Archives de mots clés: Biennale Paris

Exposition « Épiphyte, dialogue floral » du 7 au 14 septembre 2018

Jefferson Fouquet, Artcurial, Biennale, exposition Épiphyte, septembre 2018
Du 7 au 14 septembre 2018, Artcurial propose une exposition inédite à l’occasion de la Biennale Paris. Elle est organisée à l’initiative de la journaliste et fondatrice du Collectif de la fleur française Sixtine Dubly, et s’intitule Epiphyte, du nom de ces plantes qui utilisent comme support pour se développer un autre végétal.

La maison de vente invite 10 fleuristes émergeants sur la scène française et internationale, pour un dialogue innovant. Chacun a carte blanche pour inventer une création florale avec comme point de départ une œuvre importante offerte aux enchères au cours du second semestre 2018 par l’un des 25 départements de spécialité de la maison Artcurial.Ettore Sottsass par Maison Debeaulieu, © Artcurial, Biennale, exposition Épiphyte, septembre 2018Pierre Blanchereau (Maison Debeaulieu), Louis-Géraud Castor (Castor fleuriste), Thierry Feret (Flowered by), Claire Boreau (Nue Paris), Catalina Lainé, Jefferson Fouquet, Majid Mohammad (Muse Montmartre), Hélène Taquet (Popfleurs) et Feya Joy (Garden Flower) pour Le collectif de la Fleur Française ou encore Rica Arai (Atelier d’Hana), ont répondu à l’invitation d’Artcurial. Ces talents, qui exercent en France, à Londres et à New-York, interprètent une œuvre de leur choix en créant une installation floral éphémère inspirée du travail de Lucio Fontana, Diego Giacometti, Alberto Giacometti, René Lalique, Théodore Géricault, Paavo Tynell, Lev Tchistovsky, Eugène Girardet, ou encore Ettore Sottsass.

PopFleurs, Artcurial, Biennale, exposition Épiphyte, septembre 2018
Initier cette conversation entre les fleuristes et les œuvres d’art rappelle aussi que les fleurs furent une source d’inspiration importante de l’histoire de l’art entre la fin du 16e siècle et le début du 20e siècle. Le visiteur découvrira un univers végétal et artistique, où l’œuvre d’art et la nature font corps. Les fleurs se servent de l’œuvre comme support, et inversement, offrant une perception différente de l’un et l’autre.

Sixtine Dubly auteur de La Tentation des fleurs, paru aux éditions Assouline en 2016, co-fonde en 2017 le Collectif de la fleur française, une association qui soutient la culture des terres florales et incarne le jeune mouvement Slow Flower en France. Elle collabore au magazine Paris Match et au magazine anglais The Garden Edit et prépare une exposition à Bordeaux en 2019 à la MECA.

Informations pratiques
Du samedi 7 au samedi 14 septembre 2018
Artcurial, 7, Rond-point des Champs-Élysées, 75008 Paris.