Archives par auteur: Alain Delavie

Au sujet de Alain Delavie

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

Palmares du Concours des Décorations Florales Estivales de Paris (2)

Décerné le 11 septembre dernier au parc floral de Paris, voici le palmarès de la catégorie 2, qui regroupent les petits jardins de la capitale.

1er prix
Square Capitan (Paris 5ème), atelier de Amir Kerssemakers (Division 5-6-7).
2ème prix
Square Galliera (Paris 16ème), atelier de Serge Redolfi (Division 16).
3ème prix
Square Belà Bartok (Paris 15ème), atelier de Thierry Schreibmann (Division 15).

Palmarès de la catégorie 1.

PhotonSynthese, l’arbre à panneaux solaires

Vivien Muller a imaginé un arbre à panneaux solaires pour recharger vos objets nomades : le PhotonSynthèse.Grâce à cette « plante » pourvue de panneaux solaires, vous ne consommez d’autre énergie que la lumière. Pendant la journée, l’électricité produite par les cellules photovoltaïques est stockée dans une batterie qui rechargera vos appareils lorsque vous les brancherez le soir.Cet objet est composé de modules qui s’assemblent par une prise jack, chaque partie peut donc tourner sur elle même et ainsi créer une infinité de forme différentes.
À installer dans une pièce bien ensoleillée !

Il faut rentrer les plantes d’intérieur installées dehors en été

Il est temps de rentrer les plantes d’intérieur installées pendant l’été sur le balcon, la terrasse, dans la cour ou le jardin. Il ne faut plus traîner !

Les nuits sont très fraiches, beaucoup trop même pour la majorité des plantes d’intérieur. J’ai relevé 13°C samedi matin, 12 °C dimanche matin et 11 °C lundi en début de journée. Quand on sait qu’à 12 °C, les Hibiscus x rosa-sinensis attrapent un sérieux coup de froid, il y a péril sur le balcon… Aussi j’ai rentré ma petite orchidée malgache, Angraecum compactum, échangée au Troc Vert de Montreuil et qui a fait trois nouvelles feuilles pendant son séjour estival sur le balcon. J’ai aussi mis à l’abri mon autre petite orchidée, un pied de Masdevallia qui, ô surprise, à un bouton de fleur prêt à s’ouvrir. Retour à l’intérieur aussi pour mes rhipsalis et mes deux dorsténias, qui auront ainsi moins de mal à s’habituer à l’intérieur des pièces qui ne sont pas chauffées pour le moment. Les deux vases de boutures d’impatiens (Impatiens namchawarbensis et I. sodenii subsp. sodenii) et de bégonias préparées en juillet et août dernier ont aussi trouvé le chemin de l’appartement. Le clivia à feuillage panaché a réintégré sa place. Pour une fois, j’ai pu trouvé un emplacement pour chacun et chacune, sans trop tasser, ouf !!!

Plus tôt les plantes exotiques sont remises à leur place dans l’appartement ou la maison, plus facile sera leur adaptation à leur nouvelle situation, car elles retrouvent des températures douces constantes pas trop élevées et l’air des pièces n’est pas encore trop asséché par le chauffage central.
Allez courage, c’est la rentrée des plantes d’intérieur !

Semis spontané du bégonia Bonfire

Mon begonia Bonfire forme une belle cascade de fleurs rouge vermillon mais aussi de fruits remplis de fines graines. Il y a quelques temps, j’en ai jeté un bien mur au pied d’une impatiens. Et voici le résultat photographié hier, des minuscules plantules bien vertes.Des jeunes plants inattendus, car les semis de bégonias sont délicats. Comme quoi, quand dame nature veut, tout pousse ! De l’ombre, de l’humidité et toutes ces petites graines ont germé sans soucis.
Le plus dur, ça va être de les garder pendant l’hiver, dans l’appartement à l’abri du froid. Je suis bon pour installer une mini serre sous tubes fluorescents.

Rencontre avec les lauréats du Prix Pierre-Joseph Redouté à la Maison Rustique

La librairie La Maison Rustique (Paris 6ème) accueille les lauréats et les auteurs primés du prix littéraire Pierre-Joseph Redouté le 16 septembre 2008 à partir de 18 h 15.
Au programme, une conférence et une séance de dédicace des lauréats et des auteurs primés. Pour mémoire, voici le palmarès de ce prix soutenu par l’Institut Jardiland et proclamé en juin dernier au château du Lude (72) :
– Prix Redouté : « Les Fruits Retrouvés, Patrimoine de Demain » par E. Leterme et J.-M. Lespinasse, éditions du Rouergue.– Prix du meilleur guide : « Guide des Jardins de France » par M. Racine, éditions Ulmer.
– Prix Botanique : « Légumes d’hier et d’aujourd’hui » par M.-P. Arvy et F. Gallouin, éditions Belin.
– Prix Pratique : « Hortensias et Hydrangeas » par P. de Sèze et « Pivoines » par J.-L. Rivière, éditions Larousse.
– Prix Mémoire : « Hex, la Genèse d’un jardin princier » par C. De Maegd, Fonds Mercator.
– Prix spécial du jury : « Le Traité Rustica d’Apiculture » sous la direction de H. Clément, Rustica éditions.
– Coup de Coeur du Jury : « Kerdalo, le jardin continu » par E. Orsenna et Y. Monel, éditions Ulmer.

Mes floraisons du week-end

L’été touche à sa fin, les floraisons diminuent sensiblement sur mon balcon, mais il en reste encore pas mal !
Les bégonias Aromantics sont toujours superbes, il faut dire qu’ils ont pris leur temps pour démarrer…L’impatiens bleue (Impatiens namchawarbensis) est couverte de fleurs bleu foncé, qui ressortent d’autant plus que le feuillage est jaunissant. La suspension en forme de demi lune est trop petite, ces plants sont chlorotiques et affamés, alors que le pied installé dans une grosse potée avec l’Hibiscus coccineus ‘Alba’ est devenu énorme et reste vert bien foncé.Entre aperçue car tournée vers le canal de l’Ourcq, une nouvelle fleur de l’Hibiscus coccineus quand les six fleurs de la variété blanche se fanent.Imperturbables, toujours couverts de fleurs, superbes quel que soit le temps, les bégonias Dragon Wing sont toujours au top. Vraiment la fleur d’été pour les endroits peu ensoleillés.Très florifère, le bégonia Bonfire est maintenant devenu une belle cascade flamboyante.Exubérance du Strobilanthes rankanensis, en pleine période de floraison. Un bonheur pour la fin de l’été !L’impatiens Sunpatiens, enfin rempotée, semble vouloir continuer à pousser et fleurir.Nouveau venu acheté hier sur les quais de la Mégisserie, un mini cyclamen Victoria, aux fleurs frisottées blanches ourlées de rose indien. Sans parfum, dommage.