fruit

Baies, drupes et autres fruits, comestibles ou décoratifs, parfois toxiques

Semaines du Mangeons Local Paris Île-de-France du 18 septembre au 8 octobre 2017

Affiche des Semaines du Mangeons Local Paris Île-de-France, du 16 septembre au 8 octobre 2017Le locavorisme Francilien montre ses facettes pendant les Semaines du Mangeons Local Paris Île-de-France. Artisans, maraichers, agriculteurs, restaurateurs, épiciers, boulangers… prennent part aux nombreux événements organisés dans toute l’Île-de-France. Ainsi, ils partagent leur passion, le local d’ICI, auprès de familles, de fins gourmets ou encore de touristes.

Initié par le Centre Régional de Valorisation et d’Innovation Agricole et Alimentaire (CERVIA), ce rendez-vous met l’accent sur une grande diversité d’initiatives et commence en beauté avec un grand marché le samedi 16 septembre à la REcyclerie.

ICI c’est :
La Seine-et-Marne,
L’Essonne,
Les Yvelines,
Le Val d’Oise,
La Seine-Saint-Denis,
Le Val-de-Marne,
Les Hauts-de-Seine,
Paris.

ICI, ça démarre très fort
Quoi de mieux qu’un endroit où l’on teste de nouveaux modes de vie durables, pour débuter les Semaines du Mangeons Local Paris Île-de-France ? La REcyclerie, une ancienne gare située dans le nord de Paris, se transforme en marché locavore, le 16 septembre 2017 dès midi pour vivre une journée sous le signe de la découverte.

Ce marché est animé par plus d’une quinzaine de professionnels, maraîchers, artisans… qui ont à cœur de proposer des étals 100% local et de saison. Les franciliens peuvent y faire leurs courses parmi un choix large de produits, de saveurs d’ICI qui peuvent aussi avoir un goût d’ailleurs.
(suite…)

Fruits et légumes : les Français suivent de moins en moins la recommandation

Fruits et légumes, photo Fotolia © eyetronicObligatoire depuis dix ans sur toute publicité alimentaire, la recommandation de consommer cinq fruits et légumes par jour a de moins en moins d’impact sur la population. Selon la dernière enquête du CREDOC, seulement 25 % des Français la suivaient en 2016 contre 31 % en 2010.Credoc, logoEntre 2007 et 2010, la proportion d’adultes (18 ans et plus) respectant la recommandation des cinq portions de fruits et légumes par jour a progressé de quatre points, passant de 27 % à 31%. Mais cet effet a été balayé avec la crise économique. En 2013 et en 2016, elle est retombée à 25%. Dans le même temps, la part des petits consommateurs (moins de 3,5 portions par jour) a augmenté de 8 points par rapport à 2010 pour atteindre 54 % en 2016. Chez les enfants (3 à 17 ans), le constat est le même. Seulement 6 % consomment plus de cinq portions de fruits et légumes par jour. La part de très petits consommateurs (moins de deux portions par jour) est passée de 32 % en 2010 à 45 % en 2016.

Seulement un Français sur quatre atteint la recommandation de consommer cinq fruits et légumes par jour

Les catégories sociales peu ou pas diplômées consomment moins de fruits et légumes que les autres. Toutefois, la baisse constatée ces dernières années est plus accentuée dans les catégories les plus diplômées et dans les familles de trois enfants ou plus. Parmi les diplômés de niveau Bac + 3, la part des petits consommateurs de fruits et légumes (moins de 3,5 portions par jour) a augmenté de 19 points en six ans contre  + 9 points parmi les non diplômés. Aujourd’hui, les jeunes générations sont plus diplômées… et consomment de moins en moins de fruits et légumes.

Moins on est diplômé, moins on consomme de fruits et légumes, mais la faible consommation progresse davantage chez les diplômés

Si les inégalités sociales ont ainsi tendance à se réduire, les différences territoriales, elles,  continuent de s’accentuer. Dans la région Nord par exemple, la part des petits consommateurs (moins de 3,5 portions par jour) est passée de 45% à 75 % de 2010 à 2016. Dans le même temps, cette part est restée identique dans le Sud-Est et dans l’Ouest.

L’atteinte du repère de cinq fruits et légumes par jour se fait avant tout en consommant plus de fruits frais

Épinard fraise, légume et fruit à la fois

Épinard fraise, Chenopodium capitatum, potager du Domaine de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher)
Cet épinard fraise est à la fois un légume par ses jeunes feuilles qui se consomment comme celles des épinards et par ses fruits ressemblants à des fraises, mais hélas sans le sucre ni le goût. Une double promesse, mais pour un intérêt gustatif limité.

Épinard fraise, Chenopodium capitatum, potager du Domaine de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher) (suite…)

Bientôt le temps des cerises en région parisienne

Cerises presque mûres sur un cerisier, École du Breuil, Paris (75)
Les cerises commencent à prendre leur belle couleur rouge sur les arbres en région parisienne, il ne faut plus beaucoup de temps pour que les premières récoltes et dégustations commencent.

Cerises presque mûres sur un cerisier, École du Breuil, Paris (75)
La cerise est mon fruit préféré, le gourmand que je suis va bientôt pouvoir satisfaire ses envies…

Les Ateliers de jardinage pour adultes Vergers de Balcon

Opération Vergers de Balcon, Charles & AliceÀ l’occasion du lancement de son opération Vergers de Balcons, la marque de dessert aux fruits Charles & Alice organise des ateliers de jardinage dans Paris et vous propose d’apprendre en 1h30 toutes les techniques pour cultiver vos propres fruits sur votre balcon.

4 ateliers sont ouverts aux inscriptions dans la limite de 15 participants par atelier :

  • Atelier 1, samedi 13 mai à 10h30,
  • Atelier 2, samedi 13 mai à 14h30,
  • Atelier 3, samedi 20 mai à 10h30,
  • Atelier 4, samedi 20 mai à 14h30.

Les ateliers sont gratuits (frais de déplacement non pris en charge).
Pour participer à l’un des ateliers, envoyez un mail à pcarriau@hopscotch.fr en précisant la date et heure de l’atelier choisi, votre nom, votre prénom, un numéro de téléphone et une adresse postale. Une fois votre inscription confirmée, rendez-vous pour l’atelier à l’espace Petit Bain, situé au 7, Port de la Gare, 75013 Paris.