Les mini rosiers, c’est toute l’année !

/, rose et rosier/Les mini rosiers, c’est toute l’année !

Les mini rosiers, c’est toute l’année !

Mini rosiers forcés, potée fleurie, magasin Gamm Vert d'Ormoy (Essonne)
Quelle que soit la saison, quel que soit le mois, vous trouvez des potées fleuries de mini rosiers comme vous trouvez aussi des petits chrysanthèmes en permanence. Mais à cette période de l’année, ils ne sont pas faciles à garder…

Mini rosiers forcés, potée fleuries, magasin Gamm Vert d'Ormoy (Essonne)Avec leurs petites roses bien turbinées, ces potées sont craquantes. Ce sont des cadeaux à prix raisonnables, mais c’est un peu beaucoup le cadeau empoisonné. Car ce ne sont ni des plantes faites pour un intérieur chauffé, ni des plantes à installer dehors avec le temps froid qui règne. Bref, c’est un casse-tête pour trouver un emplacement qui permette de les conserver plus longtemps qu’un simple bouquet de roses.

Mini rosier forcé, potée fleurie, magasin Gamm Vert d'Ormoy (Essonne)
Elles sont tellement mignonnes ces petites roses doubles…

Mini rosiers forcés, potées fleuries, magasin Gamm Vert d'Ormoy (Essonne)
À l’approche de Noël, il est préférable d’offrir un kalanchoé, un anthurium ou un phalaenopsis…

By |2017-12-13T21:21:41+00:00décembre 14th, 2017|fleur, rose et rosier|3 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

3 Comments

  1. mamiefanfan 14 décembre 2017 at 13 h 16 min

    je ne trouve pas très raisonnable de cultiver des fleurs alors que ce n’est pas du tout la saison. c’est la mort des fleurs et des plantes assurées, et de l’argent gâché !

  2. jpp 14 décembre 2017 at 11 h 52 min

    C’est tout le problème d’une partie de l’horticulture industrielle qui n’est pas du tout « durable ». On retrouve cette technique qui consiste à juxtaposer des très jeunes plants pour donner l’impression qu’on a une plante bien développée (par exemple une azalée). Une technique qui permet évidemment d’accélérer les rythmes de production et de stockage mais condamne les plantes à la mort : « pourvu que ça tienne jusqu’à la caisse ».
    A Saint-Serge nous dépotons ce genre de rosiers – qu’on nous apporte à moitié crevés-et nous les repiquons en pots individuels : on arrive à en sauver (idem pour les azalées).
    Sans doute lié à cette horticulture , Baumaux vendait il y a deux ans des graines de ces petits rosiers ( variété sinensis ????). J’en ai obtenu ainsi 25 pour 5 Euros dont une quinzaine se sont bien maintenus dans le jardin.

  3. @nnie 54 14 décembre 2017 at 8 h 36 min

    C’est joli pailleté mais ces rosiers ne tiennent pas le coup ensuite. @.

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui