Archive journalières: 30 août 2018

Des amarantes qui trompent énormément

Amaranthus 'Tête d'éléphant' en été dans l'École du Breuil, Paris 12e (75)
En fin d’été, les amarantes ‘Tête d’Élephant’ ont pris des proportions presque gigantesques et leurs gros épis veloutés pourpres se dressent comme autant de trompes dans les massifs de fleurs d’été. C’est plus spectaculaire et curieux que vraiment joli…

(suite…)

Festival de couleurs avec un seul pied d’Heliopsis

Heliopsis hybride en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Les fleurs de mon pied d’Heliopsis (Heliopsis helianthoides var. scabra ‘Bleeding Hearts’) changent de couleur au fur et à mesure de leur épanouissement. Et cela finit par donner cet ensemble de teintes chaudes allant du jaune lumineux au brun cuivré, en passant par un orange éclatant. J’adore !

Plus l’été s’avance, plus la floraison est abondante, pour mon plus grand plaisir. Et les fleurs durent longtemps, d’où ce camaïeu de jaune et d’orange qui s’accorde très bien avec le pourpré du feuillage. Je ne regrette décidément pas mon achat, même si à l’époque je trouvais que le jeune plant était plutôt chétif. Il s’est bien rattrapé depuis.

Mon pied de calanthe s’étoffe

Nouvelle pousse sur mon pied de Calanthe, orchidée rustique, en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)C’est la première année que je cultive une potée de calanthe hybride, une orchidée rustique, sur mon balcon parisien. Après avoir profité de sa belle floraison au printemps dernier, je l’ai ensuite rempotée pour qu’elle puisse pousser à ses aises. Et cela semble lui réussir car depuis quelques jours maintenant, je vois poindre des nouvelles pousses tout autour de la touffe de feuillage.

La plante fleurie était dans un petit pot qui enserrait les pseudobulbes sans permettre la moindre croissance en largeur. Comme je savais que cette orchidée de jardin (ou de balcon !) avait tendance à s’étendre en largeur, j’ai donc bien fait de la rempoter. Les grosses chaleurs estivales ne l’ont pas incommodée, mais elle n’a jamais manqué d’eau. Et elle ne reçoit le soleil que le matin jusqu’à midi, donc jamais aux heures les plus chaudes et pénibles.

Potée de Calanthe, orchidée rustique, en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75) Le feuillage est opulent, mais en fait il a très peu poussé depuis que j’ai acheté cette orchidée. Avec les jeunes pousses qui sortent, je sais maintenant que les conditions de culture lui conviennent. Prochaine étape, ce sera l’hivernage… À suivre !