légume

Toutes les plantes potagères

Transparences végétales par Pierre-François Couderc

La Galerie Le Pictorium présentera du 1er au 26 avril 2010 « Transparences végétales » à l’Espace Mobalpa, une exposition en digigraphie d’une trentaine de photographies originales de Pierre-François Couderc.

Photo, Transparences végétales

Pierre-François Couderc

Pierre-François Couderc, photographe de talent travaille depuis plusieurs années sur les transparences de fruits et de légumes.

Sa recherche sur les transparences le poursuit depuis toujours en référence aux tableaux des peintres de sa région natale (Jean Achard, Jules Flandrin, l’Abbé Calès…) qui obtenaient, par leur technicité picturale, une grande diaphanéité dans la représentation des lacs de montagnes.

Son travail sur la matière végétale est né de l’observation, au cours de randonnées, de la végétation de ces fameux lacs qui devinrent sa source d’inspiration.

C’est ce qui lui permet aujourd’hui, grâce à sa maîtrise des techniques photographiques, de pénétrer au coeur de son sujet et d’offrir une vision parfois mystérieuse mais surtout lumineuse de tous ces intérieurs organiques.

« Toutes ces photos vous dévoilent les consistances, les nervures, les imperfections, les couleurs, les vides, les formes, l’infiniment caché de cette matière vivante. J’ai joué avec mes visions « intérieures », j’ai « traversé » quelques mystères de la nature, j’ai « illuminé » des épaisseurs pour leur donner vie, j’ai profité de mon oeil pour examiner « le dedans » ; je continuerai mon exploration afin de satisfaire mes fantasmes : traverser la matière à l’aide de la lumière. »

Espace Mobalpa
15, boulevard Diderot, 75012 Paris.
Du 1er au 26 avril 2010.
Du lundi au samedi, de 10 h à 19 h.

Tendance, le pot de petits pois !

Après les jeunes plants de mâche ou de haricots, voici les gros conteneurs de petits pois… Avec les fleurs, les gousses, prêts à être récoltés. Mais 24,50 euros le pot quand même !

Plants potagers

Conteneur de plants de petits pois, mars 2010, photo Alain Delavie

Ne comptez pas récolter une casserole de petits pois avec cette superbe potée qui ne devrait plus guère se développer. Mais si votre enfant n’a jamais vu un pied de petits pois (Pisum sativum), pourquoi pas… Même si je continue à penser qu’un semis de deux ou trois grains de pois, cela n’a rien de difficile à tenter et à réaliser. Et cela donne vite quelques plants pour beaucoup, mais alors vraiment beaucoup moins cher. Parce qu’avec 24,50 euros de graines, vous pouvez faire de nombreux rangs de petits pois, de quoi récolter des paniers entiers.

À quand le chou-fleur bien pommé et prêt à cueillir ou la jardinière de radis croquants à point ?

De la mâche au printemps ?

Dans la série des achats et des plantes à contre saison, j’ai trouvé des barquettes de jeunes plants de mâche en vente en ce moment dans une jardinerie. En même temps que les salades de printemps.

Salade à contre-saison

Jeunes plants de mâche toutes saisons 'Trophy', mars 2010, photo Alain Delavie

Déjà la barquette de jeunes plants de mâche, une salade facile à semer, me semble un tantinet absurde et surtout hors de prix, car chaque plant va grossir un peu, mais c’est tout. Ils ne vont pas donner une grosse salade pommée.

Salade

Jeunes plants de mâche toute saison 'Trophy', mars 2010, photo Alain Delavie

Quand à la période de vente… Pour moi la mâche est traditionnellement une salade de fin d’été, d’automne et d’hiver. Pas de printemps ni toutes saisons ! Alors qu’il y a tant de salades printanières fraîches et croquantes à souhait…

Atelier « potager bio » dans les magasins Botanic

L’enseigne Botanic participe à la 5e édition de la Semaine sans Pesticides en organisant dans tous ses magasins un atelier « Potager bio » le samedi 20 mars à 10 heures.

Comment cultiver un potager selon les principes du jardinage biologique et avoir le plaisir de produire soi-même des légumes et des fruits bio et de saison ? Cet atelier gratuit s’adresse à tous les jardiniers, au jardin ou sur son balcon, car il existe plusieurs façons de cultiver son potager : en pleine terre, en carré, en bac sur-élevé ou en pot.

L’animation des magasins Botanic s’inscrit dans le cadre du programme de la Semaine pour les Alternatives aux Pesticides organisée par l’ACAP, Action Citoyenne pour les Alternatives aux Pesticides (collectif d’associations lancé en octobre 2004 à l’initiative du MDRGF). Le but de cet événement est d’informer et sensibiliser tous les publics sur les risques sanitaires et environnementaux liés à l’utilisation des pesticides et de démontrer et promouvoir les alternatives aux traitements chimiques dans tous les secteurs : agriculture, jardinage, entretien des voiries, espaces verts communaux, habitations, textiles…

C’est l’action que mène l’enseigne Botanic dans le domaine du jardinage, en encourageant chaque jour ses clients à cultiver leur jardin de manière naturelle et écologique. Botanic reste la seule enseigne à ce jour à avoir supprimé définitivement les engrais et pesticides chimiques de tous ses magasins.

Semaine sans pesticides, du 20 au 30 mars 2010 : www.semaine-sans-pesticides.com

Les plants de tomates arrivent…

Les températures extérieures sont encore très fraîches, pour ne pas dire froides par moment, mais qu’importe ! Les jeunes plants de géraniums bien fleuris et de tomates font leur apparition dans les rayons des jardineries.

Arrivage hors-saison

Barquettes de jeunes plants de tomates en fin d'hiver dans une jardinerie, mars 2010, photo Alain Delavie

Ces jeunes plants sont plutôt sains et bien portants. Ils sont le plus souvent présentés dans le « marché aux fleurs », une partie couverte mais non chauffée de la jardinerie, où sont vendus tous les jeunes plants de légumes, de fleurs printanières et d’annuelles. Tout ce qui a été le plus souvent forcé en serre et qui pourrait souffrir d’un coup de froid dehors.

À moins d’avoir une serre ou une véranda non chauffée, il est bien trop tôt pour acheter ces légumes frileux. Les températures nocturnes à 5 °C, et parfois moins dans la région, auraient tôt fait de les bloquer dans leur végétation. Sans parler des risques de pourriture quand le temps est plus humide. En région parisienne, on peut sans problème attendre le mois de mai pour installer ses plants de tomates (et de géraniums aussi). Si l’envie de lancer votre potager vous tiraille tant que ça, plantez plutôt des salades de printemps et des aromatiques robustes (ciboulette, oseille, thym et persil). Elles craignent moins les températures fraîches.

Le nouveau catalogue de Jardin Express est disponible

Disponible depuis le 5 janvier dernier, le catalogue Printemps 2010 de Jardin Express propose 220 variétés de plantes (fleurs, légumes et plantes aromatiques) pour la décoration des jardins et des balcons en été, avec notamment 30 nouveautés.


Jardin Express fête cette année les 10 ans de son site commercial, désormais en trois langues : français, anglais et allemand. Chaque plante y est présentée avec une fiche de conseils de culture.

Si vous n’êtes pas un adepte des semis, Jardin Express vous livre à domicile des jeunes plants de 6 à 9 semaines pour les Minimottes, 9 à 12 semaines pour les Jardimottes, ainsi que des Prestimottes, des jeunes plants plus développés issus de boutures bien enracinées. La petite taille des plants à la livraison ne doit pas vous effrayer. J’ai planté plusieurs années de suite des jeunes plants de Begonia Fragrance, minuscules au début et vite superbes et très florifères. La croissance est surprenante et les floraisons toutes aussi spectaculaires.

Cette année, je suis très tenté (comme Vérone) par le Begonia Fragrance ‘Elfie’, au parfum de rose et de litchi, ainsi que par le bégonia Summerwings ‘Orange’, aux fleurs orange vif. Et vous, pour quoi allez-vous craquer ?