Archives de mots clés: Alcathea

Juin, juillet, août, septembre : l’alcathéa Parkfrienden’ continue à fleurir

Alcathea suffrutescens 'Parkfrienden', Malvacées, en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Cette grande mauve en arbre (Alcathea suffurtescens ‘Parkfrienden’) n’a cessé de fleurir depuis la fin du printemps et ne semble pas vouloir arrêter sa floraison si généreuse, sans cesse renouvelée.

Cette floraison soutenue avec une culture en jardinière exige des arrosages très copieux et réguliers. La plante est très gourmande en eau et j’ai du arroser presque chaque jour. Ce qui ne l’a pas empêchée de supporter ma petite semaine d’absence en août. Et elle est reparti avec encore plus de vigueur ensuite. Une valeur sûre !

Été fleuri sur mon balcon parisien

Pigamon (Thalictrum 'Splendide White') et Alcathea suffrutescens 'Parkallee' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Ma semaine d’absence n’a pas entrainé de dégâts sur mon balcon et après quelques jours d’arrosages réguliers, les floraisons sont plus généreuses que jamais. Voici un petit aperçu des fleurs qui embellissent mon coin de jardin parisien suspendu pour cette fin août.

Les alcathéas sont toujours au rendez-vous. Avec deux pieds seulement, j’ai des centaines de fleurs en permanence depuis la fin du printemps. Ces grandes plantes vivaces très vigoureuses sont d’une générosité rare et je ne me lasse pas de ces grandes fleurs semi doubles, aux tons café au lait pour ‘Parkallee’ et rose doux pour ‘Parfrieden’. Les gauras sont aussi très florifères et sans souci, avec ces petites fleurs légères qui volètent dans les airs.

Liriope muscari 'Okina' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Cette année ma potée de liriope ‘Okina’ est de toute beauté. Son feuillage garde longtemps la panachure blanche, encre très présente alors que nous sommes dans la deuxième partie de l’été. Et la floraison d’un joli violet doux est abondante. Encore une plante vivace sans soucis, très peu exigeante et facile à cultiver. (suite…)

Cosmos chocolat et alcathéa café au lait sur mon balcon parisien

Cosmos atrosanguineus Chocamocha (Astéracées) et Alcathea suffrutescens 'Parkallee' (Malvacées) en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Mon pied de cosmos chocolat (Cosmos atrosanguineus ‘Chocamocha’) a lancé ses fleurs au-dessus de la rue entre les hampes florales démesurées de mon pied d’Alcathea ‘Parkallee’. Un duo inattendu entre des fleurs pourpre chocolat et d’autres café au lait. Une association très gourmande !

Cosmos atrosanguineus Chocamocha (Astéracées) et Alcathea suffrutescens 'Parkallee' (Malvacées) en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Bien qu’exotique et peu rustique, mon pied de cosmos chocolat a repoussé au début du printemps avec une belle vigueur. La touffe est même très volumineuse et elle déborde largement de son pot. La floraison est aussi très généreuse. Par contre, pour le parfum, il faut vraiment mettre une fleur sous son nez, sinon on ne sent rien à distance.

Ces deux plantes vivaces boivent beaucoup, je suis obligé de les arroser chaque jour et copieusement. Mais elles me gratifient d’une superbe floraison, c’est parfait !

Trio estival d’alcathéa, pigamon et clématite

Clématite 'Blue River', Alcahtea suffrutescens 'Parkalle' et Thalictrum 'Splendide White' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Mon pied de pigamon (Thalictrum ‘Splendide White’) a poussé parmi les immenses tiges de l’Alcathea suffrutescens ‘Parkallee’ et la clématite ‘Blue River’, toujours prête à partir à l’assaut d’un nouveau support, est venu s’agripper sur les grandes hampes florales. Un joyeux mélange fleuri que tout le monde dans la rue peut admirer.

Clématite 'Blue River', Alcahtea suffrutescens 'Parkalle' et Thalictrum 'Splendide White' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)L’année dernière, mon pied de pigamon était dans une autre jardinière, mais je l’ai déplacé pour qu’il puisse prendre davantage ses aises. Et c’est ce qu’il a fait ! Il faut dire que dans cette jardinière, il ne manque jamais d’eau.

Je profite moins de la floraison de la clématite, car je l’ai laissée pousser librement et ses guirlandes fleuries sont parties du côté de la rue, en retombant le long de la rambarde. Je vois l’arrière des fleurs toujours aussi nombreuses et belles.

Nouvelle floraison de mes alcathéas

Les premières fleurs sont arrivées dès la fin du printemps et la chaleur de ces derniers jours a provoqué leur éclosion en nombre. Des dizaines de fleurs semi doubles café au lait pour ‘Parkallee’ et rose doux pour ‘Parkfrieden’. Pour mon plus grand plaisir et celui des abeilles et bourdons qui y butinent sans cesse.

Je dois les arroser tous les jours car ces grandes plantes vivaces assèchent la terre de leur grande jardinière très vite. La végétation est gigantesque pour un balcon, ‘Parkfrieden’ à fleurs roses dépasse les 2,50m de hauteur et s’est hissé au-dessus de la rambarde et de la rue. Heureusement, j’ai tuteuré la base de la tige dès qu’elle a commencé à prendre de la hauteur.

Alcathea suffrutescens 'Parkfrieden' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) (suite…)

Alcathea suffrutescens ‘Parkallee’, toujours plus vigoureux

Alcathea suffrutescens 'Parkallee' sur mon balcon parisien au début du printemps, Paris 19e (75)Cette année, mon pied d’Alcathea ‘Parkallee’ redémarre avec une belle vigueur et occupe déjà les deux tiers de sa grande jardinière, étouffant sans complexe ses voisines pourtant peu nombreuses.

Le pied de valériane des jardins (Centranthus ruber ‘Alba) ne souffrira pas car la plante est résistante à toutes épreuves. Mais j’ai un pied de Nandina à côté que je vais devoir enlever sinon il ne pourra pas lutter contre les racines de l’alcathea qui exige beaucoup d’eau pendant l’été et assèche le substrat en moins d’une journée quand les températures sont élevées. Ce sera l’occasion de changer une partie du terreau et d’ajouter compost et engrais organique pour nourrir cette plante vivace très imposante. Même en jardinière, les tiges peuvent monter jusqu’à 2,50 m de hauteur. Vue l’ampleur de la touffe au début du printemps, je devrais avoir une belle gerbe de fleurs l’été prochain…