Archives de mots clés: fleurs fanées

Le nettoyage du buddleia s’impose !

Fleurs fanées sur Buddleia davidii en été dans le square Henri Collet, Paris 16e (75)
Si votre touffe d’arbre aux papillons (Buddleia davidii) est couvert de gros épis de fleurs fanées, il est grandement temps d’intervenir pour redonner un bel aspect à votre arbuste en supprimant ces inflorescences avant qu’elles ne disséminent partout aux alentours leur multitude de graines qui ne demandent qu’à germer.

Fleurs fanées sur Buddleia davidii en été dans le square Henri Collet, Paris 16e (75)
Les buddléias à fleurs blanches sont encore plus laids quand les fleurs fanent et prennent une teinte marron qui tranche avec le blanc de la floraison. Mais quelle que soit le coloris des fleurs, cette taille estivale va inciter l’arbuste à se ramifier davantage et à redonner des nouvelles inflorescences. Et vous ne participerez plus à la propagation de cette espèce envahissante, capable de pousser dans la moindre anfractuosité d’un trottoir ou d’un mur.

La taille est très facile : coupez en dessous de l’épi fané, juste au-dessus d’une paire de feuilles. Si l’arbuste est devenu trop imposant, vous pouvez en profiter pour couper plus court, toujours au-dessus d’une belle paire de feuilles.

Avec les pluies à répétition, un nettoyage des rosiers s’impose !

Parterre de rosiers dans le parc Monceau, Paris 8e (75)

Les roses se sont fait attendre, mais après l’hiver et le printemps bien arrosés, elles sont souvent très belles. Mais les pluies et les orages les malmènent et ces belles fleurs fanent vite, l’humidité favorisant la pourriture des pétales si l’on n’intervient pas très vite pour couper les fleurs fanées.

Roses fanées dans le parc Monceau, Paris 8e (75)

Triste spectacle des grosses roses en pleine déconfiture…

(suite…)

Petit nettoyage des tiarellas défleuris

La chaleur estivale de ce mois d’avril a malheureusement écourté la floraison de mes petits tiarellas. Aussitôt fanés, j’ai coupé les épis défleuris pour que les plantes concentrent toute leur énergie dans les nouvelles feuilles. Et puis c’est plus joli sans les fleurs fanées…

Nettoyage d'un tiarella défleuri

Coupe des épis de fleurs fanées sur mon Tiarella 'Heronswood Mist', avril 2011, photo Alain Delavie

Un geste facile et rapide. Un pincement entre le pouce et l’index suffit pour couper les fines hampes florales à la base. Et la potée est sur la rambarde, à portée de main. Pas besoin de se baisser !

Les bégonias se ramassent à la pelle…

Mes bégonias sont superbes, des cascades de fleurs qui ne cessent de se renouveler. Et de tomber, tomber, tomber !

Ca c’est en une journée seulement… J’ajoute un geste supplémentaire à ma liste des travaux à faire au jardin et au balcon en août : balayer les fleurs fanées, encore et toujours !!!

Et bien sûr, Dame Iris la chatte ne trouve rien de mieux que de poser son cul en plein dans les fleurs fanées, histoire d’en rapporter quelques unes dans l’appartement… C’est tellement drôle une grosse fleur rouge bien écrasée sur le parquet !

Balayage et nettoyage, les deux travaux du jardinier sur balcon

Le jardinage sur balcon ou terrasse suspendue a ses petits inconvénients : le nettoyage et surtout le balayage !
Travaux obligatoires pour tenir propre son coin de verdure, mais surtout pour ne pas rentrer dans l’appartement avec les semelles tachées de fleurs écrasées ou de feuilles mortes. Notamment avec les grosses fleurs rouge vif du bégonia Dragon Wing, c’est la tache assurée sur la moquette et pas facile à enlever. Et c’est qu’il fleurit le bougre !Entre la corvée de nettoyage dans l’appartement et le balayage somme toute rapide sur le balcon, j’ai choisi, je balaye ! Un coup de balayette le matin, un coup de balayette le soir.
Ca amuse beaucoup Iris la chatte, qui adore courir après les petits balais et leur donner des coups de patte. Chipie la minette et terriblement joueuse malgré ses 15 balais. Oups, ça m’a échappé ;-)))