Archives de mots clés: fleur verte

Zinnia et amarante en harmonie de vert amande et chartreuse

Amarante queue-de-renard et zinnia hybride à fleurs vertes, Parc floral de Paris, Paris 12e (75), 29 juillet 2012, photo Alain Delavie

Ce n’est encore que le tout début de ces floraisons d’été qui ne demandent qu’à s’épanouir davantage en août et en septembre si le soleil daigne rester sur la capitale et la région parisienne. Ce duo tout en teintes de vert est composé d’une amarante queue-de-renard et d’un zinnia hybride à fleurs doubles. Pour massifs très ensoleillés.

Green Cascade, Queue verte, queue-de-renard verte… Les appellations diffèrent, mais la plante est toujours la même. Cette amarante (Amaranthus caudatus) forme des longues inflorescences pendantes d’un joli vert amande très doux. Cette fleur annuelle apprécie un emplacement chaud et ensoleillé, tout en ayant les racines dans un sol frais en permanence. Elle pousse vite et beaucoup, mais il faut veiller à bien l’arroser.

Envy, Green Envy, Envy Green… Ce zinnia à fleurs doubles vert chartreuse offre une couleur plus acidulée qui s’accorde avec un grand nombre d’autres fleurs d’été amatrices de soleil et de chaleur. Il ne faut pas non plus lésiner sur les arrosages, en veillant à ne jamais mouiller le feuillage et les fleurs sensibles à la pourriture grise.

Fleur verte, fleur fanée…

Je devrais plutôt dire spathe verte, spathe fanée. Car ce que nous appelons les « fleurs » d’un anthurium sont en faite des inflorescences composées d’un spadice (la tige au coeur) et d’une spathe, qui entoure plus ou moins le spadice. Tout ça pour dire que lorsque vous achetez une potée d’anthurium, il ne doit pas y avoir de spathe verte, car cela signifie la fin de la floraison.

Plante fleurie d'intérieur

Potée d'anthurium avec les spathes verdissantes en fin de floraison, photo Alain Delavie

Entre les primevères bleu canard, les poinsettias jaune vanille ou les anthuriums noirs, pourquoi n’y aurait-il pas des potées à « fleurs » vertes après tout ? On pourrait se laisser prendre, perdu dans l’assortiment des fleurs hybridées.  Mais quand les potées avoisinantes ont des belles spathes rouges ou roses, méfiance… En vieillissant, les inflorescences changent de couleur et ont souvent tendance à verdir. Comme les belles langues blanches des spatiphyllums qui finissent complètement vertes. Un vert qui signe la fin d’une floraison, c’est dommage quand on achète la plante.

Plante fleurie d'intérieur

Potée d'anthurium avec une spathe verte en fin de floraison, photo Alain Delavie

Compte tenu de la très longue tenue des inflorescences d’un anthurium, ce vert signifie souvent que la potée est en magasin depuis un certain temps, pour ne pas dire un temps certain. Ce n’est pas le dernier arrivage ! Ce que les nombreuses marques blanchâtres sur les feuilles vernissées démontrent aussi. Résultat des arrosages à l’eau du robinet chargée en calcaire qui se dépose un peu plus à chaque aspersion d’eau.

Mais là où les choses se compliquent, c’est avec les potées ou les bouquets à fleurs bicolores normalement teintées d’un peu de vert. Rouge et vert, rose et vert ou blanc et vert…

Fleurs coupées

Spathes bicolores d'anthurium, photo Alain Delavie

La première potée on laisse, les fleurs coupées on achète. Quand la chlorophylle nous affole, aïe, aïe, aïe !