Archives de mots clés: 19ème arrondissement

Cerisier d’hiver « by night »

Un des cerisiers d’hiver (Prunus x subhirtella ‘Autumnalis’) qui ornent l’avenue Jean Jaurès dans le 19ème arrondissement de Paris est davantage fleuri que les autres. Je l’ai pris en photo ce soir et voici le résultat vu à la lumière d’un lampadaire.Paysage surprenant, on dirait presque un clair de pleine lune (ce qui n’est pas le cas ce soir, le croissant lunaire est tout mince). Quelque part au Japon, dans la lointaine Asie… Ou n’importe où vos rêves vous portent. Tout simplement avenue Jean Jaurès (Paris 19ème), pas très loin du métro Laumière.Une vision fleurie fort sympathique pour finir l’année en beauté. Le froid persistant n’empêche pas ce bel arbuste de fleurir ! Par contre il incite le photographe à se carapater bien au chaud plutôt que de traîner dans Paris en quête de belles vues jardinières…

Le cerisier d’hiver brave le froid

Tout aussi fidèle au rendez-vous que le jasmin d’hiver, le cerisier d’hiver (Prunus x subhirtella ‘Autumnalis’) se couvre en ce moment de petits bouquets de fleurettes blanc rosé.Sous un aspect fragile, cet arbuste est en réalité tout à fait rustique et très florifère. Les fleurs diaphanes résistent bien aux intempéries et aux températures froides, comme le prouvent ces photos prises hier dimanche, par un bel après-midi ensoleillé mais ô combien glacial.
Plusieurs spécimens décorent l’avenue Jean Jaurès dans le 19ème arrondissement de Paris, en compagnie de belles touffes de mahonias aussi fleuries.

Soeur Emmanuelle s’est éteinte. Souvenir…

Soeur Emmanuelle s’est éteinte aujourd’hui, dans sa centième année. Émotion… Souvenirs de quelques uns de ses passages à la télévision, de son incroyable énergie et de son parlé vrai dans son combat contre la misère et l’exclusion, souvenir plus personnel d’un de ses passages parisiens pour y baptiser une rose, sa rose, la rose Soeur Emmanuelle, qu’elle était venue baptiser et planter au pied d’une des grandes cités de la capitale.C’était le 7 septembre 2004, dans le 19ème arrondissement de Paris, au coeur de la Cité Maroc-Tanger. En présence des habitants de la Cité, des gens de son association humanitaire Asmae-Association Soeur Emmanuelle et ceux de la société du rosiériste Delbard ainsi que de nombreux journalistes venus pour l’occasion. Ambiance de fête, souvenir de la formidable énergie de cette petite femme qui semblait si fragile et pourtant au regard si vif, à la bonne humeur communicatrice.Un rosier Soeur Emmanuelle continue à pousser dans Paris et bien d’autres dans les jardins de France et peut être d’ailleurs. Souvenirs fleuris…Souvenir d’un moment fort, souvenirs lancés sur la toile pour ne plus jamais oublier Celle qui avait pour devise : « Vivre c’est agir, Yalla ! »