Le liseron donne une deuxième vie à une topiaire mal en point

Topiaire en forme de boule complètement recouverte de liseron, mauvaise herbe, Paris 12e (75)
Combien de belles boules de buis ont rendu l’âme depuis que les voraces mineuses et les nouveaux champignons pathogènes sévissent en France ? Un grand nombre malheureusement. Avec comme conséquence l’arrachage et éventuellement un remplacement avec une autre espèce végétale. Mais je viens de trouver une autre solution, grâce au liseron !

C’est bien connu, rien n’arrête le liseron qui a la fâcheuse habitude de grimper sur le moindre support à la portée de ses longues tiges. Et cette mauvaise herbe très envahissante à vite fait d’étouffer sa plante support si celle-ci n’est pas assez vigoureuse. Sur une topiaire en forme de boule, cette peste peut très vite la recouvrir. Quand l’arbuste est en pleine forme, il faut vite intervenir pour empêcher l’envahisseur de faire des dégâts en privant la plante hôte de lumière. Mais quand la boule est desséchée, cela lui redonne un aspect vert et un bel aspect. Démonstration en photo !

Vous noterez que le liseron a aussi complètement recouvert le sol en lui donnant l’aspect d’un élégant tapis vert, dense et régulier. Dans les coins ingrats où il est difficile de faire pousser quoi que ce soit, c’est peut-être une solution si le liseron y pousse naturellement. Mais gare à l’envahissement dans le reste du jardin…

Commentaires (2)

  1. Chasseriau Michèle

    Je combat actuellement le liseron qui envahie ma haie de troène/laurier! et c’est vrai que c’est un sacré travail, le liseron envahie très très vite!
    J’aime bien sur la boule de buis ça lui redonne vie et par terre au moins c’est vert contrairement au gazon!

  2. @nnie 54

    Mes trois buis sont nickels et l’année prochaine je ferai bien attention au printemps pour éviter cette fameuse maladie des buis.
    @.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.