Archives de mots clés: chicorée sauvage

Fleurs d’été et couleur bleu

Bleuets, nigelles, artichaut et liseron de Mauritanie dans le Jardin des Plantes en été, Muséum national d'Histoire naturelle, Paris 5e (75)
La couleur « bleu » représente la paix, le calme, la sérénité, la fraîcheur mais aussi l’infini. Une couleur étroitement liée au rêve, à la sagesse et à la sérénité. Tout ce que l’on peut souhaiter dans nos jardins, mais aussi pour notre beau pays et pour le monde entier…

Le bleu n’est pas le coloris le plus fréquent en été dans les plates-bandes et les massifs. Cette couleur que l’on qualifie de froide est même plutôt rare. Et l’appareil photo numérique a souvent tendance à y ajouter du rouge et à le rendre plus violet qu’il n’est. Mais voici une petite sélection de ces fleurs bleues qui peuvent décorer nos jardins et nos balcons.

Bleuets, nigelles de Damas, artichauts ou cardons, liserons de Mauritanie, ipomées volubilis…

Ipomée, Concolvulacées, La Folie des Plantes, Parc du Grand Blottereau, Nantes (44) (suite…)

Au petit matin, la chicorée sauvage fleurit

Chicorée sauvage (Cichorium intybus) en fleur dans le parc de la Villette en été, Paris 19e (75)
En traversant hier matin le parc de la Villette (Paris 19e), je me suis arrêté devant un coin de prairie où s’épanouissaient des chicorées sauvages, couvertes de fleurs encore plus bleues que le ciel d’été parisien. Joli spectacle estival !

La chicorée est une plante vivace avec des tiges de 5 à 10 dm dressées, très rameuses à rameaux raides, divergents, plus ou moins pubescentes-hispides ou glabrescentes ainsi que les feuilles. Celles-ci ont une forme variable, les inférieures ordinairement roncinées, les suivantes lancéolées, entières, embrassantes, réduites à des bractées dans l’inflorescence. Les capitules solitaires, terminaux ou sessiles et axillaires sont au nombre de 1 à 3. Les akènes sont couronnés de très petites écailles obtuses. Les fleurs sont assez grandes, bleues. C’est une espèce polymorphe. (Description de Coste)

Chicorée sauvage (Cichorium intybus) en fleur dans le parc de la Villette en été, Paris 19e (75)En rentrant chez moi hier en début de soirée, toutes les fleurs bleues aperçues le matin avaient complètement disparues, déjà fanées. La prairie n’offrait plus le même spectacle. Mais peut-être que demain matin, le bleu sera revenu…