Paris côté jardin

L'actualité parisienne et francilienne vue par un jardinier urbain, un jardinier parisien, citadin dans l'âme, amoureux des plantes et des jardins, mais aussi journaliste et auteur spécialisé dans les jardins et le jardinage. Tout ce qui se passe dans Paris et en Ile-de-France en relation avec les jardins, les plantes, le jardinage et la nature.

Mes derniers articles

« Les pêches en folie » : après-midi festive autour du patrimoine horticole montreuillois

L’histoire de Montreuil (93) est étroitement liée à la culture des murs à pêches. Samedi 5 juillet 2008 de 13h à 18h, l’office de tourisme fera revivre le passé horticole de Montreuil à l’occasion de l’après-midi festive « Les pêches en folie ».

Tout au long de l’après-midi, près de l’office de tourisme, des animations vous seront proposées avec la participation de l’Association des Murs à Pêches, de la Société Régionale d’Horticulture et du musée du Jardin-Ecole.
PROGRAMME :
– Conférences sur l’histoire horticole, par Philippe Hivert, historien, à 14h30 et 16h00.
– Démonstration de taille d’arbres fruitiers et ateliers de marquage de fruits par la Société régionale d’Horticulture de Montreuil.
– Découverte des techniques de construction des murs à pêches avec l’Association des murs à pêches.
– Vente de fruits et de légumes de saison par Tous Primeurs.
– Vente de fleurs cultivées dans les mûrs à pêches par la dernière horticultrice montreuilloise.
– Vente de miel «Béton», produit et récolté en Seine-Saint-Denis.
– Dégustation de boissons à base de pêche par le magasin montreuillois Nicolas.
– Animations musicales : percussions brésiliennes avec le groupe HEAVYWEIGHT et chansons intimistes par l’auteur compositeur interprète Vincent Dollac.
– Présence de plasticiens invités à peindre en public, exposition de tableaux.
– Animations pour enfants avec le manège sans fil.
La soirée se prolongera autour d’un repas à base de pêche concocté par un cuisinier étoilé au guide Michelin, au prix de 25 €. Réservation obligatoire au 01 41 58 14 09.

INFORMATIONS PRATIQUES :
Samedi 5 juillet de 13h à 18h autour de l’office de tourisme de Montreuil – 1, rue Kléber
Accès : Métro Croix de Chavaux, ligne 9 – sortie n°4
Informations : 01 41 58 14 09.

La seconde floraison de la Corête du Japon

Ma corête du Japon (Kerria japonica ‘Pleniflora’) débute sa deuxième floraison.
Une floraison plus timide que celle du printemps, après avoir fait de nombreuses pousses vertes et de nouvelles cannes. Ces quelques pompons jaunes pourtant peu nombreux sont d’une luminosité incroyable. On ne voit qu’eux ! Et quelle gaité !
J’avais repéré l’an dernier des jardinières de corètes qui n’avaient pas cessé de fleurir pendant la belle saison, à ma grande surprise. Cela m’a aussitôt donné envie d’en avoir une, d’autant plus que je trouve que cet arbuste à un faux air de bambou, sans en avoir la rigidité. C’est réussi !

Hibiscus et aster grimpant : ils grimpent toujours !

Il n’y a pas si longtemps je vous parlais de la lutte acharnée pour la plus haute place que se font mon aster grimpant et son voisin l’hibiscus, celui qui m’a valu quelques remarques et autres allusions quand je suis revenu avec dans le RER.
Et bien, ils grimpent, encore et toujours plus !
La chaleur de ces derniers jours leur a bien plu avec quelques arrosages copieux au pied. Ils ont plus que dépassé la balustrade, mais pas encore de fleur en vue. À vrai dire, c’est normal, tout du moins pour l’aster qui fleurit en automne et parfois plus tard. L’hibiscus n’est pas un précoce non plus et le printemps arrosé ne l’a pas aidé. Laissons les donc grimper les petits…

La météo de Paris est sur le blog

Il y avait longtemps que je voulais mettre des prévisions météorologiques sur mon blog. C’est chose faite !
À droite de la page du blog sont indiquées les températures minimale et maximale pour la journée, prévue pour Paris centre (source : Météo-Paris.com). Je trouve que cela va bien avec le jardin et avec moi, puisque je note chaque jour le temps, les températures mini et maxi enregistrées sur mon balcon par ma station météorologique (modèle Sun-Moon de La Cross Technology, je vous la recommande, très pratique !).
Je voulais aussi ajouter la bannière pour accéder au nouveau service Ciel, je jardine ! dont je vous ai déjà annoncé la mise en ligne, disponible sur le site www.rustica.fr mais je n’y suis pas arrivé… Un jour peut être, mais en attendant, profitez de la météo parisienne et allez vous inscrire sur le site de Rustica si vous voulez avoir des conseils de jardinage qui correspondent au temps prévu.

Connaissez-vous le pinellia ?

Pinellia, mais qu’est ce donc que cet animal là ? Un animal non, une plante oui…
Oui un Pinellia pedatisecta, une jolie plante bulbeuse de la grande famille des Aracées, c’est à dire une cousine des arums des jardins, des philodendrons, des anthuriums, des spatiphyllums, des Typhoniums dont je vous ai montré la curieuse fleur il y a déjà quelques temps maintenant et les feuilles gigantesques il y a peu. Bref, une plante exotique, qui semble fragile et qui en fait est robuste comme tout. Une bonne nature, plutôt réservée aux cours ou aux balcons ombragés à l’abri du soleil brulant. Les fleurs sont vert amande, avec une spathe très effilée et un spadice très fin qui sort de la spathe. Le feuillage est très découpé, d’un joli vert franc plutôt satiné. La plante ne dépasse pas 40 à 50 cm de hauteur. Quand elle se plaît, elle se ressème partout et je peux vous assurer que les graines germent facilement. Cette année ma grande jardinière en est envahie. Heureusement, le coeur-de-Marie a poussé plus vite, il garde la primauté pour le moment. Par contre si vous voulez acheter ce beau Pinellia, ça va être plus dur, car rares sont les pépiniéristes qui le proposent. En Normandie, la pépinière du Clos du Coudray le multiplie et le vend (il faut en profiter pour visiter le très beau jardin), plus au Sud la pépinière Issa en propose une espèce voisine.

31,8 °C à 18 h 55, la journée a été chaude !

Première véritable journée de grande chaleur sur Paris et l’Île-de-France.
Le site météo-paris a relevé 31,8 °C au centre de la capitale. J’ai eu jusqu’à 29 °C à l’ombre sur mon balcon, pas mal pour le 1er jour de juillet. Un temps de juillet normal à vrai dire, qui hélas, ne va pas durer… Les prévisions pour demain annoncent des températures fraîches et des orages, ça va se gâter ! Attention aux potées suspendues en équilibre instable, une grosse bourrasque et c’est la chute. Avant de partir travailler demain matin, il est plus prudent de décrocher les suspensions et les pots à risque.
Mes belles-de-nuit s’éclatent, c’est fou le nombre de fleurs qui se sont ouvertes ce soir, superbes ! Mais pas trop le temps de rêver, la séance d’arrosage s’impose. Tout ce petit monde a eu chaud et meurt de soif. À demain !