffaut de Chatenay-Malabry (92), je me suis arrêté pour photographier les énormes compositions disposées près de la gare du RER B à Robinson. Mais ce sont des jardinières de la ville de Sceaux.

Jardinière de ville avec patate douce et géranium lierre, Sceaux (92)
Accord tonique mêlant le rouge vif des géraniums lierres et des bégonias ‘Dragon Wing’ avec le vert chartreuse acidulé des patates douces d’ornement. Mélange très flashy qui réveille avec des plantes qui poussent avec générosité tout au long de l’été, quelle que soit la météo (sous réserve d’arrosages réguliers).

(suite…)

Primevères et pélargoniums en jardineries

Primevère à fleurs doubles, salon du Végétal, Angers (49)
Le printemps approchant, les rayons des jardineries se sont remplis de barquettes et de potées de primevères et de pensées, fleurs de saison fort sympathiques, mais aussi depuis peu des premiers plants de pélargoniums et d’impatiens de Nouvelle Guinée pour le fleurissement estival.

Les rebords de fenêtre et les balcons n’étant pas extensibles, difficiles de tout accueillir. Les primevères, aussi craquantes soient elles, ne fleuriront jamais autant que les géraniums zonales ou lierres qui fleurissent presque 10 mois sur 12 et parfois toute l’année dans Paris. Mais ces derniers peuvent souffrir et même dépérir sous le coup d’une bonne gelée tardive. Cruel dilemme pour les jardiniers de ville à qui l’on propose deux saisons de fleurs à la fois !

Géranium zonale (Pelargonium), Paris (75)
Laissons leur chance aux pensées, aux violettes et aux primevères. Dans deux ou trois mois, il sera bien temps de penser aux fleurs d’été…