Archives de mots clés: cactus

Première fleur de mon cactus de Noël

C’est un de mes grands petits plaisirs en automne et en hiver : la floraison des cactus de Noël, plantes succulentes dont je raffole. Cette année, la première fleur est d’un bel orange doux.

Floraison d'un Rhipsalidopsis hybride

Fleur de cactus de Noël, 1er novembre 2010, photo Alain Delavie

J’ai toujours aimé les cactées, mais avec une nette préférence pour les espèces très florifères, plus particulièrement les cactus orchidées (Epicactus ou Epiphyllum), les cactus de Noël (Schlumbergera ou Zygocactus) et les cactus de Pâques (Rhipsalidopsis ou Hatiora).

C’est la première potée qui fleurit, mais j’ai trois autres variétés, dont une qui devrait bientôt s’épanouir, plutôt dans les tons blancs.

Ces cactus d’intérieur sont assez faciles à cultiver s’ils reçoivent suffisamment de lumière. Pas de soleil direct, mais la pièce doit être très lumineuse sinon les plantes végètent ou périclitent. Il faut aussi les arroser régulièrement, avec une eau douce non calcaire, sans jamais détremper le substrat. En principe, il ne faut plus déplacer une plante couverte de boutons floraux, car ils pourraient tomber du fait du changement d’exposition lumineuse.

Cette année, une fleur d’épicactus…

Mes épicactus ont eu le plus grand mal à repartir à la fin de l’hiver quand je les ai sortis sur mon balcon. Les températures trop fraîches du printemps a beaucoup ralenti leur croissance. Mais ils se rattrapent et j’ai une belle fleur, pas très grosse mais bien formée.

Cactus sur balcon

Floraison de ma potée de cactus orchidée (Epicactus ackermanii), juillet 2010, photo Alain Delavie

Un grand classique, cette variété hybride étant très commune, mais je ne m’en lasse pas.

Cactus sur balcon

Floraison de ma potée de cactus orchidée (Epicactus ackermanii), juillet 2010, photo Alain Delavie

J’adore les cactées orchidées ! Seul le manque de place m’empêche de craquer chaque fois que j’en rencontre un chez un pépiniériste… Et la difficulté pour les hiverner, à l’abri du gel et dans une pièce non chauffée en hiver.

De l’ombre en été pour le cactus de Noël

Le cactus de Noël apprécie un séjour estival à l’extérieur, en plein air. Mais ce cactus ne supporte pas le plein soleil, surtout quand il est brulant comme ces derniers jours. Il faut placer la potée dans un endroit clair, mais ombragé.

Plante d'intérieur sortie dans le jardin

Potée de cactus de Noël installée sur une console sous un arbre, photo Alain Delavie

Cette espèce (Schlumbergera ou Zygocactus) a besoin de clarté et de lumière, mais ses tiges succulentes grillent sous les rayons du soleil. L’ombre est donc obligatoire si l’on ne veut pas abîmer la plante. Tout au long de l’été, il faut maintenir le substrat frais, sans jamais le détremper. Évitez une eau trop calcaire, préférez l’eau de pluie.

Quand les températures sont très élevées comme ces derniers jours, il faut faire très attention au bon dosage de l’arrosage, car une forte chaleur fait entrer ce cactus en repos. Il absorbe moins d’eau et la terre du pot s’assèche moins vite. Le risque de faire pourrir les racines est donc plus important.

Sortie des épicactus

Temps doux et humide, souvent couvert, l’idéal pour installer dehors les potées d’épicactus hivernées à l’intérieur, hors gel.

Cactus : Epicactus

Potées de cactus orchidées installées sur le balcon, fin mars, photo Alain Delavie

Les plantes ont besoin maintenant d’être rempotées, car le terreau s’est beaucoup rétracté pendant l’hivernage et les tiges sont un peu trop grandes par rapport au poids des pots. Quelques rempotages parmi tant d’autres à faire… Heureusement à la fin de la semaine, je suis en vacances pour dix jours, je vais pouvoir mettre les bouchées doubles sur mon balcon.

Édénia 2010, week-end des plantes exotiques

Le 13ème week-end des plantes exotiques de l’Ouest parisien se déroulera les 27 et 28 mars 2010 à Cergy-Pontoise (95).

Les élèves-ingénieurs de l’ISTOM vous invitent à rencontrer et échanger, découvrir et apprendre sur le monde des plantes exotiques bizarres, extraordinaires ou tout simplement très belles !

Orchidée

Phalaenopsis 'Matou Freed' à feuillage panaché, Édénia 2009 (Cergy-Pontoise, 95), photo Alain Delavie

Plantes grasses, orchidées, cactées, baobabs, plantes carnivores, bonsaïs, fougères arborescentes, plantes pachycaules et caudex, palmiers…

Plantes carnivores

Sarracénias et autres plantes carnivores, Édénia 2009, photo Alain Delavie
Cactées et plantes grasses

Coupes de Lithops, Édénia 2009 (Cergy-Pontoise, 95), photo Alain Delavie

Cette année, l’accent est mis sur les plantes provenant d’Afrique du Sud. Et des animaux tropicaux (grenouilles, reptiles, insectes, etc.).
Plus de 40 exposants professionnels et amateurs, associations en provenance de France et d’Europe.

Édénia 2010
Samedi 27 mars, de 10 h à 19 h,
Dimanche 28 mars, de 10 h à 18 h.
IPSL-ISTOM, 32 boulevard du Port, 95 Cergy-Pontoise.

Première fleur de mon cactus de Noël

J’ai acheté pendant les fêtes de fin d’année deux petites potées de cactus de Noël (Schlumbergera), tous les deux couverts de petits boutons floraux. L’une des deux potées donne sa première fleur et révèle enfin sa couleur. J’adore !

Schlumbergera hybride à fleurs ivoire et orange

Mon cactus de Noël avec sa première fleur, janvier 2010, photo Alain Delavie

Les boutons floraux rose vif teinté d’orange ne me permettaient pas d’augurer de la couleur des fleurs. J’avoue que le résultat me ravit ! Ce fondu de blanc ivoire et d’orange pour les pétales et le rose indien du style et des stigmates sont superbes. Oui, dois-je le dire car cela se voit sur la photo, j’ai beaucoup de rouge et d’orange chez moi.

Si vous aimez les cactées de Noël ou de Pâques, faites une petite visite sur le site de Michel Combernoux : Les Cactées épiphytes.