Archives de mots clés: fleur d’été

Le Jardin du Luxembourg voit rouge !

Parterre de fleurs d'été à dominante rouge, Jardin du Luxembourg, Sénat, Paris 6e (75)
Une dominante rouge a été choisie pour les fleurs d’été et les feuillages décoratifs qui composent les grands parterres du Jardin du Luxembourg. Sous le soleil parisien, l’effet est torride !

Si vous n’aimez pas le rouge, inutile de continuer à regarder les photos car cette couleur chaude est vraiment partout, avec des mariages d’espèces et de variétés végétales variées. Parterre de fleurs d'été à dominante rouge, Jardin du Luxembourg, Sénat, Paris 6e (75) (suite…)

Dahlia ‘Café au lait’, une floraison XXL

Dahlia 'Café au lait', parc du Botanique, Bruxelles, Belgique
En parcourant le parc du Botanique à Bruxelles le week-end dernier, j’ai pu admirer ces magnifiques dahlias ‘Café au lait’ généreusement fleuris et largement épanouis.

(suite…)

Un pied de Begonia ‘Dragon Wing’ pour une profusion de fleurs

Begonia 'Dragon Wing', Bégoniacées, balcon, Paris 19e (75)Cette grosse masse de feuillage couverte d’une multitude de fleurs rouges, et bien cela n’est qu’un seul pied de bégonia ‘Dragon Wing’, mon bégo bien aimé.

Même si certains pensent que je radote, que je me répète, que je fais une « bégonite » aigüe, que je deviens un obsessionnel du bégonia, et bien tant pis ! Je ne le dirai jamais assez combien cette variété de bégonia est pleine de qualités.Pour ceux qui ne connaîtraient pas (est-ce possible, non mais !), ce bégonia n’est jamais malade, toujours fleuri (et même beaucoup fleuri), autonettoyant et doté d’une belle vigueur (sans aucun dopage).

Le roi des balcons ombragés, c’est lui !

Les gracieux papillons de l’Isotoma (Solenopsis) axillaris

Solenopsis (Isotoma, Laurentia) axillaris, fleur d'été, Parc Floral, Paris 12e (75)
Le plus souvent proposée en bleu plus ou moins clair ou soutenu, mais aussi en blanc ou en rose, cette fleur d’été semble en permanence couverte de petites papillons.

Solenopsis (Isotoma, Laurentia) axillaris, fleur d'été, Parc Floral, Paris 12e (75) (suite…)

Delphinium en bonne compagnie

Delphinium blanc, verveine de Buenos Aires, Pennisetum, massif de fleurs annuelles et vivaces, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Avec leurs grands épis de fleurs dressés haut dans les massifs, les pieds d’alouette (Delphinium) en imposent, mais seuls, ils sont un peu raides. Il ne faut surtout pas hésiter à les marier avec d’autres fleurs. Voici quelques idées d’associations photographiées dans la grande perspective du Jardin des Plantes à Paris.

Grand spectacle avec la verveine de Buenos Aires et un pennisetum à feuillage pourpre. Les grandes hampes florales du Delphinium sont soutenues par les fleurs voisines.

Delphinium blanc et Osteospermum, massif de fleurs vivaces, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Trio rose et blanc de delphinium, ostéospermums et cléomes. Même si le pied d’alouette défleurit rapidement, les deux autres plantes assurent la relève jusqu’aux gelées.

Delphinium blanc et Dahlia 'Mon Amour', massif de fleurs, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
J’aime tout particulièrement ce duo inattendu entre un delphinium blanc pur et ce super dahlia ‘Mon Amour’. Une variété de dahlia Label Rouge à la floraison d’une grande générosité.

Delphinium blanc et Dahlia 'Mon Amour', massif de fleurs, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Et pour finir, oublions le blanc et les roses pour un duo plus contrasté avec un delphinium bleu (avec du rose mauve quand même) et des gaillardes dorées et éclatantes à souhait.

Delphinium bleu et gaillardes, massif de fleurs, Jardin des Plantes, Paris 5e (75)

Duos fleuris de l’été

Voici une sélection de duos de fleurs d’été rencontrés au cours de mes dernières balades parisiennes et bruxelloises.

Ammi et bidens en été dans le Jardin de Reuilly - Paul Pernin, Paris 12e (75)

Ammi visnaga et bidens à fleurs blanches (photo ci-dessus).
Arctotis et delphinium (photo ci-dessous).

Arctotis et delphinium en été dans le Jardin des Plantes (MNHN), Paris 5e (75)
Trachelium caeruleum et cinéraire maritime.

Cinéraire maritime et Trachelium caeruleum en été dans le Jardin des Plantes (MNHN), Paris 5e (75) (suite…)