Archives de mots clés: Aurélia Rostaing

Bibliographie du cours de l’École du Louvre du 11 janvier 2013

Dans le cadre du cycle des cours proposés en 2012-2013 par L’École du Louvre et la Ville de Paris sur le thème « Jardins et Nature à Paris au temps des rois », voici la bibliographie de la séance qui s’est déroulée le 11 janvier 2013 : « Le jardin des Tuileries avant Le Nôtre : l’invention du jardin à la française ? » Par Aurélia Rostaing, docteur en histoire de l’art.

Sources imprimées numérisées
INHA

 

Gallica

  • Charles Estienne, Jean Liebault, L’Agriculture et maison rustique, Lyon, Jacques de Puys, 1583.
  • Olivier de Serres, Le Théâtre d’agriculture et mesnage des champs, 1600.

 

Architectura et Gallica

 

INHA et Gallica

 

INHA et Gallica

 

Éditions de sources
Gallica

  • Fernand de Mallevoüe, Les actes de Sully passés au nom du roi de 1600 à 1610, Paris, Imprimerie nationale, 1911.
  • Catherine Grodecki, Histoire de l’art au XVIe siècle (1540-1600), vol. I, Paris, Archives nationales, 1985. (Les articles 496 à 525 concernent les jardins)

Articles

  • Françoise Boudon, « Jardins d’eau et jardins de pente dans la France de la Renaissance », Architecture, jardin, paysage : l’environnement du château et de la villa au XVe et XVIe siècles, Paris, 1999, p. 137-183.
  • Geneviève Bresc-Bautier, « Fontaines et fontainiers sous Henri IV », Les arts au temps d’Henri IV, 1992, p. 93-120.
  • Aurélia Rostaing, « La bêche ou le compas ? Le métier de jardinier au XVIIe siècle », dans Fragments d’un paysage culturel : institutions, arts, sciences & techniques, Georges Farhat (éd.), Sceaux, musée de l’Île-de-France, 2006, p. 74-87.
  • Ada V. Segre, « De la flore ornementale à l’ornement horticole : transferts de techniques et structures géométriques », Georges Farhat (éd.), André Le Nôtre, fragments d’un paysage culturel. Institutions, arts, sciences et techniques, Sceaux, musée de l’Île-de-France, 2006, p. 188-203.
  • Aurélia Rostaing, « Le jardin des Tuileries sous Henri IV », dans Les Palais du Louvre et des Tuileries, Guillaume Fonkenell et Geneviève Bresc-Bautier (dir.), Paris, éditions du Louvre, à paraître.

Aurélia Rostaing, Les jardins de Le Nôtre en Île-de-France, Paris, Éditions du Patrimoine, 2001 (Itinéraires du Patrimoine). (Éd. revue et corrigée, 2004).

Livres

  • Aurélia Rostaing, Les jardins de Le Nôtre en Île-de-France, Paris, Éditions du Patrimoine, 2001 (Itinéraires du Patrimoine). (Éd. revue et corrigée, 2004).
  • Kenneth Woodbridge, Princely gardens, the origins and development of the French formal style, Londres, Thames & Hudson, 1986.
  • Vanessa Bezemze Sellers, Courtly Gardens in Holland 1600-1650, Amsterdam, Architectura & Natura Press / Woodbridge, Garden Art Press, 2001.

Vanessa Bezemze Sellers, Courtly Gardens in Holland 1600-1650, Amsterdam, Architectura & Natura Press / Woodbridge, Garden Art Press, 2001

Cours de l’École du Louvre : Jardins et nature à Paris aux temps des rois

André le Nôtre

En 2013, le plus célèbre jardinier français, André Le Nôtre, sera à l’honneur à l’occasion du quadricentenaire de sa naissance. Si son nom est associé plus volontiers à Louis XIV et à Versailles, Le Nôtre fut en fait un parisien qui fréquenta tout au long de sa vie le jardin des Tuileries, où son grand-père et son père avaient travaillé avant lui. Quelles étaient les caractéristiques des jardins parisiens sous l’Ancien Régime ? Ont-elles eu une influence sur la pratique de Le Nôtre et sur l’invention du jardin à la française ? Pourquoi, à partir des années 1760, s’éloigna-t- on de l’univers formel qu’il avait créé, au profit d’autres expériences ? Voici quelques questions auxquelles ce cycle de cours de l’École du Louvre tentera de répondre.

Plan du Louvre

Vendredi 16 novembre 2012
Les jardins parisiens sous l’Ancien Régime : enjeux et spécificités de la capitale.
Guillaume Fonkenell, conservateur du patrimoine, chargé de l’histoire du Louvre, département des sculptures, musée du Louvre.

Vendredi 23 novembre 2012
Jardins royaux du Moyen Age.
Élisabeth Antoine, conservatrice en chef du patrimoine, département des objets d’art, musée du Louvre. (suite…)