Floraison tardive du chrysanthème ‘Goshoma Haru’ sur mon balcon

/, fleur, Paris, plante vivace, potée ou jardinière/Floraison tardive du chrysanthème ‘Goshoma Haru’ sur mon balcon

Floraison tardive du chrysanthème ‘Goshoma Haru’ sur mon balcon

Chrysanthemum 'Goshoma Haru' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Le petit pied de chrysanthème que j’ai acheté l’automne de l’année dernière est devenu une belle et grande plante formant un petit buisson à l’angle de mon balcon parisien. Et depuis quelques jours, il a commencé à fleurir, avec ses curieuses fleurs ébouriffées.

Chrysanthemum 'Goshoma Haru' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)La touffe mesure presque un mètre de hauteur, et pourtant j’avais pincé les tiges en début d’été pour forcer la plante à se ramifier et l’empêcher de filer trop haut. Les tiges se sont lignifiées, je n’ai pas eu besoin de tuteurer ce chrysanthème vigoureux.

Chrysanthemum 'Goshoma Haru' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
La floraison qui m’avait fait craquer est toujours aussi délirante. Toute en finesse et d’un rose très soutenu.

Chrysanthemum 'Goshoma Haru' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)Je n’ai que quelques fleurs pour le moment, car la floraison débute depuis quelques jours seulement. Mais le pied est couvert de boutons floraux. Les températures positives devraient permettre à la floraison de s’épanouir complètement, malgré son arrivée tardive. C’est vraiment un chrysanthème pour la Toussaint !

Chrysanthemum 'Goshoma Haru' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)
Avec l’Aster scaber ‘Kiyosumi’ qui est installé juste à côté, mon balcon est encore très fleuri à l’approche du mois de novembre.

Chrysanthemum 'Goshoma Haru' en automne sur mon balcon parisien, Paris 19e (75)

By |2017-10-28T22:38:52+00:00octobre 29th, 2017|balcon et terrasse, fleur, Paris, plante vivace, potée ou jardinière|6 Comments

About the Author:

Agronome de formation et jardinier passionné depuis sa plus tendre enfance, collectionneur de plantes, Alain Delavie a exercé différents métiers toujours en étroite relation avec le monde végétal et le jardin, en commençant par celui de pépiniériste collectionneur avant de devenir journaliste, spécialisé dans le jardinage et la météorologie. Il est aujourd'hui rédacteur en chef du magazine Rustica Hebdo et conseiller éditorial du site www.rustica.fr

6 Comments

  1. @nnie54 29 octobre 2017 at 20 h 43 min

    Il est incroyable de chrysanthème, j’aime vraiment cette fleur un peu bizarre non , mais très plaisante.
    @.

  2. Christine 29 octobre 2017 at 18 h 50 min

    Encore une belle trouvaille Alain, merci de nous la faire partager 😉

  3. mamiefanfan 29 octobre 2017 at 18 h 35 min

    très joli et original !

  4. jpp 29 octobre 2017 at 18 h 35 min

    Belle trouvaille ! Encore une idée à copier. C’est curieux toutes ces floraisons « in extremis » :s’il faisait froid (comme ce devrait être) , elles n’auraient pas eu lieu , mais est-ce donc qu’elles avaient été retardées auparavant ?

  5. Chasseriau Michèle 29 octobre 2017 at 14 h 11 min

    Un chrysanthème qui est superbe et pas courant! J’aime beaucoup aussi le coloris! Bravo pour votre achat!

  6. Josette 29 octobre 2017 at 12 h 53 min

    Curieuses fleurs en effet et belle hauteur !

Leave A Comment


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies and third party services. Oui