Archive journalières: 15 octobre 2018

Iris à la floraison remontante

Iris des jardins en automne dans le jardin des Tuileries, Paris 1er (75)
Perdu dans les sauges azurées et les asters d’automne qui décorent les massifs du jardin des Tuileries près de la place de la Concorde (Paris 1er), un iris a décidé de refleurir malgré l’automne déjà bien installé.

Iris des jardins en automne dans le jardin des Tuileries, Paris 1er (75)Aussi beau qu’au printemps, avec des grandes fleurs d’un joli bleu violacé.

Bonnelles lauréat du Prix régional Île-de-France du Concours Capitale française de la Biodiversité 2018

Agence Régionale de la Biodiversité, Île-de-France (ARB idf)Le vilage de Bonnelles (78) est distingué par le « prix régional Île-de-France 2018 » décerné par l’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France (ARB îdF) dans le cadre du concours national. Le thème 2018 était « Conception et gestion écologique des espaces de nature« .

Bonnelles (1 979 habitants) est un village rural du sud-est des Yvelines, territoire principalement agricole et forestier. La commune vient d’être récompensée pour sa politique de préservation de son patrimoine naturel dont la création de la Réserve naturelle régionale des Étangs de Bonnelles est emblématique. Elle a su s’appuyer sur les acteurs locaux comme le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse, et les associations locales. En matière de gestion écologique, la ville n’utilise plus aucun produit phytosanitaire, elle a mis en place un plan de gestion communal, un plan d’éclairage nocturne adapté, végétalise les trottoirs avec ses habitants et assure une gestion intégrée de l’eau (assainissement avec filtres plantés, récupération des eaux pluviales…). Bonnelles démontre ainsi que ce n’est pas la taille des équipes techniques qui compte en matière de transition écologique, mais la volonté politique et la mobilisation des acteurs du territoire et des habitants.

Le label « village / ville / intercommunalité nature » 2018

En parallèle de ce concours thématique, les 24 villes et intercommunalités franciliennes participantes en 2018 ont renseigné un questionnaire exigeant et complet sur leurs actions en matière de préservation de la nature. Sur cette base, l’ARB îdF leur délivre le label « Village-Nature », « Ville-Nature » ou « Intercommunalité-Nature » selon les cas, traduisant leur niveau d’engagement et de performance en matière de préservation de la biodiversité par l’attribution de 1 à 5 « libellules » maximum.

Le label « village / ville / intercommunalité nature » 2018 6 autres collectivités récompensées au niveau national
  • Besançon remporte le titre de « Capitale française de la Biodiversité 2018 »,
  • Saint-Privat-de-Vallongue remporte le titre de « Meilleur village pour la biodiversité 2018 »,
  • Morne-à-l’Eau remporte le titre de « Meilleure petite ville pour la biodiversité 2018 »,
  • Grande-Synthe remporte le titre de « Meilleure ville moyenne pour la biodiversité 2018 »,
  • La Métropole Rouen Normandie remporte le titre de « Meilleure intercommunalité pour la biodiversité 2018 »,
  • Saint-Rémy (en Comté) s’est vue attribuer un prix « Coup de cœur » par le comité scientifique et technique 2018.