Archives de mots clés: Eriobotrya japonica

Les belles plumes du néflier du Japon

Jeunes feuilles de néflier du Japon (Eriobotrya japonica), Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Les jeunes feuilles du néflier du Japon (Eriobotrya japonica) se dressent fièrement aux extrémités des branches couvertes de grandes feuilles vert foncé comme une petite couronne de plumes d’un joli vert amande.

(suite…)

Quand le froid n’est pas là, le néflier du Japon pousse…

Jeunes feuilles de néflier du Japon dans la rue des Plantes en hiver, Paris 14e (75)
Le néflier du Japon (Eriobotrya japonica) est donné comme peu rustique, mais il pousse et fleurit pourtant très bien dans la capitale. Avec l’hiver doux que nous connaissons, cet arbuste exotique n’a pas attendu l’arrivée du printemps pour se parer de nouvelles feuilles joliment dressées aux extrémités des rameaux comme de grandes plumes.

Si la météo reste clémente jusqu’à la fin de l’hiver et au début du printemps sur Paris, il se pourrait même que les bibaces (les fruits) parviennent à mûrir.

Néflier du Japon sous la neige

Néflier du Japon (Eriobotrya japonica) sous la neige dans les jardins du Trocadéro, Paris 16e (75)

Les bouquets de fleurs pourtant si parfumées de ce beau néflier du Japon ne donneront pas de nèfles ou bibasses cette année, surtout si le froid se prolonge et s’accentue. En région parisienne, le néflier du Japon (Eriobotrya japonica) est davantage un arbre d’ornement qu’un arbre fruitier. Dommage, ses fruits sont pourtant délicieux.

Néflier du Japon (Eriobotrya japonica) sous la neige dans les jardins du Trocadéro, Paris 16e (75)

Le néflier du Japon a un feuillage persistant. Les grandes feuilles vert foncé sont gaufrées et coriaces. Tant que les températures ne descendent pas en-dessous de -10 °C, l’arbre n’est pas en danger. Les fleurs et les fruits gèlent bien avant, dès que le thermomètre tombe à -3°C.

Néflier du Japon (Eriobotrya japonica) sous la neige dans les jardins du Trocadéro, Paris 16e (75)

Les bibaces de la rue Buot (Paris 13e)

Très décoratif, le néflier du Japon (Eriobotrya japonica) n’est pas rare dans Paris. Ce petit arbre fruitier aux longues feuilles persistantes gaufrées fleurit en automne et en hiver puis donne au printemps des fruits dorés très décoratifs et surtout excellents, les bibaces ou bibasses, quand le froid ne les anéantit pas. Le néflier du Japon de la rue Buot en est couvert cet été.

Arbre fruitier exotique dans Paris

Néflier du Japon (Eriobotrya japonica) couverts de bibaces, rue Buot Paris 13e (75), juillet 2010, photo Alain Delavie

Une production tardive ou des fruits oubliés sur l’arbre (alors qu’ils sont si délicieux) ? Peu importe, ces nèfles du Japon ou bibaces à la belle couleur orangée sont très décoratives et accentuent l’effet décoratif de l’arbre.

Arbre fruitier exotique dans Paris

Néflier du Japon (Eriobotrya japonica) couverts de bibaces, rue Buot Paris 13e (75), juillet 2010, photo Alain Delavie

Arbre fruitier exotique dans Paris

Néflier du Japon (Eriobotrya japonica) couverts de bibaces, rue Buot Paris 13e (75), juillet 2010, photo Alain Delavie

Une touche d’exotisme dépaysant dans ce quartier de la Butte aux cailles (Paris 13e).