bouquet et art floral

Toutes les compositions réalisées avec des fleurs coupées, fraîches ou séchées

Exposition « Épiphyte, dialogue floral » du 7 au 14 septembre 2018

Jefferson Fouquet, Artcurial, Biennale, exposition Épiphyte, septembre 2018
Du 7 au 14 septembre 2018, Artcurial propose une exposition inédite à l’occasion de la Biennale Paris. Elle est organisée à l’initiative de la journaliste et fondatrice du Collectif de la fleur française Sixtine Dubly, et s’intitule Epiphyte, du nom de ces plantes qui utilisent comme support pour se développer un autre végétal.

La maison de vente invite 10 fleuristes émergeants sur la scène française et internationale, pour un dialogue innovant. Chacun a carte blanche pour inventer une création florale avec comme point de départ une œuvre importante offerte aux enchères au cours du second semestre 2018 par l’un des 25 départements de spécialité de la maison Artcurial.Ettore Sottsass par Maison Debeaulieu, © Artcurial, Biennale, exposition Épiphyte, septembre 2018Pierre Blanchereau (Maison Debeaulieu), Louis-Géraud Castor (Castor fleuriste), Thierry Feret (Flowered by), Claire Boreau (Nue Paris), Catalina Lainé, Jefferson Fouquet, Majid Mohammad (Muse Montmartre), Hélène Taquet (Popfleurs) et Feya Joy (Garden Flower) pour Le collectif de la Fleur Française ou encore Rica Arai (Atelier d’Hana), ont répondu à l’invitation d’Artcurial. Ces talents, qui exercent en France, à Londres et à New-York, interprètent une œuvre de leur choix en créant une installation floral éphémère inspirée du travail de Lucio Fontana, Diego Giacometti, Alberto Giacometti, René Lalique, Théodore Géricault, Paavo Tynell, Lev Tchistovsky, Eugène Girardet, ou encore Ettore Sottsass.

PopFleurs, Artcurial, Biennale, exposition Épiphyte, septembre 2018
Initier cette conversation entre les fleuristes et les œuvres d’art rappelle aussi que les fleurs furent une source d’inspiration importante de l’histoire de l’art entre la fin du 16e siècle et le début du 20e siècle. Le visiteur découvrira un univers végétal et artistique, où l’œuvre d’art et la nature font corps. Les fleurs se servent de l’œuvre comme support, et inversement, offrant une perception différente de l’un et l’autre.

Sixtine Dubly auteur de La Tentation des fleurs, paru aux éditions Assouline en 2016, co-fonde en 2017 le Collectif de la fleur française, une association qui soutient la culture des terres florales et incarne le jeune mouvement Slow Flower en France. Elle collabore au magazine Paris Match et au magazine anglais The Garden Edit et prépare une exposition à Bordeaux en 2019 à la MECA.

Informations pratiques
Du samedi 7 au samedi 14 septembre 2018
Artcurial, 7, Rond-point des Champs-Élysées, 75008 Paris.

Bouquet d’hellébores, scabieuses et panicauts

Bouquet d'hellébores, scabieuses et Eryngium, fleurs coupées, Paris 19e (75)
Je ne sais pas si c’est la fin de l’hiver et les douces températures revenues qui font que j’ai une envie pressante de fleurs et de verdure… Toujours est-il que je me suis fait composer ce bouquet qui marie des hellébores vert amande et pourpre, des grosses scabieuses pourpre noir, des baies et du feuillage de lierre arborescent et des panicauts bleutés.

Bouquet d'hellébores, scabieuses et Eryngium, fleurs coupées, Paris 19e (75) (suite…)

Un petit bouquet de violettes

Bouquet de violettes, fleurs coupées, Paris 19e (75)
Les violettes ne devraient plus beaucoup tarder dans nos jardins, mais elles sont déjà à notre disposition chez les fleuristes et j’ai craqué hier après-midi pour ce petit bouquet printanier en passant chez Les Fleurs d’Aline dans le bas de la rue Notre Dame de Lorette (Paris 9e).

Bouquet de violettes, fleurs coupées, Paris 19e (75)
Un bouquet plus que tendance compte tenu de la couleur de l’année 2018, l’ultraviolet. Mais les violettes sont indémodables et toujours aussi charmantes.

Bouquet de violettes, fleurs coupées, Paris 19e (75)Je m’attendais à davantage de parfum. Il est très léger, tant pis.

Les meilleurs jeunes fleuristes 2018

Stéphane Travers, Mickaël Mercier, Christine Avelin, remise des prix, finale de l'Oscar des jeunes fleuristes, Salon International de l'Agriculture, Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris 15e (75)La finale de l’Oscar des jeunes fleuristes 2018 s’est déroulée les 24 et 25 février 2018 au Salon International de l’Agriculture à Paris. La remise des prix a eu lieu en présence de Mr. Stéphane TRAVERT, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, dans l’après midi du dimanche 25 février 2018.

Damien Thuaud, Oscar des jeunes fleuristes, Salon International de l'Agriculture, Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris 15e (75)Damien Thuaud, fleuriste du magasin Histoire de Fleurs à Saint-Pierre-du-Mont dans les Landes, remporte le 1er prix et le titre de Meilleur Jeune Fleuriste 2018.

Kevin Créach, Oscar des jeunes fleuristes, Salon International de l'Agriculture, Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris 15e (75)Le 2ème prix est remporté par Kévin Créach, fleuriste du magasin Nature et Tendances à Noirmoutier-en-l’Île en Vendée.

Dylan Décamp, Oscar des jeunes fleuristes, Salon International de l'Agriculture, Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris 15e (75Le 3ème prix a été attribué à Dylan Décamp, fleuriste du magasin Monsieur le fleuriste à Paris 12e.

Huit candidats issus des sélections nationales et locales avaient été retenus pour cette finale, notamment Mathieu Bonnefoux, Claire Chauvel, Marion Crinon, Manon Éloi et Aurore Roudier.

Les huit lauréats de l'Oscar des jeunes fleuristes 2018, Salon International de l'Agriculture, Parc des expositions, Porte de Versailles, Paris 15e (75)Cette finale a été organisée par la Fédération Française des Artisans Fleuristes (FFAF) avec le soutien de FranceAgriMer et de Val’hor, l’interprofession de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage. Julian Tonnellier, Meilleur Ouvrier de France, présidait le jury.