Terrariums : nouvelles installations et remise en état générale

Bégonias et Sinningia dans des terrariums, plantes exotiques d'intérieur, Paris 19e (75)
J’ai profité de mes grandes vacances pour remettre un peu d’ordre dans mes terrariums et pour en installer d’autres. La culture sous verre et éclairage artificiel ne demande que des soins épisodiques après l’installation, mais entre le nettoyage des plantes, des parties vitrées, les plantes qui ont beaucoup (trop) poussé et celles qui au contraire ne sont pas en forme, cela finit par représenter quand même un temps important quand le nombre des terrariums est conséquent.

Bégonias dans un terrarium, plantes exotiques d'intérieur, Paris 19e (75)

Et j’ai une bonne vingtaine de terrariums… Lourde tache quand on veut que tout soit impeccable et que les plantes poussent le mieux possible. Dans certains bacs, je suis intervenu pour élaguer certaines plantes qui avaient trop poussé et étouffaient leurs voisines moins vigoureuses. Et aussi pour que le terrarium ne soit pas trop rempli. Plus ça va, moins j’ai d’espèces dans chaque terrarium car j’ai la chance d’avoir des plantes en pleine forme qui prospèrent. Pour prendre l’exemple du terrarium en photo ci-dessus, je suis parti de deux petits plants de bégonias (B. amphioxus et B. U074) avec quelques feuilles et maintenant mon bac d’un mètre est complètement occupé… J’ai pris la photo après avoir tout replanté et élagué une grande partie des plantes.

Saintpaulias et bégonia dans des terrariums, plantes exotiques d'intérieur, Paris 19e (75)
Le nettoyage des vitres est nécessaire autant pour le côté esthétique que pour ne pas gêner la diffusion de la lumière (notamment pour la vitre qui sert de couvercle en dessous de la rampe d’éclairage). Et c’est là que l’on s’aperçoit que la poussière s’accumule sans cesse…

Episcia dans un terrarium, plante exotique d'intérieur, Paris 19e (75)
Mes terrariums n’ont rien de traditionnels, j’ai transformé des bacs pour aquariums ou une mini serre à semis pour les utiliser pour la culture de bégonias ou de Gesnériacées (Episcia, Saintpaulia, Sinningia, Chirita, etc.). Les plantes très sensibles aux excès d’humidité du sol sont cultivées en pots, les autres dans un mélange de terreau et perlite à même le fond du bac.

Episcia et bégonias dans une mini serre (terrarium), plantes exotiques d'intérieur, Paris 19e (75)
J’ai trouvé des mini serres en forme de cloches en plastique chez Leroy Merlin est c’est plutôt bien adapté à la culture de mes plantes favorites. Ci-dessous les derniers terrariums installés.

Bégonias dans des cloches en plastiques (terrariums), plantes exotiques d'intérieur, Paris 19e (75)Mes vacances s’achèvent aujourd’hui et je suis bien content d’avoir tout réorganisé et nettoyé. Je peux mieux accéder aux différents bacs et c’est important pour la surveillance et l’entretien. Et je profite davantage de mes plantes !

Commentaires (3)

  1. Chasseriau Michèle

    Une vingtaine plus un aquarium, moi qui me plaint quand je dois nettoyer mon aquarium!!!En plus les plantes respirent et l’humidité doit salir énormément les vitres! Faut les aimer ces petites plantes! Je trouve que ce que vous avez trouvé à LM est super bien!!Faut que j’aille y faire un petit tour! Bon courage!
    Je voulais vous demander comment va votre mimosa pudica ? J’en ai semé 3 graines ont l’air de vouloir pousser! Merci!!

  2. @nnie54

    Et bien dites moi, vous êtes bien occupé avec ces terrariums.
    une vingtaine, ça doit prendre de la place mais quand on aime on ne compte pas!
    @.

  3. Josette

    Félicitations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.