Archives de mots clés: fleur double

Curieuse renoncule

Renoncule à fleur double, bouquet, SIA 2017, Parc des expositions, Paris 15e (75)Les variétés de fleurs coupées proposées par les fleuristes sont parfois très surprenantes comme cette étonnante renoncule à fleur double, verte et rose vif.

La duplicature d’une fleur provient souvent de la transformation des étamines en pétales ou pétaloïdes. Dans le cas présent, les pétales au coeur de la fleur ressemble davantage à des feuilles, tant par la forme que la couleur. Et cela donne cet ensemble curieux, avec une couronne de pétales roses surmontée d’une rosette de fausses feuilles vert acidulé. Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Primevère Belarina ‘Snow’

Primevère à fleurs doubles blanches, Primula Belarina 'Snow', sur mon balcon en fin d'hiver, Paris 19e (75)
Si vous allez vous balader dans les jardineries Truffaut en ce moment, vous y trouverez de belles collections de primevères à fleurs simples ou doubles, dont cette superbe variété immaculée, Primula Belarina ‘Snow’ pour laquelle j’ai craqué.

Primevère à fleurs doubles blanches, Primula Belarina 'Snow', sur mon balcon en fin d'hiver, Paris 19e (75) (suite…)

Torche rose sur fond de ciel bleu éclatant

Alcathea suffrutescens 'Parkfrieden' sur mon balcon parisien en début d'été, Paris 19e (75)
Sous un soleil matinal déjà très chaud et éclatant, la hampe florale de mon pied d’Alcathea ‘Parkfrienden’ se dresse fièrement dans l’immensité du ciel estival bleu azur.

Chaque jour, les fleurs doubles d’un rose doux très tendre sont de plus en plus nombreuses. Et terriblement hautes, pas faciles à photographier en gros plan. Je vais devoir faire mon touriste chinois et sortir ma perche à selfies si je veux pouvoir les immortaliser de plus près.

Joli camélia

Camélia à fleurs doubles en hiver dans le parc de Bercy, Paris 12e (75)

Les camélias d’automne ne sont toujours pas défleuris dans la capitale, mais déjà les variétés plus hivernales se couvrent de fleurs. Voici un bel exemplaire qui pousse dans le parc de Bercy (Paris 12e). Avec des grosses fleurs doubles dans des tons de rose.

Camélia à fleurs doubles en hiver dans le parc de Bercy, Paris 12e (75) (suite…)

Tournesol ‘Double Shine’, 100% de fleurs bien doubles

Tournesol 'Double Shine' dans le Jardin des Plantes en été, Paris 5e (75)
Les énormes fleurs ébouriffées du tournesol (Helianthus annuus) ‘Double Shine’ se dressent à 1,50m de hauteur. Sans pollen, elles durent longtemps et se renouvellent tout au long de l’été. Un géant spectaculaire pour illuminer les plates-bandes estivales.

Tournesol 'Double Shine' dans le Jardin des Plantes en été, Paris 5e (75)
Comptez sept à huit fleurs par plants. Les tiges sont robustes, pas vraiment besoin de tuteurer. Les fleurs ont une longue tenue en bouquet.

Une belle variété à découvrir et admirer en ce moment dans la grande perspective du Jardin des Plantes (Paris 5e).

Bouquet de renoncules

Quelques fleurs pour commencer cette nouvelle semaine, avec cette fois-ci un bouquet de grosses renoncules très doubles, d’un rose pâle tirant sur le blanc.

Bouquet de renoncules, Paris 14e (75) Bouquet de renoncules, Paris 14e (75) Bouquet de renoncules, Paris 14e (75) Bouquet de renoncules, Paris 14e (75) Bouquet de renoncules, Paris 14e (75) Bouquet de renoncules, Paris 14e (75)
Une fois coupée, la renoncule peut se garder deux semaines et même un peu plus. Il faut recouper la base des tiges tous les deux ou trois jours et changer l’eau du vase. Les grosses fleurs froufroutantes s’ouvrent et s’épanouissent de plus en plus étalant leurs délicats pétales chiffonnés. Les renoncules en bouquet sont proposées tout au long de l’hiver, mais la meilleure époque pour en profiter, c’est maintenant !