Archives de mots clés: Flore urbaine

Festival Racines les 12, 13 et 14 octobre 2018 à Paris et Pantin

Festival Vivaces, Paris (75), Pantin (93), octobre 2018Pépins Production et le Jardin du Morvan lancent la première édition du festival Vivaces ! qui se déroulera pendant trois jours à Paris et Pantin. Au programme, un marché des producteurs locaux du Bassin Parisien, des conférences, des ateliers pour tous les ages et l’installation d’une nouvelle pépinière parisienne.

Vendredi 12 octobre 2018

Place Jacques Froment, 75018 Paris. De 16h à 21h.
Marché nocturne de producteurs du Bassin Parisien. L’occasion de trouver des plantes vivaces à foison pour vos terrasses, balcons et jardins.

Festival Vivaces, La Cité Fertile, Pantin (93), octobre 2018Samedi 13 octobre 2018

La Cité Fertile, 14, avenue Édouard Vaillant, 93500 Pantin. De 12h à 19h.
Marché de producteurs du Bassin Parisien, des conférences pour parler d’un monde végétal étonnant et résiliant, des ateliers pour les petits et les grands, le tout dans un lieu convivial dédié à la consommation responsable.

Dimanche 14 octobre 2018

Flore Urbaine, 40, rue du Télégraphe, 75020 Paris. De 13h à 16h.
Installation et inauguration officielle du jardin de pieds-mères de la nouvelle pépinière Flore Urbaine. Profitez d’une visite du site, mettez les mains dans la terre et repartez peut-être avec une plante issue des serres de Pépins Production.

Informations pratiques

Accès libre et gratuit.
Plus d’informations sur le site de Pépins Production.

Je sens que je vais aller y faire un tour vendredi après midi… Et peut-être plus !

Buddléia au bord d’un trottoir

Semis spontané d'arbre aux papillons (Buddleia davidii) sur la margelle d'un trottoir, quai de la Gironde, Paris 19e (75)

Cette fois-ci j’ai trouvé un semis spontané d’arbre aux papillons installé dans la double margelle du trottoir longeant le quai de la Gironde dans le 19e arrondissement de Paris. Un endroit propice à cet arbuste car d’autres petits pieds poussaient un peu plus loin dans le même emplacement.

La moindre rainure avec un soupçon de terre suffit pour permettre aux graines de cet arbuste prolifique de germer et de se développer.

Pour celles et ceux qui auraient manqué les épisodes précédant consacrés aux semis spontanés de buddléia :
Buddléias le long de la Petite Ceinture (Paris 19e).
Buddléia au pied d’un feu tricolore.
Buddléia au bord du Canal de l’Ourcq (Paris 19e).
Buddléia accrobate.
L’arbre aux papillons du Canal de l’Ourcq.
Buddleia, rien ne l’arrête !
Quand la nature gagne sur la ville : 1er épisode
Les buddleias se ressèment à tout va

Buddléias le long de la Petite Ceinture (Paris 19e)

Semis spontanés d'arbres aux papillons (Buddleia davidii) le long du parapet de la Petite Ceinture, rue des Ardennes, Paris 19e (75)

Pas mal, non, cette rangée d’arbres aux papillons (Buddleia davidii) fleuris et jaillissants du parapet de la Petite Ceinture le long de la rue des Ardennes dans le 19e arrondissement de Paris. Vue leur disposition en hauteur et au vent, inutile de vous dire que ces buddléias devraient engendrer une descendance nombreuse…

(suite…)

Buddléia au pied d’un feu tricolore

Arbre aux papillons (Buddleia davidii) au pied d'un feu tricolore le long du canal de l'Ourcq et du quai de l'Oise, Paris 19e (75)

Dans la saga « le buddléia se ressème dans les coins les plus surprenants », voici un nouvel exemple avec un petit pied qui a été se nicher au pied d’un feu tricolore, entre la piste cyclable et la chaussée, tout près du passage pour les piétons. Et il y fleurit même !

Arbre aux papillons (Buddleia davidii) au pied d'un feu tricolore le long du canal de l'Ourcq et du quai de l'Oise, Paris 19e (75)

Mais où sont les papillons ?

Recenser, identifier et localiser les plantes qui poussent dans les villes

 

Ouvrage Sauvages de ma rue

Si vous restez en ville cet été, le programme « Sauvages de ma rue » s’étend aux villes françaises et a besoin de volontaires pour recenser, identifier et localiser les plantes qui poussent dans les villes.

Marseille, Lille, Bordeaux, Nantes… Sa première bougie à peine soufflée, le programme « Sauvages de ma rue » s’étend désormais dans toute la France.
Plus d’outils disponibles pour plus de citadins réalisant le suivi des plantes sauvages que l’on peut rencontrer dans nos villes ou villages, au détour d’une rue, au pied d’un arbre ou entre les pavés…

Sauvages de ma rue, mode d’emploi
Les citadins sont invités à suivre une démarche très simple pour collecter des données sur la flore urbaine.
4 étapes pour participer :

  1. s’inscrire sur www.sauvagesdemarue.fr ;
  2. choisir une ou plusieurs rues proches de son domicile ou de son lieu de travail…
  3. identifier les plantes en notant dans quel(s) interstice(s) elles poussent. L’identification peut être réalisée sur place ou à la maison sur la base des photos prises tout au long de la rue.
  4. ne reste qu’à saisir les données sur l’interface simplifiée pour les transmettre aux chercheurs et les voir apparaître sur la carte.

Pour accompagner les observateurs :

(suite…)

Participez au Défi Images « Flore urbaine » lancé par Tela Botanica

Tous les mois le réseau Tela Botanica organise son Défi Images, un concours de photographies ou de dessins sur un thème précis ouvert aux tela botanistes. En décembre, les plantes sauvages des villes sont soumises au feu des objectifs.

Pousse de Brassicacée dans la rue Manin, Paris 19e (75), photo Alain Delavie

Ce concours a pour but de faire découvrir ou mieux connaître aux internautes les richesses et les particularités des flores locales. En novembre dernier, le Défi Images était consacré aux fruits d’automne.
En vous connectant sur le site de Tela Botanica, vous pouvez proposer jusqu’au 23 décembre 2011 jusqu’à 3 photos ou dessins de plantes sauvages urbaines, via le Carnet en ligne. La dernière semaine du mois, tous les membres du réseau sont invités à sélectionner les lauréats parmi les participants inscrits pendant les trois semaines précédentes.
Les 12 meilleures contributions seront ensuite valorisées sur le site et les forums de Tela Botanica, ainsi que sur la page Facebook. Les résultats seront aussi valorisés sur la lettre d’information envoyées aux membres du réseau Tela Botanica.

Pour devenir tela botaniste.