Archive journalières: 6 novembre 2018

Exposition « De Candolle (1778-1841) La botanique pour passion »

De Candolle (1778-1841) La botanique pour passion, exposition, SNHF, Paris, novembre 2018

L’année 2018 marque les 240 ans de la naissance de l’un des plus importants botanistes du XIXe siècle, Augustin Pyramus de Candolle. La Société Nationale d’Horticulture de France a souhaité présenter dans ses locaux parisiens (Paris 7e) la majeure partie de l’exposition organisée par les Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève rendant compte de la richesse du parcours de cet illustre personnage.

Incluant les panneaux de l’exposition genevoise, « La botanique pour passion » présente en outre un hommage au peintre P.-J. Redouté qui a notamment réalisé les planches de l’ouvrage Plantarum Historia Succulentarum cosigné avec A.-P. de Candolle.

De somptueuses gravures botaniques viennent appuyer les panneaux de l’exposition des Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève. Ceux-ci, illustrés de citations et d’une riche iconographie, relatent la vie d’A.-P. de Candolle, son parcours remarquable entre Paris, Montpellier et Genève ainsi que la statufication qu’il reçut après sa mort. Ils dévoilent encore sa pensée novatrice en botanique telle qu’exprimée dans ses écrits, notamment dans sa Théorie élémentaire de la botanique, en la situant dans les réflexions scientifiques de l’époque. Ils évoquent enfin sa fondation de la géographie botanique et ses travaux inventoriant le monde végétal en lien avec la constitution de son herbier, en se concentrant sur son œuvre du Prodromus qui sera continuée par ses descendants.

Certaines des œuvres éditoriales de ces deux hommes sont présentées dans les vitrines de la bibliothèque témoignant de leur talent et de leur présence au sein de la Société royale d’horticulture de Paris – à l’origine de l’actuelle Société Nationale d’Horticulture de France. A.-P. de Candolle fut membre associé représentant de société étrangère et P.-J. Redouté membre fondateur.

Informations pratiques

Du 6 au 29 novembre 2018, du lundi au vendredi (samedi sur rendez-vous), de 9h à 17h45.
Société Nationale d’Horticulture de France
84, rue de Grenelle, 75007 Paris.
Tél. : 01 44 39 78 78.

Lancement de la charte « Jardiner en préservant sa santé et l’environnement en Île-de-France »

Logo Aqui'Brie

Le 5 novembre 2018, la DRIAAF, la FREDON et AQUI’ Brie ont présenté et lancé la charte « Jardiner en préservant sa santé et l’environnement en Île-de-France » en présence de Yves Jaunaux, Président d’AQUI’ Brie et Vice-président en charge de l’environnement du département 77.

Le 1er janvier 2019, les jardiniers ne pourront plus acheter, en magasin, de produits chimiques de protection des plantes. Afin d’accompagner les distributeurs de ces produits et leurs clients vers des solutions alternatives, AQUI’ Brie et ses partenaires (FREDON et DRIAAF) déploient cette démarche sur l’Aire d’Alimentation des Captages de la Fosse de Melun et de la Basse Vallée de l’Yerres.

Une charte pour qui, pour quoi ?

Cette charte proposée à la signature des enseignes (jardineries, pépiniéristes, GMS…) a pour objectifs de diminuer durablement la consommation de produits de jardins conventionnels en orientant les consommateurs vers des solutions alternatives. Ces solutions préconisées peuvent être préventives (choisir une variété résistante aux maladies) ou curatives (application d’un produit utilisable en agriculture biologique). En Île-de-France, 398 magasins sont agréés pour la distribution de produits de protection des plantes vers le grand public. Sur le territoire prioritaire de l’Aire d’Alimentation de captages de la Fosse de Melun et de la Basse Vallée de l’Yerres, 12 magasins sont concernés.

Comment se présente la charte ?

Les enseignes signataires s’engagent à former leurs employés / vendeurs, à exposer sur leur surface de vente différents supports de communication : fiches techniques, livrets, plaquettes, affiches etc. Ces supports ont vocation à être consultés directement par le jardinier amateur et à apporter de l’information sur les bonnes pratiques au jardin.

Plus d’informations sur la charte : http://www.mieux-jardiner.fr/

AQUI’ Brie et le territoire Prioritaire de la Fosse de Melun et de la Basse Vallée de l’Yerres

AQUI’ Brie améliore aujourd’hui ses connaissances sur la nappe du Champigny mais aussi sur ses relations avec les deux autres nappes adjacentes et avec les rivières. Pour ce faire, elle réalise des mesures de terrain et de surveillance des nappes et des cours d’eau. Elle analyse ses investigations afin de proposer des pistes d’amélioration de la gestion de la nappe et de la protection de ce patrimoine naturel.
AQUI’ Brie porte aussi des actions de protection de la nappe auprès de publics professionnels agricoles et non agricoles : auprès de 223 communes dont 17 en Essonne, de 159 agriculteurs d’un bassin versant seine-et-marnais, des gestionnaires des 5970 km de routes départementales et nationales, des gestionnaires de 310 km de rails.
Les captages d’eau stratégiques pour l’alimentation en eau potable doivent depuis 2006 disposer de zone de protection et d’un programme d’action. Le premier contrat de captage au Champigny a été signé en décembre 2012 et concerne les captages de la Fosse de Melun et de la basse vallée de l’Yerres. Les actions menées par AQUI’ Brie dans le cadre du volet urbain intègre le déploiement d’une action auprès des vendeurs de phytosanitaires. Elle se concrétise aujourd’hui par le lancement de la charte auprès des jardineries et enseignes de grande distribution afin de sensibiliser et de mieux connaître les pratiques d’un secteur sensible.

Découverte des jardins partagés du XVIIIeme arrondissement de Paris

Logo #ExploreParis

Qu’ils soient partagés ou d’insertion, de nombreux jardins associatifs aux noms évocateurs sont apparus ces dernières années dans le dix-huitième arrondissement de Paris : le bois Dormoy, la Goutte Verte, le jardin Univert, le Commun jardin… Rendez-vous le samedi 10 novembre 2018 pour une visite proposée par Explore Paris et réalisée par Jacky Libaud de Balades aux Jardins.

Certains de ces jardins associatifs sont intégrés à des jardins publics mais la plupart sont invisibles depuis la rue, cachés dans une friche arborée, sur un parking SNCF ou sur le terrain d’un bailleur social. Lors de la visite, vous déambulerez à la découverte de ces jardins, de leur poésie et convivialité.

Balades aux Jardins a pour but de faire découvrir certains jardins et quartiers parisiens, en mêlant l’histoire, la botanique, le paysage, l’ornithologie et l’architecture… Jacky Libaud, après des études d’horticulture, a travaillé dans des entreprises du paysage. Il a travaillé comme conférencier pour la Ville de Paris avant de s’installer au Caire comme consultant pour une grande entreprise paysagiste égyptienne. Revenu à Paris, il poursuit ses activités de conférencier et de jardinier. L’association Balades aux Jardins est adhérente de Vivacités Idf, de Vergers urbains, du Centre Ornithologique d’Ile-de-France et de la Société Nationale d’Horticulture de France.

Informations pratiques
Samedi 10 novembre 2018 à 14h30.
Paris 18ème arrondissement. Accès en métro : ligne 2, station Barbès.
Tarif : 12 euros.
Cliquer sur le lien pour vous inscrire en ligne.