Archives de mots clés: balcon fleuri

Première fleur de l’hémérocalle ‘Golden Zebra’ sur mon balcon

Le jeune plant d’hémérocalle ‘Golden Zebra’ a bien poussé depuis son installation sur mon balcon au début du printemps, son joli feuillage panaché de crème apportant une touche de lumière dans la grande jardinière. Et depuis quelques jours, j’ai le plaisir d’avoir des fleurs toutes aussi ensoleillées !

Les fleurs ne sont pas très grandes mais leur jaune d’or est si lumineux que l’on ne voit qu’elles. Elles appellent le soleil !

Ma potée de Chamaelobivia ‘El Gigante’ en pleine floraison

Chamaelobivia 'El Gigante', Cactacées, potée fleurie au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
J’ai pu enfin profiter de la superbe floraison de ma potée de Chamaelobivia ‘El Gigante’ car pour une fois, j’étais chez moi dans la journée au moment où les fleurs se sont épanouies. Une floraison spectaculaire, mais très éphémère, chaque fleur ne durant qu’une journée. Heureusement il y a de nombreux boutons floraux et chaque jour, c’est un nouveau festival.

Chamaelobivia 'El Gigante', Cactacées, potée fleurie au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

Petit oeillet d’Inde aux fragrances d’agrume

Oeillet d'Inde (Tagetes) au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75), 5 juin 2018, photo Alain Delavie
J’ai trouvé cette petite variété d’oeillet d’Inde (Tagetes) à petites fleurs simples et feuillage finement découpé en Belgique, lors des Journées des Plantes de Beervelde. Elle était proposée avec d’autres plantes aromatiques car ses feuilles dégagent un puissant parfum d’agrume (pamplemousse) quand on les froisse.

Oeillet d'Inde (Tagetes) au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
J’ai déjà eu les années précédentes des oeillets d’Inde aux senteurs hespéridées, mais ce petit pied montre une belle vigueur et un joli port bien compact. Le jeune plant a pris un port en boule du plus bel effet. Et sa floraison a tout de suite été généreuse, les petites fleurs mandarines ne cessant de se renouveler.

Je l’ai installé dans une potée avec mon pied de cosmos chocolat ‘Chocamocha’ qui avait passé l’hiver sur mon balcon et qui est bien reparti au printemps. Cela va me faire une potée chocolat mandarine !

Suspension fleurie et colorée sur mon balcon parisien

Suspension de Calibrachoa, coléus, Thunbergia 'Tangerine' et Pelargonium 'Tricolor' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Comme je l’espérais, ma suspension fleurie prend de plus en plus d’ampleur et se pare d’un joli festival de teintes chaudes. Le mariage entre une suzanne-aux-yeux-noirs, un coléus, un calibrachoa et un géranium zonale est plutôt réussie et chacun y va de sa touche de couleur.

Calibrachoa, Thunbergia 'Tangerine' et Pelargonium 'Tricolor' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Le géranium zonale (Pelargonium ‘Tricolor’) s’est mis à fleurir, apportant une nouvelle couleur vive à sa palette déjà bien vive. Le rouge vif de ses fleurs s’accord bien avec le orange éclatant du calibrachoa et le orange cuivré bordé de jaune d’or de la suzanne-aux-yeux-noirs (Thunbergia ‘Tangerine’).

Thunbergia 'Tangerine', Calibrachoa et coleus au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Le coléus pousse moins vite que le calibrachoa et la suzanne-aux-yeux-noirs, ces derniers lancent des tiges parmi les feuilles colorées du premier, mais avec quelques pincements, j’arrive à maintenir chacun à sa place, en laissant quelques mariages bienvenus comme ces quelques fleurs cernées de feuilles multicolores.

La floraison de la suzanne-aux-yeux-noirs est plutôt une bonne surprise. Même avec une exposition mi ombragée et le soleil seulement le matin jusqu’à midi, cette plante exotique grimpante pousse à vue d’oeil et ne cesse de donner de nouvelles fleurs bien colorées. Je palisse les nouvelles pousses régulièrement sur la rambarde qui sépare mon balcon de celui de ma voisine. Petit à petit, j’obtiens des guirlandes fleuries qui entourent la suspension.

Cette composition fleurie exige des arrosages abondants et réguliers. et de temps à autre, j’enlève les fleurs fanées ou ce qui en reste car le calibrachoa et la suzanne-aux-yeux-noirs sont autonettoyants.

Cuphea llavea

Cuphea llavea au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Achetés lors de la Fête de l’École Du Breuil, mes deux jeunes plants de Cuphea llavea ne sont mêmes pas encore repiqués et installés à leur place définitive sur mon balcon, mais ils me gratifient déjà de leur belle floraison avec des fleurs très sophistiquées et exotiques tout simplement magnifiques.

Les cuphéas ne sont pas assez utilisés pour fleurir les balcons et les terrasses et pourtant ils sont souvent très florifères et plutôt faciles à cultiver. Il existe plusieurs variétés de Cuphea llavea et je ne connais pas celle de mes deux plants. Mais qu’importe, elle me plait, c’est l’essentiel. Promis ce week-end je leur trouve le coin idéal sur mon balcon et je les transplante sans plus attendre.

Ma tribu de némésie a bon pied bon oeil !

Fleurs du Nemesia cheiranthus au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Je resterai des heures à contempler les frimousses de mon pied de némésie (Nemesia cheiranthus) qui se couvre de plus en plus de fleurs. Cette nuée de petits masques de chef indien ne cesse de me surprendre et de m’amuser…

Fleurs du Nemesia cheiranthus au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Dressées à l’extrémité des tiges souples, les petites fleurs ont l’air de regarder dans tous les sens avec leurs deux taches en forme d’oeil. Et les pétales blancs qui ressemblent à des grandes plumes. Cette espèce est vraiment extraordinaire.

Quel raffinement dans le dessin des fleurs… Dame Nature a encore fait très fort !