plante grimpante

Tous les végétaux qui s’accroche naturellement ou se palissent sur un support

De plus en plus de fleurs sur ma Suzanne aux yeux noirs

Thunbergia 'Tangerine' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Ma Suzanne aux yeux noirs (Thunbergia ‘Tangerine’) pousse à vue d’oeil et fleurit de plus en plus. Elle apprécie les grosses chaleurs et les arrosages copieux que je lui apporte chaque jour.

Thunbergia 'Tangerine' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Pour un premier essai de culture sur mon balcon mi ombragé, je suis ravi ! Cette plante exotique se montre facile de culture et surtout très florifère. Il faut juste veiller à diriger les nouvelles pousses qui partent dans tous les sens. Et il ne faut pas lésiner sur les arrosages car c’est une grande buveuse.

Trio estival d’alcathéa, pigamon et clématite

Clématite 'Blue River', Alcahtea suffrutescens 'Parkalle' et Thalictrum 'Splendide White' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Mon pied de pigamon (Thalictrum ‘Splendide White’) a poussé parmi les immenses tiges de l’Alcathea suffrutescens ‘Parkallee’ et la clématite ‘Blue River’, toujours prête à partir à l’assaut d’un nouveau support, est venu s’agripper sur les grandes hampes florales. Un joyeux mélange fleuri que tout le monde dans la rue peut admirer.

Clématite 'Blue River', Alcahtea suffrutescens 'Parkalle' et Thalictrum 'Splendide White' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)L’année dernière, mon pied de pigamon était dans une autre jardinière, mais je l’ai déplacé pour qu’il puisse prendre davantage ses aises. Et c’est ce qu’il a fait ! Il faut dire que dans cette jardinière, il ne manque jamais d’eau.

Je profite moins de la floraison de la clématite, car je l’ai laissée pousser librement et ses guirlandes fleuries sont parties du côté de la rue, en retombant le long de la rambarde. Je vois l’arrière des fleurs toujours aussi nombreuses et belles.

La Suzanne-aux-yeux-noirs part à l’assaut de mon balcon

Potée de Thunbergia 'Tangerine', Calibrachoa, Pelargonium, Solenostemon en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75), 24 juin 2018, photo Alain DelavieLa vigueur de mon pied de Thunbergia ‘Tangerine’ est telle que la plante a déjà lancé ses longues tiges dans tous les sens à la recherche d’endroits sur mon balcon pour s’agripper. Je suis obligé de contrôler souvent son exubérance en palissant les nombreuses pousses. Et les fleurs continuent à apparaître, se succédant sans relâche.

Dans la potée, tout à beaucoup poussé. Le pied de calibrachoa orange vif est toujours couvert de fleurs. Le coleus prend de l’ampleur, avec toujours son festival de couleurs vives. Et dans une potée voisine, le pied de Begonia Summerwings pousse aussi comme un fou. C’est devenu une grosse touffe couverte de fleurs rouge vermillon.

Inutile de vous dire que je dois souvent arroser !

Clématite grignotée

Fleur de clématite 'Blue River' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Ma belle clématite a recommencé sa floraison, mais en faisant un tour hier sur mon balcon, je me suis aperçu qu’une des fleur était sérieusement grignotée. Les découpes effectuées dans les pétales ne laissent aucun doute, ce sont les méfaits des otiorhynques.

Les limaces et les escargots n’étant pas un problème sur mon balcon haut perché, et les grignotages étant disposés sur le pourtour des pétales, les fautifs sont vite désignés. Et cela ne m’étonne guère car j’ai déjà vu quelques adultes d’otiorhynque que j’ai vite éliminés.

Il est temps d’agir et d’effectuer un arrosage avec des nématodes pour réduire la population de ce ravageur très fréquent dans Paris…

Suspension fleurie et colorée sur mon balcon parisien

Suspension de Calibrachoa, coléus, Thunbergia 'Tangerine' et Pelargonium 'Tricolor' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Comme je l’espérais, ma suspension fleurie prend de plus en plus d’ampleur et se pare d’un joli festival de teintes chaudes. Le mariage entre une suzanne-aux-yeux-noirs, un coléus, un calibrachoa et un géranium zonale est plutôt réussie et chacun y va de sa touche de couleur.

Calibrachoa, Thunbergia 'Tangerine' et Pelargonium 'Tricolor' au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Le géranium zonale (Pelargonium ‘Tricolor’) s’est mis à fleurir, apportant une nouvelle couleur vive à sa palette déjà bien vive. Le rouge vif de ses fleurs s’accord bien avec le orange éclatant du calibrachoa et le orange cuivré bordé de jaune d’or de la suzanne-aux-yeux-noirs (Thunbergia ‘Tangerine’).

Thunbergia 'Tangerine', Calibrachoa et coleus au printemps sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Le coléus pousse moins vite que le calibrachoa et la suzanne-aux-yeux-noirs, ces derniers lancent des tiges parmi les feuilles colorées du premier, mais avec quelques pincements, j’arrive à maintenir chacun à sa place, en laissant quelques mariages bienvenus comme ces quelques fleurs cernées de feuilles multicolores.

La floraison de la suzanne-aux-yeux-noirs est plutôt une bonne surprise. Même avec une exposition mi ombragée et le soleil seulement le matin jusqu’à midi, cette plante exotique grimpante pousse à vue d’oeil et ne cesse de donner de nouvelles fleurs bien colorées. Je palisse les nouvelles pousses régulièrement sur la rambarde qui sépare mon balcon de celui de ma voisine. Petit à petit, j’obtiens des guirlandes fleuries qui entourent la suspension.

Cette composition fleurie exige des arrosages abondants et réguliers. et de temps à autre, j’enlève les fleurs fanées ou ce qui en reste car le calibrachoa et la suzanne-aux-yeux-noirs sont autonettoyants.

Belle ronce à fleurs de roses anciennes

Rubus rosifolius 'Coronarius', Pépinière de la Roche Saint-Louis, Journées des Plantes, Domaine de Chantilly, Oise, Hauts-de-France
Cette fois-ci, c’est carrément une petite folie que j’ai faite… Cette ronce à grosses fleurs doubles blanches était trop belle sur le stand de la pépinière de la Roche Saint-Louis aux Journées des Plantes de Chantilly. Et je n’ai pas été le seul à craquer pour cette belle sauvageonne.

Rubus rosifolius 'Coronarius', Pépinière de la Roche Saint-Louis, Journées des Plantes, Domaine de Chantilly, Oise, Hauts-de-France
Cette ronce arbustive à grimpante peut pousser jusqu’à 1,50 m de hauteur. Une géante pour mon balcon, mais j’ai l’intention de l’installer à une des deux extrémités, en la laissant déborder autant qu’elle veut sur la rambarde et au-dessus de la rue. Il vaut mieux qu’elle ne soit pas dans le passage car ses rameaux sont bardés d’épines. C’est une ronce !

Rubus rosifolius 'Coronarius', Pépinière de la Roche Saint-Louis, Journées des Plantes, Domaine de Chantilly, Oise, Hauts-de-France
Le feuillage est caduc. Vert du printemps à la fin de l’automne, il prend une couleur rouge orange en automne avant de tomber. Un autre attrait de cette merveille. La floraison printanière se renouvelle en fin d’été.

Je vais essayer de ne pas me faire griffer, piquer…