cactus ou autre plante succulente

Plante grasse, plante succulente, cactus… Des végétaux adaptés à la sécheresse.

Exposition « Cactus & Succulentes : Plantes de l’extrême » à l’Arboretum de Chèvreloup

Cactus, photo © tropper2000 - Fotolia.com

Partie intégrante du Muséum national d’Histoire naturelle, l’Arboretum de Chèvreloup regroupe d’importantes collections végétales vivantes sur 205 hectares de nature au cœur de la plaine de Versailles. Plantés de 2500 espèces d’arbres, ce musée de l’arbre vivant renferme aussi des serres de collection qui abritent 8 000 plantes réparties en 5 000 espèces tropicales. Ces serres de conservation et de recherche ne sont pas accessibles au public. C’est pourquoi le Muséum a souhaité que tous les printemps, une fenêtre soit ouverte aux visiteurs sur ces fabuleuses collections végétales par une présentation dans le pavillon d’accueil. Pour commencer ces saisons régulières d’exposition, en voilà une qui ne manque pas de piquant car consacrée aux cactus et plus largement aux plantes succulentes.
Succulentes, mais à déguster avec les yeux
Succulentes car aux feuilles et tiges charnues gorgées d’eau sucrée, de suc. Ce sont 250 espèces qui seront mises en scène dans un décor minéral de sables et graviers colorés évoquant les zones arides d’Amérique, d’Afrique et de Madagascar. De belles photographies de paysages viendront renforcer le dépaysement. Remarquables américaines, cactacées, agaves, yucca ou rhipsalis, affriolantes africaines du sud à la diversité fabuleuse, avec 100 espèces, stupéfiantes malgaches (50 espèces) aux plantes endémiques et enfin les rares végétaux sahariens dont le palmier dattier. C’est un aperçu très varié des collections de plantes succulentes du Muséum national d’Histoire naturelle riches de 4200 plantes réparties en 2600 espèces dont l’essentiel aux serres de Chèvreloup. Ces plantes sont pour 1650 d’entre elles menacées et protégées. Menacées car les milieux où elles vivent sont agressés et très fragiles (désertification, exploitation minière, pollution, surpâturage…), et qu’elles sont l’objet de récoltes frauduleuses pour des collectionneurs peu scrupuleux.
Des plantes de l’extrême
Avec moins de 15 cm de pluie par an et des écarts journaliers de température de 50°C, les zones arides du globe (30% des surfaces terrestres), ne sont pas le paradis des végétaux. Et pourtant 10 000 espèces de 80 familles différentes ont trouvé des techniques d’adaptation à ces conditions extrêmes. Les plantes ont de l’imagination : racines profondes ou très étendues capteuses d’eau, réserves d’eau, succulence, cuticules cireuses imperméables, formes compactes, absence de feuilles, épines, floraison nocturne, pousse entre les cailloux, tout est bon pour minimiser l’évaporation de l’eau et le contact avec une atmosphère brûlante. Et avec quelle formidable diversité de forme, de taille, de couleur, d’aspect… – lisse, cireux, piquant, très piquant, chevelu, poilu, boule, raquette, rosette, long doigt, bouteille, oreilles… –
Les visiteurs pourront profiter de la visite de l’exposition pour se perdre dans les 50 hectares de l’Arboretum ouverts au public.
Infos pratiques
Exposition à l’Arboretum de Chèvreloup du 1 juin au 21 octobre 2013
Ouverte avec l’arboretum les lundis, mercredis, samedis, dimanches et jours fériés de 10h à 18h (fermeture des caisses à 17h).
Tarifs : accès à l’arboretum sans suppléments, 4 et 2 euros (sauf les 15 et 16 juin lors des Botaniques de Chèvreloup, 7 et 5 euros).
Accès : 30 route de Versailles, 78 150 Rocquencourt.
En voiture depuis Paris, A 13, sortir à Versailles; en transports en commun, à partir des 3 gares de Versailles, bus B ou H jusqu’à la station « centre commercial Parly 2 ».
Les actualités de l’Arboretum de Chèvreloup sur : www.facebook.com/chevreloup et le site : www.mnhn.fr/chevreloup

Delosperma ‘Perfect Orange’, du soleil en pot !

Delosperma 'Perfect Orange', Pépinière Fleurs du Sud, Journées des Plantes de Courson, Essonne

Séduit par les petites fleurs d’un bel orange brillant avec un coeur rose, je me suis acheté un pied de ce délosperma lors des dernières Journées des Plantes de Courson. Je l’ai aussitôt installé dans une petite jardinière, sur le rebord de mon balcon, dans la partie la plus ensoleillée. Mais comme du soleil, il n’y en a que très rarement, je ne profite guère de la belle floraison de cette plante succulente qui ne s’ouvre que lorsque le soleil darde ses rayons. Du soleil en pot, oui, mais uniquement quand il fait très beau.

Delosperma 'Perfect Orange', Pépinière Fleurs du Sud, Journées des Plantes de Courson, Essonne

(suite…)

Kalanchoé vivipare

Potée de Kalanchoé, plante grasse d'intérieur, Paris 18ème (75)

L’été dernier, je vous présentais mon petit kalanchoé couvert de bébés plantes sur le bord des feuilles. Depuis, j’ai installé la plante derrière une grande baie vitrée au soleil et elle a beaucoup profité. Avec le printemps revenu, elle redonne une profusion de petits kalanchoés qui se forment les uns à côté des autres sur les feuilles effilées. Curieux et amusant !

Potée de Kalanchoé, plante grasse d'intérieur, Paris 18ème (75)

(suite…)

Kalanchoe Calandiva orange vif

Kalanchoé Calandiva chez Eveline, Paris

Je ne raffole pas des kalanchoés et je ne peux pas en cultiver chez moi car mon intérieur manque de lumière pour pouvoir accueillir ces plantes succulentes très florifères. Mais j’ai un petit faible pour les variétés Calandiva, aux bouquets de petites fleurs doubles joliment dessinées. En voici un beau sujet à floraison orange vif.

Kalanchoé Calandiva chez Eveline, Paris

J’adore cette couleur chaude…

(suite…)

Save the date ! Édénia 2013 les 30 et 31 mars 2013

Affiche Edénia 2013

Si vous aimez les plantes exotiques, notamment les cactées, les orchidées ou les plantes carnivores, ne manquez pas la 16ème édition du  festival Edenia à l’Istom (Cergy-Pontoise, Val d’Oise) qui va se dérouler le week-end prochain, les samedi 30 et dimanche 31 mars 2013.

Vous y retrouverez de  nombreux exposants amateurs ou professionnels, des  milliers de plantes exotiques,  des expositions ludiques, des conférences et pleins d’autres surprises.

Institut Polytechnique Saint Louis (ISTOM)
32, boulevard du Port,
95094 Cergy-Pontoise.
Le samedi de 10h à 19h et le dimanche de 10h à 18h.
Entrée : 2€/ adulte. 1€ étudiants, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans et les étudiants munis du pass’culture. Possibilité de restauration sur place.

Depuis Paris, l’accès en transport en commun est vraiment facile : RER A direction Cergy, descendre à  la station Cergy Préfecture, puis rejoindre le site à pied ou en bus (ligne n°38, descendre à l’arrêt Paradis, puis continuer à pieds pendant 50 mètres sur le boulevard).

J’attends ce nouveau rendez-vous depuis la dernière édition…

Delosperma Jewel of Desert

Delosperma Jewel of Desert Topaz

J’ai craqué pour ces nouveaux Delosperma à la fois pour leurs coloris originaux et pour leur plus grande résistance au froid en hiver. La gamme comporte six coloris, mais je n’en ai acheté que deux, ‘Topaz’ et ‘Ruby’.

Delosperma Jewel of Desert Topaz

Delosperma Jewel of Desert ‘Topaz’ se distingue par des grandes fleurs tricolores associant un bel orange soutenu, un coeur rose et un bouquet d’étamines jaune d’or. Une couleur assez flashy pour ne pas dire fluo. Mais j’attends de voir mon pied fleurir pour être sûr que les couleurs sont bien celles des photos. (suite…)