Archives de mots clés: cabinet de curiosités

Deyrolle, créateur de cabinets de curiosités

Exposition Curieuses Curiosites, Deyrolle, photo Philippe Calandre
Vous rêvez d’un cabinet de curiosités, mais vous n’avez pas assez de temps pour chercher les petites merveilles qui vont le constituer ? À l’écoute de vos envies, Deyrolle le fait pour vous ou vous aide à le créer.

Le cabinet de curiosités ne se borne pas à une collection purement scientifique ; s’y ajoute la recherche de l’esthétique, de la rareté, de l’exception, du surprenant. S’y ajoutent également les représentations artistiques de la nature et de ses curiosités : dessins, peintures, gravures, sculptures, chimères, taxidermie, installations diverses, objets ethnographiques, collections de gemmes, coquillages, insectes… Tout cela dans un but décoratif mais également encyclopédique.

Chimere, oeuvre de Jean-Louis Caro, Deyrolle, photo Philippe Calandre
Deyrolle vous crée votre propre cabinet de curiosités
Un cabinet de curiosités s’initie le plus souvent pendant l’enfance puis se constitue tout au long d’une vie. Le manque de temps prive beaucoup de nos contemporains de la joie de ramasser leur propre trésor. À tous ceux ­là, impatients et désireux de posséder un cabinet de curiosités, Deyrolle propose son aide. Depuis près de deux siècles, Deyrolle fait partie du monde scientifique et artistique donc éminemment culturel. Sciences et arts ont toujours été intimement liés et Deyrolle en a été le témoin et l’acteur. C’est pourquoi Deyrolle, qui réunit toutes les compétences nécessaires à la création de véritables cabinets de curiosités, propose à tout un chacun de lui fournir le sien ou de l’aider à le réaliser selon ses propres aspirations, ses propres fantasmes ou tout simplement ses envies. À votre écoute et d’après vos desiderata, Deyrolle vous livrera le cabinet de curiosités, mobilier, objets et mise en scène dont vous avez rêvé.

Deyrolle
40, rue du Bac, 75007 Paris.
Tél. : 01 42 22 30 07.

Exposition « Curieuses curiosités » chez Deyrolle

Faon, exposition Curieuses curiosités, DeyrolleDu 11 décembre 2013 au 15 février 2014, la Maison Deyrolle (Paris 7e) vous fait découvrir un curieux bestiaire où l’insolite et l’esthétique rivalisent.

Temple de la curiosité, cabinet des merveilles, « articificialia », « naturalia », « exotica », « scientifica », la Maison Deyrolle depuis près de 200 ans fascine, suggère et donne naissance aux cabinets des merveilles des véritables curieux. Entre ignorance et connaissance, le curieux est fasciné par l’esthétique et l’insolite de ces objets. Il tente alors de comprendre le monde à travers toute sa bizarrerie et sa diversité, en créant un microcosme de l’étrange.

Jeune Oryctérope à l’allure de monstre, météorite en lévitation, défense de Mammouth, Crocodile du Nil, tortue géante d’Aldabra, crâne de Requin Mako, Ornithorynque, laine de Mammouth mais aussi troublants crâne d’Elephant Man et tête de momie… Dans cette exposition, les spécimens singuliers se télescopent dans un décor de l’artiste Jean Bigot comme dans le cabinet d’un explorateur de l’étrange.

Deyrolle remet au goût du jour le cabinet sur mesure du commanditaire éclairé où aujourd’hui se retrouve le bestiaire des terres les plus éloignées, et peut-être demain la rencontre avec les nouvelles catégories curieuses issues du « consomalia » ou du « materialia »…

Deyrolle
46, rue du Bac, 75007 Paris.
Tél. : 01 42 22 30 07.

Le cabinet de curiosités en trompe-l’oeil de la rue de la Croix Nivert (Paris 15e)

Fresque sur la façade d'un immeuble de la rue de la Croix Nivert, cabinet de curiosités en trompe-l'oeil, Paris 15e (75)

Les fresques sont nombreuses sur les murs ou les façades de la capitale. C’est à chaque fois une découverte lorsque l’on se balade dans Paris. Cette fois-ci mes pas m’ont amené dans le 15ème arrondissement, rue de la Croix Nivert.

Fresque sur la façade d'un immeuble de la rue de la Croix Nivert, cabinet de curiosités en trompe-l'oeil, Paris 15e (75)

Un immense trompe-l’oeil (il est haut de cinq étages !), un cabinet de curiosités, une oeuvre d’art intitulée « Le Bestiaire ».
Création signée par Ph. de Lanouvelle et B. de Renty (avril 1996).

À la découverte de la Jardinerie Taffin, à Montmorency (95)

Par un très beau dimanche d’avril estival à souhait, j’ai pris la direction d’Enghien-les-Bains et de Montmorency (95) pour enfin découvrir la jardinerie Taffin, que je connaissais seulement par ses jardins éphémères exposés plusieurs années de suite à Jardins, Jardin et virtuellement par divers reportages sur des blogs (Merci Delphine !) et plus récemment par les communiqués de presse envoyés par Franck Bourhilon, efficace et très sympathique chargé de communication. Située à 20 mn en train de la gare du Nord de Paris puis quelques centaines de mètres de marche dans des petites rues pavillonnaires charmantes, la jardinerie est vraiment à la portée du parisien en mal de plantes et de verdure. Mais pourquoi ai-je donc tant attendu pour franchir le périph’ ?

Jardinerie Taffin, 6 rue des Chesneaux, 95160 Montmorency.

Entrée de la Jardinerie Taffin à Montmorency (95), avril 2011, photo Alain Delavie

Nous voici devant l’entrée, qui déjà ne ressemble en rien à celles des jardineries traditionnelles.

Jardinerie Taffin, 6, rue des Chesneaux, 95160 Montmorency.

Entrée de la jardinerie Taffin à Montmorency (95), 17 avril 2011, photo Alain Delavie

« C’est un jardin extraordinaire »…
Ou plutôt une jardinerie extraordinaire, qui vous entraîne dans un monde de verdure, de fleurs et d’objets déco dont il est difficile de s’extirper tant on y est bien et tant il y a à découvrir. Mais pour cela, je vous invite à me suivre pour un parcours découverte en photos…
(suite…)

Le cabinet de curiosités d’Espace Jardins

Du 1 septembre au 31 décembre 2010, la jardinerie de Curiosités Taffin-Espace Jardins à Montmorency (Val d’Oise) propose rendez-vous et expositions d’artistes en lien avec le végétal et la nature. Thème de cet automne : Vanités.

Jardinerie pas comme les autres, elle vous invite au voyage et à la découverte. C’est un dédale, une petite jungle luxuriante à 15 km de Paris. Un jardin vivant et inventif où le végétal, le minéral, le métal et le verre se rencontrent. Où l’Asie côtoie l’Europe. Où tous les sens sont sollicités. Un lieu baroque et singulier, dédié au jardin, pour se promener, rêver, découvrir des artistes, rencontrer des passionnés de jardin et de voyages.

Septembre et octobre vous invitent à une plongée dans l’univers des cabinets de curiosités. Au programme : une installation à visiter, trois journées pour apprendre à étaler les insectes et s’initier à la création d’un cabinet de curiosités, et une vente de bulbes rares et de collection pendant tout l’automne.

Du 1er septembre au 1er novembre 2010 :
Cabinet de curiosités et exposition de minéraux.
La jardinerie se met en scène en cabinet de curiosités. Un tableau grandeur nature provoquant la rencontre entre l’homme et l’animal, le précieux et le brut, la peinture et le fossile, le minéral et le poétique, la lettre-ancienne ou le timbre avec le tableau. Un manifeste pour une esthétique de la collection et de l’inattendu. À ne pas manquer : la collection de minéraux des quatre coins de la planète rapportée de nos voyages !
Entrée libre.

Mercredi 22 septembre, 29 septembre et 6 octobre 2010 à 14 h :
Initiation au cabinet de curiosités et cours d’étalage d’insectes.
Gratuit sur inscription.

Du 12 septembre au 10 octobre 2010 :
Exposition de gravures et d’encres de Chine de François Houtin.
Hôte régulier de la jardinerie, le peintre-graveur François Houtin présente ses œuvres récentes. Un univers d’utopies végétales, de rêves baroques, de jardins chimériques.
Entrée libre.

Taffin-Espace Jardins Jardinerie de Curiosités
6 rue des Chesneaux
95160 Montmorency.
Tél. : 01 39 64 57 01.
www.createur-de-jardin.net
http://espacejardins.blogspot.com

Ouvert 7 jours sur 7, du mardi au dimanche de 10 h à 19 h, le lundi de 14 h à 19 h.
Toutes les expositions sont en accès libre.
Les cours d’étalage d’insectes sont gratuits sur réservation et ouverts aux enfants à partir de 8 ans.
Matériel fourni sur place.

Comment y aller en voiture ?
La jardinerie est à 15 km de Paris, 20 km de Cergy-Pontoise ou 40 km de Chantilly. Accès par les autoroutes A15 ou A1.
Elle est située à la limite de Montmorency et d’Enghien-les-Bains dans le Val d’Oise (95).

Par l’autoroute A15 (depuis Paris porte de Saint Ouen ou Cergy-Pontoise). Sortie direction « Montmorency ». Prendre la D170 direction Montmorency. Passer le champs de course d’Enghien. Au rond point suivant (Place Jean Moulin) prendre la 1ère à droite ( D928, avenue de la division Leclerc). Au temple d’Enghien-les-Bains (bâtiment blanc à droite), tourner à gauche dans la rue des Chesneaux.

Comment y aller en transports en commun ?
(25 minutes depuis Paris)
Train depuis la Gare du Nord à Paris en direction de Pontoise ou Valmondois.
Descendre à la gare d’Enghien-les-Bains (15 mn de trajet). La jardinerie est à 10 mn à pied de la gare d’Enghien-les-bains ou à 2 mn avec le bus 15M (arrêt Gambetta).