Nouvelle prolifération de cochenilles farineuses sur mon Rhapis

/, maladie ou ravageur, plante d'intérieur, plante exotique/Nouvelle prolifération de cochenilles farineuses sur mon Rhapis

Nouvelle prolifération de cochenilles farineuses sur mon Rhapis

Cochenilles sur Rhapis, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Avec le chauffage dans l’appartement, les conditions sont idéales pour que les cochenilles farineuses prospèrent et provoquent très vite d’importants dégâts sur les plantes d’intérieur. Mon palmier nain panaché (Rhapis excelsa ‘Variegata’) subit une attaque sérieuse qu’un premier traitement n’a pas suffi à contenir.

Cochenilles sur Rhapis, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Ces ravageurs sont terriblement coriaces. J’avais pourtant copieusement douché le palmier pour éliminer le plus grand nombre de ces parasites, puis j’avais aspergé un traitement bio anti cochenilles (Spruzit AF de Neudorff). Cela n’a pas été suffisant car les bestioles ont vite proliféré, comme le montrent mes photos. Et le week-end dernier j’ai recommencé le traitement.

Heureusement je n’ai pas vu d’autres plantes avec des cochenilles. Mais la plus grande vigilance s’impose…

By |2018-11-27T21:03:27+00:00novembre 26th, 2018|animaux, maladie ou ravageur, plante d'intérieur, plante exotique|6 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

6 Comments

  1. oneil 9 décembre 2018 at 10 h 50 min

    re bonjour
    pour le peroxyde , c’est 30 ml avec la concentration de 35 % (celle qu’on trouve dans les bricos pour éclaircir les meubles celle en pharmacie n’est qu’a 3%

  2. oneil 1 décembre 2018 at 13 h 01 min

    bonjour
    je suis jardinier de métier
    je crois qu’il y a une erreur d’identification d’insecte , pour moi se sont des pucerons lanigères sur le gros plan on voit très clairement la forme de l’insecte .le traitement est différent.
    insecticide systémique avec mouillant ou une solution bio : le peroxyde d’hydrogène (h2o2) ou eau oxygénée (30 ml peroxyde d’hydrogène + 20 ml alcool + 2 ml de détergent pour 1 litre d’eau) ce mélange tue les insecte par oxydation et est bénéfique pour les plantes , cette recette vient du livre  » comment suractiver votre jardin »,trés bon livre entre parenthèse

  3. Thomas Sylvie 27 novembre 2018 at 13 h 37 min

    Que faire détruire ces bestioles qui enfestént mes clivia comment faire ?

  4. Drouet 27 novembre 2018 at 12 h 59 min

    Essayez l’alcool à 70 degrés, normalement celà fonctionne bien mais c’était une grosse attaque!

  5. jppj 27 novembre 2018 at 11 h 37 min

    Au jardin j’ai constaté,juste avant le froid, un retour des cochenilles sur les hortensias J’imagine que l’hiver va mettre tout ça en veille mais le printemps s’annonce difficile…

  6. Josette 27 novembre 2018 at 9 h 21 min

    Le genre de sales bestioles qui ont ravagé mes clivias.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui