Installation « Monstera Dubia » dans le centre commercial Beaugrenelle (Paris 15e)

/, événement, Paris/Installation « Monstera Dubia » dans le centre commercial Beaugrenelle (Paris 15e)

Installation « Monstera Dubia » dans le centre commercial Beaugrenelle (Paris 15e)

Monstera Dubia, installation dans le centre commercial Beaugrenelle, création Alexis Tricoire, Paris 15e (75)Alexis Tricoire présente du 16 mars au 29 avril 2018 « MONSTERA DUBIA » dans le Centre Beaugrenelle à Paris, une installation monumentale, allégorie-hommage à la forêt primaire d’Amazonie.

Monstera Dubia, création d'Alexis Tricoire, Centre commercial Beaugrenelle, Paris 15e (75)Adresse parisienne résolument contemporaine, situé en bord de Seine et à deux pas de laTour Eiffel, Beaugrenelle accueille, sur 55000 m2, une collection de 110 marques exceptionnelles, dans les univers de la mode, de la beauté, de la déco, des loisirs et du food. Lieu vivant et inspirant, Beaugrenelle s’est tourné vers la création artistique dès son ouverture en 2013. Son architecture, signée Valode et Pistre, offre un écrin de lumière au Grand Mobile de Xavier Veilhan exposé en plein cœur de l’atrium, aux salles de cinéma conçues par Oraïto et au restaurant Eclectic imaginé par Tom Dixon.

Monstera Dubia, création d'Alexis Tricoire, Centre commercial Beaugrenelle, Paris 15e (75)

Monstera Dubia, création d'Alexis Tricoire, Centre commercial Beaugrenelle, Paris 15e (75)
À plusieurs reprises, Beaugrenelle s’est transformé en lieu d’exposition, invitant des artistes à s’emparer du site pour un temps donné. Ont ainsi pu être admirées la performance de Julio Le Parc dans le cadre de la Nuit Blanche 2012, l’exposition partenaire de la FIAC « Think Big » en 2015 ou encore les œuvres éphémères de Felice Varini en 2017. C’est dans cette continuité qu’aujourd’hui, Beaugrenelle a choisi de faire appel au designer végétal Alexis Tricoire pour réaliser une performance artistique.

Portrait d'Alexis Tricoire, photo Denis Rouvre
À travers son projet d’installation éphémère pour Beaugrenelle Paris, Alexis Tricoire a choisi de traiter le végétal sous forme d’allégorie en aluminium recyclable en hommage à la puissance de la nature sauvage.

Le « designer aux doigts verts » poursuit son exploration du détournement de matériaux recyclables ou recyclés, dans l’esprit de son exposition « Hybridations » de 2015 dans les grandes serres du Muséum national d’histoire naturelle à Paris, qui évoquait avec humour et poésie, la question du déchet industriel. Tout comme au Festival International des jardins de Chaumont- sur-Loire, où il fut artiste invité Carte Verte 2017, provoquant un éveil au regard, novateur et esthétique, sur le réchauffement planétaire.

Monstera Dubia, création d'Alexis Tricoire, Centre commercial Beaugrenelle, Paris 15e (75)

Monstera Dubia, création d'Alexis Tricoire, Centre commercial Beaugrenelle, Paris 15e (75)Pour Beaugrenelle Paris, il a conçu un hommage à la plante Monstera dubia, qui donne son nom à l’exposition, un phénomène botanique extraordinaire qu’il a pu observer dans les sous-bois de la forêt tropicale humide d’Amazonie, qu’il fréquente régulièrement.

Monstera Dubia, création d'Alexis Tricoire, Centre commercial Beaugrenelle, Paris 15e (75) Cette plante-liane est un bel exemple de l’intelligence de la nature : outre ses aspects esthétiques changeants, Monstera dubia témoigne d’une créativité inouïe pour capter la lumière dans les milieux les plus sombres. Sa structure foliaire se transforme magistralement lors de son ascension vers la lumière s’accrochant sur les troncs d’arbres : d’une feuille « cœur » compacte de petite taille, celle-ci s’épanouit au contact de la canopée en une architecture géante robuste et ajourée.

Monstera Dubia, création d'Alexis Tricoire, Centre commercial Beaugrenelle, Paris 15e (75) Cette oeuvre manifeste en faveur de la protection des « poumons verts » de notre planète propose une illusion sublimée de la nature pour que chacun puisse se projeter dans un univers onirique.

Monstera Dubia, création d'Alexis Tricoire, Centre commercial Beaugrenelle, Paris 15e (75)« Végétaliser » Beaugrenelle Paris constitue un véritable challenge : 1 km de « feuilles-lianes » sont accrochées en deux cascades monumentales d’une hauteur atteignant 15 m de haut dans l’atrium Magnetic.

Monstera Dubia, création d'Alexis Tricoire, Centre commercial Beaugrenelle, Paris 15e (75)Informations pratiques
Jusqu’au 29 avril 2018
Beaugrenelle Paris, 12, rue Linois, 75015 Paris
Métro : ligne 10, stations Charles Michel ou Javel; ligne 6, station Bir-Hakeim.
Bâtiment Magnetic, du lundi au samedi de 10h à 20h30, le dimanche de 11h à 19h.
Bâtiment Panoramic, du lundi au samedi de 10h à 0h, le dimanche de 11h à 0h.

Monstera Dubia, création d'Alexis Tricoire, Centre commercial Beaugrenelle, Paris 15e (75)Et après ?
Dans la logique du studio AlexisTricoire de coopérer au recyclage de ses installations éphémères, celle de Beaugrenelle sera offerte à l’association du Festival « We Love Green » qui se tiendra les samedi 2 et dimanche 3 juin 2018 au Bois de Vincennes.

Monstera Dubia, création d'Alexis Tricoire, Centre commercial Beaugrenelle, Paris 15e (75)

By |2018-03-18T22:34:14+00:00mars 19th, 2018|art, événement, Paris|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. mamiefanfan 19 mars 2018 at 12 h 10 min

    Je trouve cette installation grandiose et magnifique. Espérons que les objectifs qu’elle propose soient atteints !

  2. Chasseriau Michèle 19 mars 2018 at 12 h 06 min

    Oui, tout à fait d’accord avec vous! Espérons que cette exposition ouvrira les mentalités!

  3. jpp 19 mars 2018 at 11 h 42 min

    Le mythe de la forêt primaire amazonienne a pris un sacré coup ces derniers temps : selon les scientifiques, il semblerait que les populations d’arbres sont fortement influencées par les cultures pratiquées par les amérindiens qui ont habité cette forêt jusqu’au XVIème siècle (article récent de La Recherche).

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui