Archives de mots clés: Conseil Général de l’Essonne

Exposition « La forêt et ses multiples ressources » à Milly-la-Forêt (Essonne)

Exposition "La forêt et ses multiples ressources"

La médiathèque du Moustier de Milly-la-Forêt accueille jusqu’au 20 avril 2013, l’exposition « La forêt et ses multiples ressources », qui nous propose d’aller à la rencontre des innombrables richesses naturelles qui composent nos forêts, véritable habitat naturel plein de mystères.

Conçue par le Conservatoire départemental des Espaces Naturels Sensibles en partenariat avec Conseil Général de l’Essonne à l’occasion de l’Année internationale des forêts célébrée en 2010, cette exposition donne à voir les multiples ressources que la forêt offre à l’homme et aborde les différentes problématiques inhérentes aux espaces forestiers : les arbres, le bois, l’écosystème ou bien encore la faune qui s’y réfugie.

Médiathèque du Moustier, 2e étage
Du samedi 2 mars au samedi 20 avril 2013
43, rue Langlois, 91490 Milly-la-Forêt.
Entrée libre.
Ouvert le mardi et le jeudi de 15h à 18h, le mercredi de 10h à 12h et de 15h à 18h, le samedi de 10h à 15h.
Tél. : 01 64 98 75 52.

Encore 5 semaines pour découvrir l’exposition « Salons » du Domaine de Chamarande (Essonne)

Exposition "Salons" du Domaine de Chamarande (91)

L’exposition Salons, événement phare des nouvelles orientations du Domaine de Chamarande (91) qui souhaite désormais associer art contemporain et développement durable, s’offre gratuitement au public pour quelques semaines encore ! Avis aux amateurs de création contemporaine, de loisirs et de nature, et ce, à moins d’une heure de Paris !

Propriété du Conseil général de l’Essonne, le Domaine de Chamarande est, avec son site paysager et culturel de 98 hectares, labellisé « Jardin remarquable ». Réunissant un patrimoine bâti et naturel d’exception et faisant une large place aux arts visuels et au spectacle vivant, il propose à tous les publics, jusqu’au 30 septembre 2012, l’occasion de vivre – seul, entre amis ou en famille – un moment tout aussi privilégié qu’inédit.

Pour la saison 2012, le Domaine a fait le choix audacieux de s’affirmer en tant que lieu de partage d’expériences dans un esprit de culture durable en faisant la synthèse entre la valorisation du patrimoine, la mise en place d’un projet artistique innovant et les problématiques écologiques dont les artistes se font l’écho.

Le Domaine s’est entouré cette saison de COAL – coalition pour l’art et le développement durable – association créée en 2008, et notamment composée d’un curator, Lauranne Germond, d’un paysagiste, Clément Willemin, et d’un directeur du développement durable, Loïc Fel. Cette collaboration a donné lieu à la programmation Salons, laboratoire artistique et éco-responsable, dont l’artiste et la société sont parties prenantes et agissent en co-création.

Pour affirmer cette nouvelle orientation, Salons met en scène des installations, des performances, des rencontres, des ateliers, des débats, des projections, des résidences et … la collaboration de nombreux artistes, familiarisés ou non aux questions écologiques et sociales, dont Michel de Broin, Thierry Boutonnier, Pauline Bastard, Julien Prévieux, Nicolas Floc’h… le duo londonien Arckroyd & Harvey, Brandon Ballengée…

Dès cet automne le collectif COAL et le Domaine de Chamarande continuent leur collaboration avec une nouvelle exposition.

Informations pratiques
Situé à 30 km d’Évry et à 35 km au sud de Paris, le site est accessible par :

  • RER C, gare de Chamarande, puis 2 min jusqu’au Domaine:
  • N20, entre Arpajon et Étampes, sortie Étréchy-Chamarande.

Toutes les manifestations sont gratuites.

Ouverture

  • Parc : tous les jours de 9h à 20h.
  • Exposition : tous les jours de 12h à 19h.
  • Canotage : jusqu’à fin août, tous les jours, de 14h à 20h / septembre, tous les week-ends, de 14h à 20h.

Exposition « Salons » dans le Domaine de Chamarande (Essonne)

Exposition "Salons" dans le Domaine de Chamarande (Essonne)

Le Domaine de Chamarande est un site un paysager et culturel de 98 hectares unique en son genre. Propriété du Conseil général de l’Essonne, il est labellisé « Jardin remarquable », réunit un patrimoine bâti et naturel d’exception, et fait une large place aux arts visuels et au spectacle vivant, en s’offrant gratuitement à tous les publics. Pour la saison 2012, le Domaine fait le choix audacieux de s’affirmer en tant que lieu de partage d’expériences dans un esprit de culture durable en faisant la synthèse entre la valorisation du patrimoine, la mise en place d’un projet artistique innovant et ouvert à tous, et la préservation de l’environnement.

Pour cela, le Domaine s’est entouré de COAL – coalition pour l’art et le développement durable -, association créée en 2008 et notamment composée d’un curator, Lauranne Germond, d’un paysagiste, Clément Willemin, et d’un directeur du développement durable, Loïc Fel. Cette collaboration a donné lieu à la programmation « Salons », laboratoire artistique et éco-responsable, dont l’artiste et la société sont partie prenante et agissent en co-création.

Pour affirmer cette nouvelle orientation, « Salons » propose des installations, des performances, des rencontres, des ateliers, des débats, des projections, des résidences et… la collaboration de nombreux artistes et architectes familiarisés ou non aux questions écologiques et sociales, dont Michel de Broin, Thierry Boutonnier, Pauline Bastard, Julien Prévieux, Nicolas Floc’h… le duo londonien Ackroyd & Harvey, Brandon Ballengée, Freaks architectes…

(suite…)

L’art et la science se rencontrent en Essonne

Douze œuvres seront présentées sur l’ensemble du département dans le cadre de la 4e édition de « La science de l’art », biennale d’art contemporain en Essonne qui se déroulera du 4 novembre au 4 décembre 2011.

Organisée par le Conseil général dans le sillage de la « Fête de la science« , « La science de l’art », qui se tiendra du 4 novembre au 4 décembre, sera l’occasion de découvrir douze œuvres originales, fruits d’un dialogue entre un artiste et un scientifique. Construites autour du thème de la lumière, sujet de préoccupation aussi bien pour les peintres, sculpteurs, photographes que pour les chimistes et physiciens, ces œuvres seront accueillies et exposées dans plusieurs villes et intercommunalités partenaires.

Vous aurez par exemple l’occasion de croiser Chlorophylle, silhouette captivante et habitée d’une vie biologique à Palaiseau, de valider le principe d’Intuition, fruit du travail de Flavien Théry, Pierre Dhez et Stefan Kubsky, à Juvisy-sur-Orge, ou de trouver Refuge existentiel à Viry-Châtillon.
En partenariat avec la Région Île-de-France, le Collectif des villes pour la culture en Essonne, avec le concours du Synchrotron SOLEIL et grâce à l’accueil des villes et intercommunalités partenaires, ces expositions s’accompagneront de temps de rencontres et d’ateliers, témoignant ainsi du dynamisme et du volontarisme du Conseil général à mener des actions innovantes et partagées.

« Avec La Science de l’art, nous entendons poser un nouveau jalon de notre politique en faveur de l’innovation et de l’accès au savoir pour tous », explique Jérôme Guedj, Président du Conseil général de l’Essonne. Le combat pour la connaissance artistique et scientifique comme celui pour l’émancipation représentent un seul et même défi que le Conseil général de l’Essonne s’attache à relever au quotidien. « La science de l’art » en est une nouvelle illustration.

Vernissage le samedi 5 novembre à 10h30
Musée de la Lumière et de la Matière
Université Paris -Sud
Campus universitaire d’Orsay, Bât. 201
(suite…)

Scènes croisées au Domaine départemental de Chamarande

Le Domaine départemental de Chamarande accueillera tous les week-ends de l’été une programmation pluridisciplinaire riche et variée (danse, musique, cinéma), car à Chamarande… l’art a son jardin.

Propriété du Conseil général de l’Essonne depuis 1978, le Domaine départemental de Chamarande possède un parc de 98 hectares, labellisé « Jardin remarquable » en 2005. L’ensemble du site est dédié à la culture et à la création contemporaine, en particulier aux arts visuels, ce qui permet à tous les Essonniens d’accéder à leurs patrimoines, artistique, culturel, historique et paysager.

À un moment où les politiques publiques dans le domaine de la culture sont fortement interrogées et les périmètres d’intervention des différents niveaux de collectivités questionnés, le Département de l’Essonne entend montrer que les Conseils généraux sont pleinement dans leur rôle en étant présents sur le champ culturel, en particulier dans le soutien à la création contemporaine sous toutes ses formes.

C’est notamment le cas au Domaine départemental de Chamarande, fleuron de la politique culturelle du Conseil général depuis plus de dix ans : une politique au service des artistes et des publics, au service de la connaissance, et pour le plaisir du plus grand nombre.

Scènes croisées : une programmation estivale pluridisciplinaire en plein air
Tous les week-ends de juillet, découvrez la nouvelle programmation estivale, entre performances, concerts et pièces chorégraphiques. Chacun des spectacles s’inscrit dans l’écrin naturel du parc de Chamarande. C’est une histoire, une rencontre, une situation à vivre…
– Samedi 3 juillet à 15h30 : « Atelier scène fruits et légumes frais musicaux » – Eric Van Osselaer. Découvrez le rap de la pomme et la complainte de la pastèque, essayez des flûtes multi-légumes ou encore apprenez à faire chanter l’endive dans la cuisine musicale.

Joueur de flûtes multi légumes

Eric Van Osselaer

– Dimanche 4 juillet à 15h30 : « Un autre jour », pièce chorégraphique – Cie Hervé Robbe. Spectacle de neuf danseurs créé pour Chamarande : mariage subtil de convention et de fantaisie.
– Samedi 10 juillet 15h30 : « Origastelet », spectacle d’origami – Cie Theater Rue Piétonne. C’est une boîte à surprise avec mille et un pliages en une quantité de petites histoires de sagesse et de folie.
– Dimanche 11 juillet à 15h30 : « Une pièce mécanique », performance – Cie Mille Plateaux Associés. Des objets en mutation, mobiles, font danser ceux qui les mettent en mouvement…
– Samedi 17 juillet à 15h : « My FoolishHarp », concert – Cie Métamorphose – Isabelle Olivier. Une écriture contemporaine de la harpe, à la croisée du jazz, des musiques classiques, contemporaines et traditionnelles.
– Dimanche 18 juillet 15h30 : « Cribles / Wild », pièce chorégraphique – Cie Emmanuelle Huynh. Des danseurs revenant à la forme primitive de la ronde sur une musique d’Iannis Xenakis.
– Samedi 24 juillet 10h : atelier d’initiation à la danse contemporaine. La veille de son spectacle, la Cie Moleskine vous propose des expériences perceptives et des improvisations autour de sa pièce « Bad seeds ».
15h et 18h : « La confidence des oiseaux, migration d’été », pièce chorégraphique – Le Guetteur-Luc Petton & Cie. Étonnante production où hommes et oiseaux dansent en totale liberté. En partenariat avec Paris quartier d’été.
– Dimanche 25 juillet à 6 h : Balade ornitho-chorégraphique – Le Guetteur-Luc Petton & Cie.
11 h et 17 h : « La confidence des oiseaux, migration d’été », pièce chorégraphique – Le Guetteur-Luc Petton & Cie.
15 h 30 : « Bad seeds », pièce chorégraphique – Cie Moleskine. Installation plastique et chorégraphique inspirée par les capacités d’adaptation et d’inventivité des végétaux (envahissement, jaillissement, camouflage…).

À partir du 3 juillet, parcourez le canal des Amoureux dans une barque…
L’activité de canotage invite les visiteurs à prendre le temps d’une promenade au fil de l’eau. Elle permet de porter un autre regard sur ce « Jardin remarquable », de vivre une expérience sensorielle qui associe le son au paysage car ce parcours permet aux artistes de composer un environnement sonore dans le cadre du canal des Amoureux.
Départ au niveau de l’embarcadère, près du château :
– juillet-août : tous les jours de 14 h à 20 h.
– septembre : tous les week-ends de 14 h à 20 h.

Chamaland : ouverture d’un espace d’accueil pédagogique.
À partir du 4 juillet, un espace d’accueil modulable s’ouvrira à Chamaland. S’informer, se repérer, jouer, se détendre, autant de propositions autour de l’aire de jeux à découvrir en famille.
– Dimanche 4 juillet à 14 h et 16 h 30 – Dimanche en famille avec Laure Tixier. Réalisez une architecture de bonbons !

« Chamarande Paradiso » : cinéma en plein air. À la tombée de la nuit, vers 21h, venez regarder à la belle étoile 3 séances de cinéma. Chaque film est précédé par la diffusion d’un court-métrage sélectionné par l’association Cinéam.
– Vendredi 30 juillet : « 2001, l’Odyssée de l’espace » de Stanley Kubrick.
– Vendredi 6 août : « Playtime » de Jacques Tati.
– Vendredi 13 août : courts-métrages sur le thème de l’exposition « Living Rooms / Pièces à vivre ».

Informations pratiques :
Domaine départemental de Chamarande,
38, rue du Commandant Arnoux,
91730 Chamarande.
Tél. : 01 60 82 52 01.
Retrouvez toute la programmation sur le site du Conseil Général de l’Essonne.
Toutes les manifestations sont gratuites. Site accessible aux visiteurs à mobilité réduite.

Ouverture :
Expositions
– Château : tous les jours, de 12 h à 19 h.
– Orangerie : mercredi-dimanche, de 12 h à 19 h. Groupes sur rendez-vous.
Parc : tous les jours, de juin à septembre, de 9 h à 20 h.

Méréville accueille Nils-Udo

Avec Méréville, le Conseil général de l’Essonne a fait l’acquisition d’un des derniers exemples de jardins pittoresques réalisés en Europe à la fin du XVIIIe siècle. Pour cette troisième saison culturelle, après les créations végétales au Potager de Jacques Simon, de Dimitri Xenakis et Maro Avrabou, le Domaine départemental de Méréville accueille l’artiste plasticien bavarois Nils-Udo à partir du 5 juin 2010.

Réputé à l’international pour ses installations dans les plus beaux sites naturels, ce représentant du Land Art, également photographe et peintre, investit à Méréville parc et fabriques.

Autel de rivière
À la nature de Méréville, l’artiste a emprunté un élément fondateur du jardin, l’eau, pour créer un autel de rivière. Œuvre en suspension, réalisée avec du hêtre et des lianes de clématites, cet autel de gazon et de terre semble en lévitation au-dessus de la Juine.
En effet, chez Nils-Udo, chaque œuvre d’art mène sa propre vie : elle naît, se développe, vieillit et meurt. Elle appartient à la nature et se soumet à ses lois. À Méréville, c’est une offrande à la rivière, au fil de l’eau de la Juine, qui permet à l’artiste d’établir « un dialogue d’ordre spirituel et esthétique » avec la nature.

Land Art, installation de Nils-Udo dans le Domaine départemental de Méréville

Autel de rivière, Nils-Udo

Cette installation est réalisée avec le concours des salariés du chantier d’insertion (association IDEMU) mis en place sur le Domaine départemental de Méréville depuis septembre 2009.

Nils-Udo, peintures
En 2004, l’artiste se tourne vers la peinture. Là encore, la nature apparaît comme essentielle et universelle ; elle est une perpétuelle source d’inspiration et d’évolution pour nos regards.

Peinture

Huile sur toile, Nils-Udo, Galerie Pierre-Alain Challier

Aussi, pour dévoiler ses dernières créations, Nils-Udo a-t-il choisi la galerie parisienne de Pierre- Alain Challier et le Domaine départemental de Méréville.

Infos pratiques :
Ouverture du Domaine départemental de Méréville :
« Jardin & littérature » : les week-ends de juin (samedi de 14 h à 18 h et dimanche, de 10 h à 18 h).
« Jardin & nature » : les dimanches d’octobre (de 14 h à 18 h).
Programmation payante à l’exception des manifestations nationales « Rendez-vous aux jardins » et « Journées européennes du patrimoine », de 10 h à 18 h.

Accès :
Depuis Évry : N104 sortie Étampes, N20 sortie Méréville.
Depuis Paris : Porte d’Orléans, A6 direction Chartres, N104 sortie Étampes, N20 sortie Méréville.
Depuis Orléans : N20 sortie Méréville.

Retrouvez toute la programmation culturelle du Domaine départemental de Méréville sur Essonne.fr