Archives de mots clés: concombre

Participer au réseau d’expérimentation de variétés de légumes de la SNHF

Cucurbita pepo, courgette photo Fotolia / JAG IMAGES
Soucieuse de faire découvrir les différences variétales et de permettre aux jardiniers amateurs de continuer à récolter des légumes en quantité et en qualité raisonnables en utilisant moins de produits phytosanitaires la section potagers et fruitiers de la SNHF met en œuvre différentes actions. Parmi ses actions, elle organise depuis de nombreuses années des essais comparatifs de variétés de légumes.

Logo de la Société Nationale d'Horticulture de FranceQui peut participer ?
Tous les jardiniers curieux de comparer les caractéristiques variétales de différentes espèces potagères.

Comment se déroulent les essais ?
Les jardiniers reçoivent gratuitement les semences de 3 variétés d’une même espèce à semer chez eux en respectant un protocole précis.
En échange, ils s’engagent à noter soigneusement le comportement de ces variétés, en particulier leur résistance à différentes maladies, mais aussi leur rendement ainsi que leur qualité gustative.

Quel légume sera testé en 2018 ?
En 2018 ce sont des variétés de courgettes qui feront l’objet du test variétal.

Comment participer ?
Pour participer à ces essais collaboratifs, les jardiniers sont invités à s’inscrire via un formulaire disponible sur le site internet de la SNHF.

De tels essais comparatifs sont organisés depuis plus de 20 ans. Ils permettent à des jardiniers amateurs de toutes les régions de France de mieux apprécier l’intérêt des différentes variétés qui leurs sont proposées. Les résultats des essais réalisés en 2017 peuvent être consultés sur : https://www.snhf.org/section-potager-essais-concombres-comparaison-de-5-varietes/

Pailler les légumes

Paillis couvrant le sol autour d'un pied de concombre, potager Vilmorin, La Ménitré (49)

Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est le moment de pailler tout autour de vos légumes exigeants en eau. Un geste pour trois actions et beaucoup moins de corvées au potager !

Avec les chaleurs et le temps sec revenus, l’épandage d’un paillis autour des légumes les plus gourmands en eau limite les arrosages, empêche ou ralentit le développement des mauvaises herbes et protège les légumes fruits (concombres, melons, courgettes, courges et potirons, pâtissons, pastèques) qui se salissent moins et risquent moins de pourrir posés sur un matelas douillet.

Avant d’épandre la couche de paillis, ameublissez la terre en la binant ou la sarclant. Profitez en pour éliminer les mauvaises herbes (ne les jetez pas, mais faites les sécher dans un coin pour les épandre en paillis ensuite si elles ne portent pas de graines bien sûr). Et arrosez la terre si elle est trop sèche car on n’épand pas un paillis sur un sol desséché.

On trouve maintenant différents paillis dans le commerce. Au potager, retenez surtout la paille, les paillettes de lin ou de chanvre, les cosses de sarrasin ou les miscanthus broyés. Quand la culture sera terminée, vous pourrez les incorporer dans la terre où ils se décomposeront assez vite, contrairement aux écorces de pin, aux broyats de noyaux, aux éclats de bois ou aux paillis minéraux (ardoises ou briques ou tuiles broyées). Les paillis d’ardoises sont utiles pour les poivrons et les aubergines qui ont souvent du mal à arriver à maturité dans notre région. Ces pierres sombres broyées accumulent la chaleur dans la journée et la restituent aux légumes la nuit, qui souffrent moins des nuits fraîches ou des grands écarts de température entre le jour et la nuit.

Les tontes de gazon doivent être séchées avant de les déposer autour des légumes. Ou si vous le faites directement, la couche d’herbes hachées ne doit pas dépasser 1 cm d’épaisseur et vous devrez attendre qu’elle sèche complètement pour apporter une nouvelle couche par-dessus. Opération à répéter tant que l’épaisseur n’est pas suffisante.

Profitez-en pour recycler vos cartons et journaux (sans « glaçage » en surface) que vous étendrez autour des légumes nécessitant une épaisse couche de paillis (courges, potirons et tomates). Le paillis est déposé sur les cartons ou feuilles de papier pour les recouvrir complètement après les avoir bien humidifiés.

Concombre groseille, tout petit mais très déco

Vase de Cucumis décoratifs (Concombre groseille, Cucumis dipsaceus et Cucumis myriocarpus)

Au fil des semaines, ce petit concombre d’ornement passe du vert strié de blanc au rouge le plus vif, toujours avec des marques blanches. Cueilli en fin d’été, il tient longtemps soit en guirlande ou dans une coupe.

Vase de Cucumis décoratifs (Concombre groseille, Cucumis dipsaceus et Cucumis myriocarpus)

(suite…)