Archives de mots clés: fuchsias

Un nouveau site internet pour Fuchsia Delhommeau

Page d'accueil du nouveau site internet Fuchsia DelhommeauL’entreprise horticole Fuchsia Delhommeau offre une toute nouvelle version de son site internet créé en 1995, le temps des modems 56k, le temps ou on prenait le temps !

Désormais chacun peut se balader avec sa tablette ou smartphone : le site se calibre automatiquement au type de support utilisé. Le nouveau site Fuchsia Delhommeau est plus lisible et plus ergonomique, responsive design, sécurisé, avec des tutos astuce du chef. L’internaute peut également visionner des tutoriels directement intégrés au site, également visible sur la chaine Youtube fuchsia-delhommeau.

Sélection de fuchsias, nouveau site internet Fuchsia DelhommeauFuchsia Delhommeau
L’étang du Bois Joly, 44140 La Planche.
Tél. : 02 40 31 93 05.
www.fuchsia-delhommeau.com

Les plantes fleuries robustes sur une fenêtre ou un balcon à l’ombre

« Pouvez-vous nous renseigner sur les plantes fleuries si possible, qui pourraient se plaire sur une fenêtre ou un balcon à l’ombre. Et que les pucerons et autres nuisances dédaigneraient. Que pensez-vous de ce problème parisien ? » m’a demandé Mohair, fidèle lectrice de mon blog Paris côté jardin. Je vais donc essayer d’y répondre…

Des plantes fleuries à cultiver en pot ou en jardinière dans un emplacement ombragé, il y en a quand même un petit nombre facile à trouver, aussi bien parmi les fleurs annuelles que parmi les plantes vivaces ou les arbustes.

Balcon fleuri avec un bégonia Fragrance, un hosta plantain et un bégonia Dragon Wing

Balcon fleuri avec un bégonia Fragrance, un hosta plantain et un bégonia Dragon Wing, photo Alain Delavie

Voici quelques exemples choisis parmi les végétaux les plus communs (cliquer sur chaque mot souligné pour accéder à un autre article avec une ou des photos de la fleur en question) :

  • Les bégonias semperflorens (à petit développement avec des fleurs le plus souvent petites) et les bégonias tubéreux hybrides (à fleurs simples ou doubles, à port dressé ou retombant) et le fameux bégonia Dragon Wing, vite opulent et à la floraison particulièrement abondante et généreuse,
  • Les balsamines et les impatiens hybrides,
  • Les coléus (qui fleurissent en belles grappes lâches bleu violacé, mais que l’on ébouttonne le plus souvent pour préserver la beauté du feuillage coloré qui vaut souvent toutes les floraisons),
  • Les fuchsias (petits arbustes à port dressé ou étalé à retombant, très nombreuses variétés, mais pour la plupart peu rustiques),
  • Les misères (Tradescantia fluminensis et variétés; Gibasis siderasis) qui fleurissent discrètement mais assez longtemps au printemps et en été,
  • Les heuchères, heucherellas et tiarellas (la diversité et le nombre des variétés sont tels qu’il serait possible de faire un balcon uniquement avec ces plantes vivaces rustiques),
  • Un grand nombre d’hostas, du miniature au plus exubérant,
  • Les minis cyclamens (pour fleurir l’arrière-saison seulement, de septembre jusqu’au coeur de l’hiver tant que les températures ne sont pas trop basses).

Mais parmi ces plantes fleuries, certaines sont sensibles aux pucerons (les fuchsias notamment) et surtout aux araignées rouges ou au thrips, deux acariens redoutables en été qui déciment les potées de balsamines, d’impatiens et de coléus plus particulièrement. Attention aussi avec les fuchsias, très sensibles aux invasions de mouches blanches ou aleurodes, si difficiles à éliminer.
Sur un balcon ou un rebord de fenêtre en pleine ville, les hostas sont rarement attaqués par les limaces, très friandes de ces belles plantes qu’elles transforment en dentelle. Mais dans une cour ou un jardin de ville, il faut être plus vigilant, car les « baveux » s’invitent partout où l’humidité est suffisante.
Les bégonias tubéreux sont souvent sensibles aux attaques d’oïdium (ou blanc), un champignon parasite qui grille leur feuillage et les fleurs.

En conclusion, je retiendrai :

  • Pour la belle saison et l’été notamment, le bégonia Dragon Wing, qu’il soit rouge ou rose. C’est le plus robuste, insensible à la plupart des maladies ou ravageurs communs. À marier éventuellement avec des misères.
  • Pour un décor permanent qui va durer plusieurs années, les heuchères, les heucherellas, les tiarellas et les hostas. Ces plantes sont moins florifères, mais elles sont très rustiques et deviennent de plus en plus belles au fil des années. Les trois premières gardent leurs jolis feuillages en hiver, alors que les hostas s’endorment et disparaissent le temps de la mauvaise saison.

 

 

Les fuchsias s’exposent aux serres de Chevreloup

Du 6 juin au 15 octobre 2009, vous pourrez découvrir la diversité des fuchsias dans les serres de l’Arboretum de Chèvreloup (78).

Originaires pour la plupart d’Amérique du Sud, les fuchsias sont bien connus des amateurs de plantes et de jardins. Mais sait-on que ce genre compte 104 espèces botaniques et plus de 6000 variétés cultivées ? Du Mexique au détroit de Magellan, les fuchsias ont investi bien des écosystèmes : montagnes, déserts, falaises, forêts ou prairies. Leur diversité de formes fera le bonheur des horticulteurs européens après que le père Plumier en ramena en France les premiers sujets.

Des fuchsias qui fleurissent en hiver en France, des fuchsias sans feuille couverts de fleurs, des fuchsias épineux, un fuchsia au pollen bleu, des fuchsias en arbre, des fuchsias à manger… On croit connaître ce « bon vieux » fuchsia, mais ce genre est plein de surprises ! L’arboretum de Chèvreloup renferme dans ses serres la plus belle collection de fuchsias botaniques en Europe avec plus de 60 espèces et aussi une bonne représentation des cultivars avec 300 d’entre eux. Cette diversité sera exposée dans le pavillon d’accueil et dans l’arboretum du 6 juin au 15 octobre.

Un parcours illustré précisera la botanique, l’écologie, la classification, la reproduction, la multiplication et l’histoire horticole de ce genre très divers. Un jardinet éphémère de fuchsias mettra les plantes en situation. Les jardiniers de Chèvreloup livreront quelques conseils et astuces pour choisir, multiplier et conserver les fuchsias rustiques au jardin.

L’exposition est réalisée en synergie avec la section fuchsia de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) et la SORAF dans le cadre d’Eurofuchsia 2009.

Infos pratiques :
Arboretum de Chèvreloup, 30 route de Versailles, 78150 Rocquencourt.
Ouverture les lundis, mercredis, samedis, dimanches et jours fériés de 10 h à 18 h.
Accès par les trois gares de Versailles, puis bus B ou H, arrêt Centre commercial Parly II.
Tél. : 01 39 55 53 80.
Exposition gratuite avec le droit d’entrée à l’arboretum, 2,50 euros ou 1,50 euros en tarif réduit.