Thunbergia 'Tangerine' en été sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)« Vrilles qui peut ! » ai-je envie de crier chaque fois que je contemple ma Suzanne-aux-yeux-noirs (Thunbergia ‘Tangerine’) qui ne se sent plus pousser, dopée par la chaleur et les arrosages réguliers.

J’ai de plus en plus de mal à contenir mon pied de thunbergia qui envoie des pousses dans tous les sens et s’accroche à tout ce qui lui tombe sous les vrilles. Et de plus en plus haut, bientôt il va atteindre le toit. Il est pourtant dans un pot de dimensions modestes, ce n’est pas un bac. C’est peut-être d’ailleurs pour cela que je dois arroser chaque jour.

Mon balcon prend de plus en plus des allures de jungle urbaine. Et pourtant j’essaie de contenir les ardeurs de tout mon petit monde végétal, mais ça pousse énormément !