Archives de mots clés: feuillage panaché

Schefflera ‘Charlotte’ pour les fans de feuillage panaché

Schefflera arboricola 'Charlotte', feuillage panaché, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Je me suis laissé tenter par ce petit pied de Schefflera arboricola ‘Charlotte’ au feuillage très panaché de blanc crème. Non pas que je raffole des scheffléras, mais j’ai trouvé la panachure intéressante et surtout bien affirmée et répartie.

(suite…)

Mon Saintpaulia ‘Paso Doble’ rosit de plus en plus

Saintpaulia 'Paso Doble', Gesnériacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Les jeunes feuilles de mon pied de Saintpaulia ‘Paso Doble’ sont entièrement roses. Et elles gardent cette teinte douce suffisamment longtemps pour que le coeur de la plante soit complètement rose chair.

Saintpaulia 'Paso Doble', Gesnériacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Belle vigueur pour cette petite variété de Saintpaulia qui ne semble pas vouloir fleurir pour l’instant.

Saintpaulia ‘Shirl’s Freckles Face’

Saintpaulia 'Shirl's Freckles', violette du Cap, african violet, Gesnériacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Cette petite variété de sainpaulia se distingue par des feuilles arrondies et crénelées, panachées de crème, et des fleurs roses mouchetées de violet. Ce saintpaulia semi miniature fleurit facilement et sa floraison se renouvelle sans cesse.

Saintpaulia 'Shirl's Freckles', violette du Cap, african violet, Gesnériacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)Comme mon pied de Saintpaulia ‘Paso Doble’, j’ai d’abord cultivé cette petite variété dans un terrarium. Puis je l’ai installée dans un pot en plein air où elle a continué à pousser et fleurir sans problème. Elle présente un port compact et une rosette de feuilles disposées bien régulièrement. La panachure crème est bien marquée, notamment sur le pourtour du limbe foliaire.

Saintpaulia ‘Paso Doble’

Saintpaulia 'Paso Doble', african violet, violette du Cap, Gesnériacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Voici un autre de mes saintpaulias, une variété semi miniature avec un feuillage fortement panaché de rose et de crème.

Saintpaulia 'Paso Doble', african violet, violette du Cap, Gesnériacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)Les jeunes feuilles naissent complètement roses puis en se développant, du vert apparait et le rose devient de plus en plus crème. La panachure est plus importante sur le pourtour du limbe foliaire, mais elle ponctue aussi le vert.

J’ai débord cultivé ce Saintpaulia ‘Paso Doble’ en terrarium, mais avec la crise du logement, j’ai fini par l’installer dans un petit pot en plein air, toujours sous éclairage artificiel. Et cela lui réussit plutôt bien.

Les couleurs d’hiver du Disporum cantoniense ‘Moonlight’

Disporum cantoniense ‘Moonlight’, feuillage panaché et persistant, sur mon balcon parisien en début d'hiver, Paris 19e (75)
Les feuilles vert clair avec une large macule blanc crème du Disporum cantoniense ‘Moonlight’ se teintent de rose plus ou moins vif quand les températures deviennent plus fraîches. Mon pied acheté il y a plus d’un an maintenant a pris ses aises et prend de plus en plus de couleur.

Le feuillage panaché est persistant tant que les températures ne sont pas trop froides. Ce qui est le cas dans Paris, l’automne n’ayant pas été froid. Mais sous l’effet des températures plus fraiches, le blanc se teinte par endroit de rose plus ou moins accentué. L’ensemble est très décoratif je trouve.

Cette plante s’est montrée robuste et facile à cultiver. Des gelées fortes font disparaitre le feuillage, mais celui-ci repousse de plus belle au printemps. Les tiges ne sont pas droites, mais plutôt zigzagantes. Le port de la plante est plutôt lâche, ça part dans tous les sens sans trop de tenue. La panachure est très marquée, je recommande cette plante aux amateurs de plantes panachées.

Zamioculcas à feuillage panaché, ma dernière acquisition

Zamioculcas zamiifolia à feuillage panaché, Aracées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
J’ai fini par dénicher un pied de Zamioculcas à feuillage panaché. En fait c’est le deuxième que j’achète, mais ce dernier arrivé a vraiment une panachure très marquée, certaines feuilles étant presque entièrement blanc crème.

Cette plante a beaucoup voyagé car elle vient de très loin. Et en plus, la poste l’a baladé pendant des semaines et à force de réclamations, j’ai pu enfin la récupérer. Une chance, la plante n’avait pas souffert, toutes les feuilles et les racines étaient en parfait état. Costaud, le Zamioculcas.

Et pourtant… Arrivé le 20 novembre à Roissy, le colis a été envoyé dans le Pas-de-Calais alors que mon adresse parisienne était clairement indiquée sur le paquet. Et il est resté en instance tant que je n’ai pas protesté pour le récupérer. Il est finalement arrivé dans mon bureau de poste parisien en début de semaine. Et bien sûr, sans aucun passage chez moi. Heureusement que j’avais un numéro de suivi pour suivre les acheminements.

Suite à ma réclamation, j’ai reçu deux courriers du service clients de la Poste. ÉDIFIANTS !!! Le premier m’indiquait que ma réclamation avait été prise en compte et que l’on me ferait une réponse d’ici le 2 janvier 2018 (SIC !). Le second, reçu après avoir récupéré le colis, me conseillait de contacter la personne qui m’avait envoyé le paquet pour qu’elle fasse elle-même une réclamation. Mais par contre, aucune remarque m’expliquant pourquoi le colis était partir dans le Pas-de-Calais au lieu d’être acheminé normalement vers Paris. Lamentable.

J’ai maintenant cinq potées de Zamioculcas. Une classique, la forme la plus connue et vendue. Deux à feuillage vert, mais port plus compact et taille plus réduite. Et deux à feuillage panaché de crème, mes petits derniers. Tout ce petit monde est désormais bien installé et soigné.