Deux nouvelles variétés d’échalote à cultiver

C’est le moment idéal pour planter l’échalote, l’un des produits français le plus apprécié par les jardiniers et les gastronomes. Deux nouvelles variétés sont aujourd’hui à la disposition des jardiniers : Hermine et Méloine.

La France dispose de sols diversifiés et de climats favorables permettant la production de plants de qualité. L’échalote traditionnelle n’échappe pas à la règle, et sur l’hexagone, quatre régions sont à l’origine de ce fleuron français : la Bretagne, les Pays de Loire, l’Auvergne et la Drôme avec l’échalote grise typique de la Provence.
Dans la plus pure tradition française, toute une filière s’est donc constituée pour fournir aux jardiniers amateurs un produit de qualité. Les plants certifiés et sélectionnés par les chercheurs français ont un fort potentiel de rendement (35% de récolte en plus), sont indemnes de maladies et présentent des bulbes homogènes.

Un choix de variétés plus large
7 variétés d’échalotes traditionnelles sont principalement cultivées par des jardiniers : Hermine et Méloine viennent élargir ce choix.

  • Échalote demi précoce blanche, nouveauté bretonne aux bulbes ronds de couleur très claire, à la fine saveur, Hermine donne une excellente production et se conserve très bien. Elle peut aussi se consommer en vert ou en 1/2 sec.
  • Échalote ronde originaire de Bretagne au goût parfumé, Méloine possède un fort taux de multiplication et une excellente conservation. Elle est résistante au mildiou du feuillage.

L’intérêt de la certification ? Avoir l’assurance de cultiver un produit sain, traditionnel et au goût inimitable.

Conseils de culture
Vous pouvez commencer à planter vos plants certifiés dès janvier, en terrain ameubli, non fumé et bien drainé. Dans les régions très humides, prévoir une culture sur butte. Une culture très simple, quelques binages et en cas de sécheresse quelques arrosages. Les jolis bulbes seront récoltés dès le mois de juin.

Où les acheter ?
Voici quelques adresses collectées sur Internet.
Échalote Hermine : Ferme de Sainte Marthe (9,90€ les 500g), Graines Baumaux (6,90€ les 500g, calibre 28/40), Jacques Briant (9,99€ les 500g, calibre 15/40), JardiSem (5,50€ les 500g)…
Échalote Méloine : Graines Baumaux (7,20€ les 500g, calibre 28/40), Jacques Briant (9,99€ les 500g, calibre 15/40), Ferme de Sainte Marthe (9,90€ les 500g), JardiSem (5,50€ les 500g)…

Commentaires (2)

  1. Josette

    A la maison Maman cuisinait toujours avec de l’échalote grise donc je fais comme
    mon modèle…..

  2. jpp

    Pour moi la seule vraie échalote est la grise , les autres sont des hybrides d’échalote et d’oignon. Ca peut être bon (les bretonnes) mais ce n’est pas de l’échalote et c’est toujours moins bien que la grise.
    La difficulté de la grise est qu’il faut la planter à l’automne. Autrefois on en trouvait encore en Février , un peu ramollie , une partie déjà pourrie mais on pouvait encore planter. Maintenant il faut garder les beaux sujets et tâcher de les conserver si on veut planter au printemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 Partages
Partagez3
Tweetez
+1
Enregistrer
Partagez