Archive journalières: 7 septembre 2018

Gagner une entrée pour la Fête des Plantes d’automne de Saint-Jean de Beauregard (91)

Affiche de la Fête des Plantes d'automne, château de Saint-Jean de Beauregard (91), septembre 2018
JEU TERMINÉ ! Les organisateurs de la Fête des Plantes d’automne du Domaine de Saint-Jean de Beauregard (Essonne) m’ont offert dix entrées gratuites et je vous invite à participer à mon petit jeu pour tenter d’en gagner une.

C’est très simple, répondez à la question posée avec la réponse en commentaire à la fin de cet article. Le lundi 10 septembre 2018 à 12h, je tirerai au sort les dix vainqueurs parmi les bonnes réponses.

La question : Quelles seront les dates de l’édition d’automne de la Fête des Plantes 2019 ?

Trouvez la bonne réponse et écrivez-la moi et vous aurez une chance d’obtenir une entrée gratuite pour la prochaine édition de la Fête des Plantes de Saint-Jean de Beauregard qui se déroulera du 21 au 23 septembre 2018. JEU TERMINÉ !

Chaque entrée proposée est valable pour deux personnes pour l’une des trois journées, du 21 au 23 septembre 2018 inclus.

Répondez avant le lundi 10 septembre 2018 à 12 heures (heure légale française). Merci d’indiquer vos nom et prénom ainsi que votre adresse postale dans votre commentaire car dès le mardi suivant, j’enverrai les entrées gratuites pour que chacun puisse recevoir la sienne avant le 21 septembre 2018. J’effacerai les adresses communiquées dans les commentaires après le tirage au sort.

Tentez votre chance !

Rhapis ‘Taizan Nishiki’

Palmier nain, Rhapis 'Taizan Nishiki', plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Voici ma dernière acquisition, un nouveau palmier d’intérieur nain à feuillage panaché (Rhapis ‘Taizan Nishiki’). Une forme naine du palmier bambou développée à Taiwan, avec des panachures très accentuées.

Palmier nain, Rhapis 'Taizan Nishiki', plante d'intérieur, Paris 19e (75)

Cette variété a été créée en 1987 à Taiwan. Elle est surnommée ‘The Yellow Mountain Palm’ dans les pays anglo-saxons.

J’ai désormais quatre palmiers bambous nains à feuillages diversement panachés. Trois, dont ‘Taizan Nishiki’, sont des formes miniatures, des « Kannonchiku », les plantes ne dépassant pas 20 à 25 cm de hauteur pour l’instant. Je les surveille et les soigne avec attention, car cela restent des raretés aux prix très élevés.