Archive journalières: 24 mars 2018

Odontocidium ‘Burkar Holm’, exposition Orchidées Paris 2018

Odontocidium 'Burkar Holm', Sénat, exposition Orchidées Paris 2018, EOCCE 2018, Paris Event Center, Paris 19e (75)
Cette très belle orchidée est présentée sur le stand du Sénat dans l’exposition Orchidées Paris 2018 qui se déroule en ce moment à Paris Event Center (Paris 19e). Avec ses grandes fleurs jaune doré ponctuées de brun noir disposées le long d’une grande hampe florale flottant dans les airs, cet hybride ne manque pas de panache et de classe.

Odontocidium 'Burkar Holm', Sénat, exposition Orchidées Paris 2018, EOCCE 2018, Paris Event Center, Paris 19e (75)Je ne raffole pas du jaune, mais j’ai flashé sur cette orchidée, très élégante et graphique.

(suite…)

Earth Hour 2018 le samedi 24 mars entre 20h30 et 21h30

Earth Hour 2018, bannière
Cette année, Earth Hour (« 60 minutes pour la planète »), la plus grande mobilisation organisée par le WWF, aura lieu le samedi 24 mars entre 20h30 et 21h30 (heure locale).

À cette occasion plusieurs millions de personnes dans le monde vont éteindre leurs lumières et des milliers de monuments iconiques seront plongés dans le noir. L’année dernière, de Singapour à Honolulu, en passant par Sydney, Moscou, Londres, Paris, New York ou encore Washington, ce sont près de 7000 villes dans 187 pays qui avaient éteint leurs édifices emblématiques.

À Paris, c’est la Tour Eiffel qui sera éteinte par Anne Hidalgo, Maire de Paris, en présence de Pascal Canfin, Directeur général du WWF France et Sébastien Lecornu, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire.

Earth Hour 2018, bannière

Pour suivre toutes les actualités d’Earth Hour
Site France : https://earthhour.fr/
Évènement Facebook : https://www.facebook.com/events/959887007500355/
Twitter : #EarthHour #Connect2Earth

Fluo, l’Episcia ‘Strawberry Mist’ !

Episcia 'Strawberry Mist', feuillage rose, Gesnériacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Mon pied d’Episcia ‘Strawberry Mist’ était installé dans un grand terrarium disposé en hauteur et en fait je ne profitais pas des couleurs incroyables du feuillage, à moins de monter sur une chaise. Comme les plantes étaient trop serrées dans ce bac, j’ai procédé à quelques changements et j’ai repiqué mon bel Episcia dans une mini serre Elho que je vous ai présentée et qui est posée à même le sol. Je vois maintenant le feuillage dans toute sa splendeur.

Episcia 'Strawberry Mist', feuillage rose, Gesnériacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Quel rose !!! Les feuilles ont un aspect métallique et sont couvertes d’une couleur rose intense et brillante. Juré, craché, je n’ai pas retravaillé mes photos, couleurs naturelles, telles que je peux les contempler chaque jour.

Episcia 'Strawberry Mist', feuillage rose, Gesnériacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Le rouge orangé des fleurs en trompette jure un peu beaucoup avec la couleur rose. C’est exotique en diable !

La mini serre semble convenir à mon Episcia qui en une semaine a repris un bel aspect et toute sa vigueur, avec des nouvelles fleurs. Les plantes installées dans les trois autres mini serre Elho sont aussi en pleine forme. Je sens que je vais aller en acheter quelques unes en plus…

Les pucerons attaquent le basilic

Pucerons sur basilic 'Grand Vert', potager d'intérieur Lilo, Paris 19e (75)Quand les fleurs sont apparues, mon pied de poivron miniature cultivé dans mon potager d’intérieur LIlo a été très vite infesté par les pucerons, et ces derniers ont vite envahi le basilic. Après plusieurs douches à l’eau froide, ils ne cessent de revenir. Une vraie peste !

Pucerons sur basilic 'Grand Vert', potager d'intérieur Lilo, Paris 19e (75)
Des jeunes pousses tendres, c’est un régal pour les pucerons ! Et en regardant mes photos, je distingue même des minuscules mouches blanches, la totale ! Comme quoi, le côté très aromatique du basilic n’a aucun effet contre les ravageurs. Dommage.

Il fait chaud chez moi, et même très chaud. Ambiance presque tropicale, surtout dans ma salle à manger remplie de plantes d’intérieur, une grande partie étant sous éclairage artificiel. Et sous les lumières, la chaleur règne, ce qui accélère encore la prolifération des insectes piqueurs suceurs. Je vais doucher mes plantes plus fréquemment, deux fois par semaine au moins pour noyer les insectes adultes et limiter les populations au minimum.