Archives de mots clés: floralies

Broméliacées, insolites et spectaculaires

Broméliacée, Floralies, Gand (Belgique)
Curieuses, étranges, mais aussi très graphiques et colorées, les plantes de la famille des Broméliacées sont devenues très courantes dans les points de vente de jardinage et comme plantes d’intérieur. Le grand nombre d’espèces et de variétés toutes plus originales les unes que les autres suscite la passion des amateurs et collectionneurs. Un large choix est présenté en ce moment à l’occasion des Floralies de Gand en Belgique. En voici une sélection montrant la diversité tant des feuillages que des inflorescences.

Broméliacée, Floralies, Gand (Belgique) (suite…)

Floralies de Gand du 22 avril avril au 1er mai 2016

Fluvium International, Stef Andriaenssens, Floralies, Gand (Belgique)
Je suis allé découvrir l’édition 2016 des célèbres Floralies de Gand en Belgique, installée pendant 10 jours dans le quartier des arts en centre-ville. L’occasion de découvrir les créations de fleuristes, d’horticulteurs, d’architectes paysagistes et d’artistes belges et étrangers de grand renom et le coeur de la ville. En voici un petit aperçu…

Floralies, Gand (Belgique)
En 2016, les Floralies fêtent leur 35ème anniversaire. Cette année, l’évènement qui se déroule tous les cinq ans et désormais tous les quatre ans, est revenu s’installer sur quatre sites du Quartier des Arts dans le centre de la ville de Gand. Dès l’arrivée à la gare de Gand, vous êtes dans les Floralies (première photo ci-dessus).

4 sites, 4 thèmes
Site de la Bijloke, la rencontre de l’Orient et de l’Occident
Le Japon est mis à l’honneur : un monde d’azalées, de camélias et de bonsaïs s’offre aux visiteurs. L’artiste nipponne Akane Teshigahara fait découvrir le charme de l’ikebana.

La caserne Léopold, des arbres dans la ville
Autour du thème City Bloom, 15 artistes créent l’harmonie entre ville et art floral dans la cour intérieure de la caserne Léopold. Une balade sensorielle entre nature et mythologie qui fait découvrir l’horoscope celtique et traverser un labyrinthe de lauriers nobles.

Place Saint-Pierre, le passé et l’avenir
La place Saint-Pierre accueille une exposition du secteur horticole où les lauriers et les roses côtoient les rhododendrons. Un pavillon est dédié à l’innovation. La ville de Gand présente une immense maquette d’une ville verte utopique. Un gigantesque lustre de fleurs de Tomas De Bruyne en collaboration avec Hitomi Gilliam et Natalia Zhizsko vous attend dans l’église Saint-Pierre. La cour intérieure du musée De Wereld van Kina est divisé en jardinets urbains. L’installation de land art « Immigration » de Bob Verschueren décore le jardin de l’abbaye.

Parc de la Citadelle, le plaisir des sens
Après 30 années, les Floralies reviennent dans le hall des Floralies. L’accent est d’abord mis sur la beauté instrinsèque de la plante et ensuite sur la compatibilité des couleurs. L’exposition repose sur le principe de la bordure à l’anglaise où l’agencement des plantes semble être l’oeuvre de la nature. Pendant toute la manifestation, le Musée des Beaux-Arts (MSK) explore les liens entre l’art, la nature et l’écologie dans une exposition intitulée « Flower Power ». Le fleuriste Frederiek Van Pamel donne vie à des natures mortes florales peintes du 17e au 20e siècle et issues de la collection du MSK. Quatre artistes contemporains exposent leurs créations végétales dans les salles du musée : Gerda Steiner et Jörg Lenzlinger, Simryn Gill et Gert Robijns.

(suite…)

Derniers jours pour les 9e Floralies de Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne)

Affiche des 9èmes Floralies de Sainte-Geneviève-des-Bois (91)
Il ne vous reste plus que quelques jours pour découvrir la 9ème édition des Floralies de Sainte-Geneviève-des-Bois (91) qui s’achèvera le 9 février prochain.

1 000 m² de couleurs et de senteurs, c’est le challenge relevé par les 9e Floralies de Sainte-Geneviève-des-Bois. 150 élèves fleuristes et de nombreux professionnels ont été mobilisés pour cet évènement consacré à la création florale et paysagère. Pour 2014, le thème est « Fleur et sens » : l’opportunité de découvrir les charmes multiples des végétaux d’ornement mais aussi de promouvoir des métiers pleins d’avenir. Préparé depuis le mois de septembre, ce rendez-vous unique en Essonne a réuni 15 établissements d’enseignement horticole d’Île-de-France et d’ailleurs. Vous pouvez découvrir 25 tableaux aux tons pastels et aux parfums enivrants.

Les élèves de TECOMAH ont créé un jardin sur le thème « Fleur et sens »
Les 28 élèves de 1ère Bac pro Aménagements paysagers ont travaillé avec leur professeur Joël Aillard pour réaliser, sur un terrain de 53 m², un jardin à thème.
Les jeunes ont ainsi appris à respecter les différentes étapes d’un projet d’une telle  envergure :

  • En amont, le professeur leur a demandé de lui remettre des propositions d’aménagement de l’espace sous forme de croquis.
  • Puis, un projet compilant les meilleures propositions a été réalisé. Cette synthèse d’idées les plus pertinentes tient également compte de leur faisabilité. En effet, toutes les plantes intéressantes n’étant pas disponibles en janvier, il a fallu faire des choix.
  • Enfin, répartis en demi-groupes, les élèves ont travaillé à la création du jardin sur le stand « TECOMAH » à Sainte-Geneviève-des-Bois, pendant les quatre jours précédant l’ouverture des Floralies.

Le travail en « mode projet » permet au professeur d’impliquer les élèves, de forcer la dynamique de groupe et de les former à différentes techniques : mise en place d’une perspective, travail du métal, création d’un trompe l’œil, travail du minéral… Cela permet également de confronter les jeunes à des situations-problèmes auxquelles ils doivent faire face, en équipe, ce qui favorise la cohésion du groupe.
Dans le projet de jardin, le rucher s’est imposé : cela met en valeur les ruchers existants sur la commune de Sainte-Geneviève-des-Bois et à TECOMAH et fait le lien entre la pollinisation nécessaire à la nature, le développement des fleurs et la douceur évoqué par le miel. De même, la palette végétale a fait l’objet de choix très particuliers valorisant les cinq sens : les roses et la lavande pour l’odorat, les primevères pour la couleur etc. Des recettes de cuisine ont été écrites sur un damier, façon ludique et décalée de rester dans l’univers des sens.

Le saviez-vous ?
Les Génovéfains sont détenteurs d’un record du monde de la plus grande composition florale en 1991 invaincu à ce jour. Ils sont aussi détenteurs du label quatre fleurs depuis plus de 20 ans, un cas unique en Essonne.

Affiche des 9èmes Floralies de Sainte-Geneviève-des-Bois (91)
9e Floralies de Sainte-Geneviève-des-Bois

Jusqu’au 9 février de 9h à 18h.
Ligue de tennis de l’Essonne,
33, avenue Jacques Duclos,
91700 Sainte-Geneviève-des-Bois.
Entrée libre.