Archives de mots clés: 91

Ateliers fruitiers du samedi au château de Saint-Jean de Beauregard (91)

Atelier taille des arbres fruitiers, Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne)Le Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne) vous propose de vous initier à la taille des arbres fruitiers à l’occasion de cinq rendez-vous le samedi matin à partir du 25 novembre 2017.

Envie de tout savoir sur la taille et la culture fruitière ? Les ateliers fruitiers du samedi feront le bonheur des amateurs novices ou éclairés. Classé Monument Historique et Jardin Remarquable, typique des potagers du XVIIe siècle, le potager fleuri de Saint-Jean de Beauregard s’étend sur deux hectares et recèle une somptueuse collection d’arbres fruitiers, pour certains plus que centenaires. Avec ses formes palissées conduites en cordons horizontaux, en palmettes ‘Verrier’ ou ‘Cossonnet’ délimitant les quatre carrés principaux et son verger de formes de plein-vent au fond du jardin, il constitue le cadre idéal pour les démonstrations et les exercices pratiques. La précieuse poire ‘Doyenne du Comice’ et les classiques des jardins d’autrefois ‘Conseiller à la Cour’ ou ‘Olivier de Serres’ y côtoient la pomme d’’Api Étoilée’, la ‘Bec d’Oie’ ou la reinette du Mans. À découvrir au fil des saisons en petits groupes avec des formateurs chevronnés pour comprendre la théorie puis s’exercer de façon concrète sur le terrain.

Les formateurs
François Moulin : technicien et formateur aux cultures fruitières, ancien responsable du verger du Potager du Roi
Denis Retournard : technicien et formateur aux cultures fruitières, ancien responsable du verger du Jardin du Luxembourg

Le programme 2017/2018
25 novembre 2017 : Bien choisir ses arbres fruitiers (espèces, variétés), plantation, sol, porte-greffe + 1ère séance sur la taille des arbres fruitiers – présentation en salle et démonstration sur le terrain
9 décembre 2017 : Taille des arbres fruitiers en espaliers – taille pratique dans le potager
13 janvier 2018 : Taille des arbres fruitiers de plein-vent – taille pratique dans le potager
10 février 2018 : Protection des arbres contre les ravageurs au verger – insectes et maladies
23 juin 2018 : Travaux de printemps et d’été – palissage, pincement, éclaircissage, ensachage, taille en vert

Informations pratiques
Château de Saint-Jean de Beauregard, 91940 Saint-Jean de Beauregard.
Les samedis de 9h à 12h.
Tarifs : 50€ la séance, forfait 3 séances au choix 130 €. Groupe de 10 personnes au maximum.
Accueil dans salle située à proximité du pigeonnier
Prévoir : bottes, chaussures, sécateurs, vêtements chauds et imperméables.
Plus d’informations au tél. : 01 60 12 00 01 ou info@domsaintjeanbeauregard.com

Le Domaine de Courson revêt ses atours d’automne

Copalme d'Amérique, Liquidambar styraciflua
Après des températures quasi estivales, l’automne s’installe enfin en région parisienne. Une saison aux couleurs flamboyantes à Courson, idéale pour des balades pendant les vacances scolaires de Toussaint, au cœur de l’Essonne, à seulement 35 km de Paris.

Cette période de l’année se montre tout simplement flamboyant dans le Domaine de Courson. Une véritable explosion de couleurs se déploie dans ce parc exceptionnel qui arbore le label « Jardin Remarquable ». Chaque année à pareille époque, ces tonalités automnales s’expriment en toute liberté et en toute beauté dans les massifs conçus par le grand paysagiste Louis-Martin Berthault, en 1820, lors de la transformation du parc à la française en parc à l’anglaise.

Un automne teinté de couleur pourpre ?
Près de 162 ans plus tard, pour sa première campagne de restauration du parc de Courson, en 1982, le paysagiste Timothy Vaughan crée aux abords de la seconde allée de ceinture du parc un nouveau massif en forme de proue de bateau. À sa fine pointe, un petit sorbier (Sorbus sargentiana) accolé à deux pommiers (Malus tchonoski), prend appui sur de magnifiques arbres à perruque (Cotinus coggyria ‘Flame’) au nom parfaitement évocateur de l’embrasement coloré qui caractérise le massif.

Sorbus sargentiana (suite…)

Catherine Deneuve, marraine du Domaine départemental de Méréville

Catherine Deneuve entretient une véritable passion pour le jardin et la nature, et a accepté de soutenir le Domaine départemental de Méréville. L’actrice s’est rendue, à l’invitation de François Durovray à Méréville lundi 9 octobre pour visiter les jardins pittoresques d’Hubert Robert.

Férue de jardin, une passion héritée de sa mère, Catherine Deneuve a toujours porté un intérêt particulier aux initiatives locales mises en place autour de cette thématique.

« Le Département est fier de pouvoir compter sur l’appui d’une figure emblématique du cinéma français et international comme l’est Mademoiselle Deneuve. Le Domaine départemental de Méréville est un joyau patrimonial et environnemental qui doit être protégé et qui nécessite aujourd’hui des investissements. Fort de ce nouveau soutien de marque, nous espérons pouvoir redonner une seconde vie à cet ensemble paysager unique en son genre » se réjouit François Durovray, Président du Département de l’Essonne.

Parc remarquable et emblématique des jardins anglo-chinois de la fin du XVIIIe siècle, l’aménagement du Domaine de Méréville fut conçu par François-Joseph Bélanger puis Hubert Robert pour le compte du Marquis de Laborde, commanditaire fortuné et grand amateur de jardins. Composé comme un tableau, articulé autour de scènes que l’on découvre au fil de promenades, il est un hommage à une nature idéalisée et magnifiée, et à la vie d’un homme au destin hors du commun.

« En acceptant de devenir la Marraine de ce lieu, je suis désireuse de participer à redonner vie à cet endroit. Pour cela, le projet du Département de l’Essonne de le rouvrir au public et le remettre en valeur grâce au concours de nouveaux mécènes m’apparaît comme la juste contribution de notre temps à la poésie d’un monde évanoui. La faire partager par le plus grand nombre fait œuvre utile, et c’est une démarche patrimoniale dans laquelle je me reconnais pleinement, et à laquelle je souhaite apporter mon soutien » conclut Catherine Deneuve.

Enregistrer

Bourse d’échanges botaniques à Brunoy (91) le 14 octobre 2017

Logo de la Ville de Brunoy, Essonne (91)L’association RIVE MANGA organise à Brunoy (91) une bourse d’échanges botaniques le samedi 14 octobre 2017.

À cette occasion, des amateurs passionnés viendront échanger plants, semis, boutures, marcottes, graines, conseils et trucs de jardiniers…
La commune mettra à disposition du personnel du service espaces verts afin de prodiguer des conseils de professionnels. Cet événement se fait en collaboration avec le jardin potager Caillebotte de la ville d’Yerres ainsi que toutes les associations de passionnés de botanique de la région.

Les visiteurs qui n’auraient rien à échanger mais souhaitant tout de même acquérir des végétaux pourront faire un don intégralement reversé à une association participant à l’Opération « Octobre Rose » qui se déroulera au niveau national et entre autre sur la commune de Brunoy le même jour et qui a pour objet de promouvoir la prévention et le traitement du cancer du sein.

Informations pratiques
Le rendez-vous est fixé au 51, rue de Mandres. De 9h à 13h.

Carotte en marche

Carotte, stand du Domaine de Saint-Jean de Beauregard, Fête des Plantes automne, EssonneLors de l’édition d’automne de la Fête des Plantes, le stand du Domaine de Saint-Jean de Beauregard présente les fruits et légumes cultivés dans le superbe potager fleuri à la française. Un large choix d’espèces et de variétés est exposé, avec quelques curiosités et des clins d’oeil comme cette carotte qui semble vouloir s’éclipser d’un pas alerte.

Fête des Plantes de Saint-Jean de Beauregard les 22, 23 et 24 septembre 2017

Fête des Plantes, Saint-Jean de Beauregard, Essonne, septembre 2017
Pour la 33ème année consécutive, le Château accueillera près de 250 exposants dans l’enceinte de son Domaine. À moins de 30 minutes au sud de Paris, les meilleurs pépiniéristes producteurs français et européens dévoileront le plus large choix de fleurs et de plantes exposé en France ! Arbres, arbustes, bulbeuses, graminées, grimpantes, rosiers et vivaces envahiront le parc du Château et surprendront les visiteurs par leur nombre, leur diversité et leurs couleurs. Ces trois jours seront une formidable occasion pour rencontrer des professionnels spécialisés et obtenir de précieux conseils botaniques personnalisés.

Pendant cette édition, les plantes odorantes seront à l’honneur. Découvertes horticoles, plantes rares et oubliées, dernière obtentions, collections, raretés, nouveautés et valeurs sûres attendendront les jardiniers amateurs et initiés et devraient embaumer la Fête de leurs parfums délicieux.

Pour la deuxième année le Château de Saint-Jean de Beauregard renouvelle son partenariat avec la Fête de la Gastronomie afin de faire (re)découvrir et apprécier les fruits et légumes de saison. Plusieurs animations autour des légumes rares et oubliés, spécialité du jardin potager de Saint-Jean de Beauregard, seront proposées avec notamment la présence du célèbre Chef cuisinier Olivier Picard (Terra Culinaria) sur le stand du magazine Rustica. La remise des Prix et Trophées sera l’un des temps forts de cet évènement de référence pour la profession et les amateurs de plantes rares et récompensera les efforts des pépiniéristes ainsi que les plantes les plus méritantes. Chaque jour, plusieurs conférences sur le thème du jardin seront données et les auteurs offriront des séances de dédicace de leurs ouvrages. Sans oublier les nombreuses animations et les divers ateliers qui seront proposés aux petits comme aux grands.

(suite…)