paysagiste

Salon Jardins en Seine à Suresnes (92)

Je suis allé samedi matin faire un tour à Suresnes (92) pour découvrir la 11ème édition du salon Jardins en Seine installée sur le Mont Valérien au niveau de la terrasse du Fécheray. Je vous propose une petite visite en photos avec la découverte de quelques une des créations paysagères sur le thème des jardins de demain.

Cliquer sur le lien pour découvrir la liste des paysagistes et des écoles ayant réalisé les créations paysagères.

Vous pouvez encore visiter le salon aujourd’hui dimanche jusqu’à 19 heures.

Nouveaux acteurs punks dans la conception du paysage

Deux musiciens du groupe les Prostitutes, produit par Philippe Manœuvre, ont créé leur entreprise d’architecture paysagiste. Nicolas Keller et Benoit Gauvry, paysagistes le jour et musicien la nuit, ont décidé d’allier leurs passions dans leur travail. Ce projet original et unique a permis la création de Wild Paysages.

Site internet de l'agence Wild Paysages
Les deux amis ont ainsi entamé une réflexion intéressante sur les liens unissant la musique et les lieux de vie, aussi bien de la ville que de la campagne. Nicolas Keller, guitariste et paysagiste-urbaniste précise : « La matière sonore bouge sans arrêt. Les bruits de la ville et de la campagne évoluent sans cesse, les machines imposant leurs rouages. Nous sommes au début d’une longue et passionnante étude, dans laquelle tous nos projets, de la terrasse, a l’étude de grands paysages, serviront de laboratoire commun pour comprendre, écouter, et dessiner ce que nous entendons ».

Nicolas et Benoit ont par exemple dessiné les terrasses de la Fédération Bancaire Française, situées à coté de l’Opéra Garnier. Les deux artistes n’ont pas pu s’empêcher d’imaginer les terrasses liées à l’environnement sonores de l’opéra.

Terrasse de la Fédération Bancaire Française, création Wild Paysages
Le site internet de Wild Paysages permet de mieux cerner l’esprit de cette agence atypique : www.wildpaysages.fr

Site internet de l'agence Wild PaysagesÀ propos de Wild Paysages
Wild Paysages est une agence constituée d’une équipe pluridisciplinaire, née de l’initiative de deux individualités aux itinéraires et aux compétences complémentaires, unies par la même vision. Une philosophie qui consiste à tenir compte de toutes les échelles du paysage, en tout point du territoire, qu’il soit protégé ou construit et à appréhender ce paysage comme un catalyseur de développement urbain.

L’agence rassemble les compétences de paysagistes concepteurs, d’urbaniste et de géographe. L’échelle des projets amène l’entreprise à traiter et dessiner l’espace en prenant en compte toute les temporalités. Professionnels de la conception, Wild Paysages assure la responsabilité de la connaissance des pratiques et de la création.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Internet de la société à l’adresse www.wildpaysages.fr
4, rue des Glycines, 92700 Colombes.
Tél. : 06 63 98 45 88.
Courriel : agence@wildpaysages.com

Jardins en Art, une galerie dédiée aux beaux-arts, à la littérature et aux jardins

Une nouvelle adresse pour les amateurs de jardins à noter ! Direction le 6e arrondissement de Paris pour découvrir l’espace imaginé par Jérôme Marcadé sur 80 m2. Ce lieu d’exposition présente au fil des saisons des beaux-livres d’art et de jardins sélectionnés par la maison Galignani ainsi que le travail d’artistes liés à l’imaginaire des jardins.

Carton d'invitation pour la conférence de Louis Benech, Galerie Jardins en Art, Paris 6e (75)

Le mardi 3 mars 2015 à 19 heures, Louis Benech donnera une conférence exceptionnelle sur son nouveau projet pour le bosquet du théâtre d’eau au château de Versailles. La conférence sera suivie par une signature du livre « Louis Benech, douze jardins en France« , textes d’Éric Jansen et photographies d’Éric Sander, éditions Gourcuff-Gradenigo.

 

Jardins en Art (Jérôme Marcadé)
19, rue Racine, 75006 Paris.
Ouvert du mardi au samedi de 10h à 20h et le lundi de 14h à 20h.
Métro : lignes 4 et 10, station Odéon.
Bus : ligne 58, station Théâtre de l’Odéon; lignes 21, 27, 38 et 85, station Les Écoles.
Tél. : + 33 (0)1 56 81 01 23.
Courriel : contact@jardinsenart.fr

Turf Sculptures / Hampton Court Flower Show 2014

Turf Sculptures, Inspire, Tony Smith, land art, Hampton Court Flower Show, Royaume-Uni
Plusieurs installations de land art utilisant des paysages recouvert d’une superbe pelouse verte ont été présentées lors de la dernière édition du Hampton Court Palace Flower Show (Royaume-Uni). Voici quelques photos de la sculpture créée par le designer Tony Smith.

Turf Sculptures, Inspire, Tony Smith, land art, Hampton Court Flower Show, Royaume-Uni (suite…)

Les chiffres-clés 2013 des entreprises du paysage en Île-de-France

Logo UNEP Les entreprises du paysage
Le 14 novembre dernier, l’Unep – les entreprises du paysage a dévoilé les chiffres clés 2013 du secteur. Un chiffre d’affaires en augmentation, des milliers d’emplois créés, un nombre d’actifs qui continue de croître… Rares sont les secteurs économiques qui ont traversé la crise avec une telle résistance. Avec 740 millions de chiffre d’affaires, le secteur du paysage en Île-de-France atteint aujourd’hui un niveau historique, malgré la crise.

Un secteur solide face à une reprise fragile de l’économie
Le secteur du paysage, fort de ses 92 500 actifs dans toute la France, dispose d’atouts solides : en deux ans, le nombre d’entreprises a augmenté de 7% pour atteindre 28 400 structures.
Le chiffre d’affaires a augmenté de 5,5% sur la période, une croissance quasi-miraculeuse dans un contexte de marasme économique pour l’ensemble de l’économie française. L’augmentation s’est également fait sentir, plus modérée, en Île-de-France où le secteur du paysage a atteint 11 700 actifs (+1,3%) et 2 270 entreprises (+3,2%). Le chiffre d’affaires, quant à lui, a connu une croissance de 4,2% par rapport à 2010.

Pascal Bertero, Président de l’Unep Île-de-France – les entreprises du paysage, commente :
« Fait rare en ces temps de crise, le secteur du paysage en Île-de-France a connu une croissance ces deux dernières années. Cette dernière reste toutefois faible par rapport à ce qui a été observé dans le reste de l’Hexagone. »

Les entreprises du paysage en Île-de-France : de jeunes TPE dynamiques… mais fragiles
En Île-de-France, 2 270 entreprises du paysage (8% des entreprises françaises), fortes de 11 700 actifs (12,5% des actifs en France) ont été comptabilisées en 2012.
Ces actifs se répartissent en 1850 non- salariés et 9 850 salariés (soit 15% des salariés du secteur en France).
L’entreprise du paysage type compte en moyenne 4,3 salariés et est dirigée par un chef d’entreprise âgé de 45 ans.
Ses salariés sont essentiellement des hommes (89%), âgés de 36 ans qui travaillent à 86% en CDI et majoritairement à temps plein (95%).

La profession est principalement constituée de structures récentes et de petite taille qui devront s’adapter et se préparer à une complexification des techniques du secteur dans les années à venir.

Le nombre d’emplois en Île-de-France stable en 2012
Depuis 10 ans, les entreprises du paysage n’ont jamais cessé de recruter, malgré la crise. Rien qu’en 2012, le secteur a créé 150 emplois nets en Île-de-France. Pascal Bertero confirme : « Le secteur joue la solidarité et maintient ses emplois, qui ont l’avantage d’être non-délocalisables. »
22% des entreprises, malgré le contexte économique tendu, ont des perspectives d’embauche. (suite…)

Prix international André Le Nôtre

Pour  la première fois en France, un prix sera décerné à un paysagiste concepteur pour l’ensemble de son œuvre. Créé à l’initiative de la Fédération Française du Paysage par l’interprofession Val’hor à l’occasion du 400e anniversaire de la naissance d’André Le Nôtre dans le cadre des Rencontres André Le Nôtre de Versailles, le Prix international André Le Nôtre a pour ambition de devenir la plus haute distinction décernée en France à un paysagiste concepteur sur la durée de son exercice professionnel.

Ce prix qui sera remis tous les deux ans à partir de 2013, récompense un paysagiste concepteur pour l’ensemble de son œuvre de la conception, à la maitrise d’œuvre en passant par sa contribution à la recherche, ses publications et à l’enseignement.

Le Jury, composé d’une vingtaine de membres (représentants des Ministères, de la Fédération Française du Paysage, de l’interprofession, de la maîtrise d’ouvrage, journalistes…), jugera les candidatures selon les critères suivants :

  • l’apport original du candidat à la conception de paysage, à la reconnaissance des paysages et de la démarche paysagère, à la formation des futurs professionnels, à la production d’innovation,
  • la capacité du candidat à élaborer et conduire un projet avec tous les partenaires, notamment la maîtrise d’ouvrage et les différents métiers de la filière professionnelle. (suite…)