biennale – Paris côté jardin

Archives de mots clés: biennale

Biennale d’Issy 2017 : Paysages, pas si sages

Yann MONEL, Tiers paysage #4, 2014, photographie sur dibond © Yann Monel | Barthélémy TOGUO, Jugement dernier XVI, 2016, aquarelle sur papier marouflé sur toile © Barthélémy Toguo. Courtesy Galerie Lelong | François BARD, Le silence des songes, 2012, huile sur toile © François Bard | Brigitte SILLARD, Palétuvier, 2015, photographie sur dibond © Brigitte Sillard
63 artistes investissent les salles du Musée Français de la Carte à Jouer d’Issy-les-Moulineaux autour de la thématique « Paysages, pas si sages », inspirée d’une citation du philosophe Merleau-Ponty : « L’artiste fabrique un spectacle qui se suffit. »

Quel regard portent les artistes sur le paysage qui nous entoure ? Contrairement à leurs aînés des grands courants picturaux (classique, baroque, romantique, réaliste, impressionniste…) qui se sont passionnés pour le paysage, les plasticiens contemporains ne l’abordent plus seulement pour l’idéaliser ou le traduire. Les artistes de la Biennale d’Issy nous livrent leur vision du monde et de son évolution avec lucidité, de manière parfois engagée ou encore teintée d’humour. En photographie, peinture, sculpture, dessin ou vidéo, ils s’attachent aussi bien aux aspects les plus alarmants de l’intervention humaine sur Terre qu’à l’évocation de la majesté et de la puissante beauté de la nature.

Sous la conduite de sa présidente, Chantal Mennesson, la Biennale d’Issy réunit une soixantaine d’artistes qui tous, reconnus ou moins connus du grand public, s’emparent d’un même thème pour investir les salles du Musée Français de la Carte à Jouer et des Médiathèques d’Issy-les-Moulineaux. Parmi ces 63 artistes, la moitié d’entre eux ont été choisis dans le cadre de l’appel à candidatures lancé autour du thème « Paysages, pas si sages », l’autre étant des artistes directement invités à présenter une œuvre s’inscrivant dans la thématique ou faisant partie de collections privées.

Philippe DESLOUBIÈRES, Germination 047B, 2016, acier peint © Philippe Desloubières | JR, 28 mm Women Are Heroe Action in Kibera Slum into the Wild Kenya, 2017, lithographie © JR - Social Animals. Courtesy Idem Paris | Rubén FUENTES, Pachamama, 2016, acrylique sur toile © Rubén Fuentes. Courtesy Galerie Felli | ANOY, Wall of Peace, 2015, photographie sur toile © Anoy
Pour ouvrir cette 12e édition de la Biennale, et à l’occasion des Journées du Patrimoine, la ville d’Issy-les-Moulineaux a invité le plasticien JR à intervenir le samedi 16 septembre avec son projet Inside Out : un camion photomaton permettant à chacun de venir se photographier pour créer une grande fresque à partir de tous les portraits réalisés. En 2017, la Biennale offre ainsi aux Isséens, aux Parisiens, ainsi qu’à tous les publics, l’opportunité de prendre part à une œuvre collective et participative qui offrira un grand paysage de visages. (suite…)

Dernier week-end pour le Génie des Jardins (Paris 11e)

Le Génie des Jardins 2016, Paris (75), septembre et octobre 2016Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de découvrir les installations et les performances des 35 artistes présentés par l’association le Génie de la Bastille dans deux jardins du 11ème arrondissement de Paris, vous pouvez encore le faire ce week-end.

Informations pratiques
Square Maurice Gardette 2, rue du Général Blaise, 75011 Paris.
Square de la Roquette 143, rue de la Roquette, 75011 Paris.
Ouverture : horaires habituels des jardins

Point d’info à la Galerie du Génie de la Bastille
126, rue de Charonne, 75011 Paris.
Métro : Charonne (Ligne 9)
Bus : ligne 46, arrêt Charonne – Chanzy; ligne 56, arrêt Charonne; ligne 76, arrêt Charonne – Voltaire.
Horaires : tous les jours sauf lundi et mardi de 14h à 20h.

Le Génie des Jardins 2016 – Biennale d’art contemporain

Le Génie des Jardins 2016, Paris (75), septembre et octobre 2016
Du samedi 24 septembre au dimanche 2 octobre 2016, l’association le Génie de la Bastille présentera dans deux jardins du 11ème arrondissement de Paris des installations et des performances de 35 artistes sur le thème « Accueillir ».

Utopia, square Gardette, Paris 11e (75), Nelson Ross, Le Génie des Jardins
Rendez-vous dans le square Maurice Gardette et le square de la Roquette. Pendant 10 jours, 35 artistes explorent le champ des possibles et vous convient à des expériences sensorielles au travers d’installations et de performances.

Utopia, square Gardette, Paris 11e (75), Michel Guilbert Le Génie des Jardins
Les jardins deviennent espaces de création en dialogue avec le paysage environnant, lieux de rencontre entre l’art et le grand public, lieux d’échanges avec les artistes. C’est l’occasion d’apprécier l’art contemporain au hasard des allées, de plébisciter l’audace devant des installations improbables, de saluer la liberté des choix, de céder à l’humour, de s’abandonner à toutes les rêveries. (suite…)

L’art et la science se rencontrent en Essonne

Douze œuvres seront présentées sur l’ensemble du département dans le cadre de la 4e édition de « La science de l’art », biennale d’art contemporain en Essonne qui se déroulera du 4 novembre au 4 décembre 2011.

Organisée par le Conseil général dans le sillage de la « Fête de la science« , « La science de l’art », qui se tiendra du 4 novembre au 4 décembre, sera l’occasion de découvrir douze œuvres originales, fruits d’un dialogue entre un artiste et un scientifique. Construites autour du thème de la lumière, sujet de préoccupation aussi bien pour les peintres, sculpteurs, photographes que pour les chimistes et physiciens, ces œuvres seront accueillies et exposées dans plusieurs villes et intercommunalités partenaires.

Vous aurez par exemple l’occasion de croiser Chlorophylle, silhouette captivante et habitée d’une vie biologique à Palaiseau, de valider le principe d’Intuition, fruit du travail de Flavien Théry, Pierre Dhez et Stefan Kubsky, à Juvisy-sur-Orge, ou de trouver Refuge existentiel à Viry-Châtillon.
En partenariat avec la Région Île-de-France, le Collectif des villes pour la culture en Essonne, avec le concours du Synchrotron SOLEIL et grâce à l’accueil des villes et intercommunalités partenaires, ces expositions s’accompagneront de temps de rencontres et d’ateliers, témoignant ainsi du dynamisme et du volontarisme du Conseil général à mener des actions innovantes et partagées.

« Avec La Science de l’art, nous entendons poser un nouveau jalon de notre politique en faveur de l’innovation et de l’accès au savoir pour tous », explique Jérôme Guedj, Président du Conseil général de l’Essonne. Le combat pour la connaissance artistique et scientifique comme celui pour l’émancipation représentent un seul et même défi que le Conseil général de l’Essonne s’attache à relever au quotidien. « La science de l’art » en est une nouvelle illustration.

Vernissage le samedi 5 novembre à 10h30
Musée de la Lumière et de la Matière
Université Paris -Sud
Campus universitaire d’Orsay, Bât. 201
(suite…)

Photoquai 2011

Depuis sa création en 2007 à l’initiative du musée du quai Branly, la biennale de photographie PHOTOQUAI met en valeur la photographie non occidentale et présente au grand public international des artistes dont l’œuvre est inédite en Europe.

Faceless, Mohan Verma, Exposition Photoquai, Paris 7e (75)
Les deux premières éditions, en 2007 et 2009, ont fait découvrir 116 photographes venus chaque année de plus de trente pays différents. Du 13 septembre au 11 novembre 2011, la troisième édition de PHOTOQUAI, dont la direction artistique est confiée à la photographe et cinéaste Françoise Huguier, présente 46 photographes venus de 29 pays.

Indonesian Uniform, Jim Allen Abel, Exposition Photoquai, quai de la Seine, Paris 7e (75)

Before And After Us, Laos Sengsong, Exposition Photoquai, Paris 7e (75)
L’exposition présentée sur les quais de la Seine se prolonge dans le jardin du musée du quai Branly, sur la tour Eiffel, ainsi que dans une dizaine d’institutions partenaires à Paris.

(suite…)