Archive journalières: 1 octobre 2017

1 brique pour 11 l de terre de fibre de coco

Ugro brique fibre de coco deshydraté compressé, substrat, Paris 19e (75)
Toujours en quête d’un substrat léger pour mes bouturages et la culture de mes saintpaulias, mais aussi celle des épiscias et des bégonias qui redoutent tous l’excès d’humidité au niveau de leurs racines, j’ai acheté cette brique de fibres de coco compressées et déshydratées. Un petit pavé de 750 g mais qui, après réhydratation, permet d’obtenir 11 litres de substrat poreux.

Les dimensions de la brique sont : 20 x 10 x 5.5 cm. Pour le jardinier qui porte la charge, 750 grammes seulement pour obtenir un tel volume ensuite, c’est super. Parfait pour le jardinier urbain !

Les fibres de coco possèdent d’excellentes propriétés de rétention d’eau et d’aération qui favorisent une croissance rapide du système racinaire de la plante. Celles proposées par la marque UGRO sont riches en trichodermas, un micro-organisme qui lutte contre la pourriture des racines et stimule la croissance des plantes. Un substrat 2 en 1, de surcroit acide (pH de 6,3) ce qui devrait plaire à mes saintpaulias et bégonias.

Ce ne sera pas le seul composant du substrat que je vais employer. Je vais y ajouter de la perlite et un engrais organique obtenu à partir du guano de chauve-souris. Je n’ai pas trouvé ces produits dans une jardinerie, mais dans un growshop : L’Or Vert (Paris 5e).

Mais où sont les petits pots ?

Petits pots en plastique, Paris 19e (75)De nombreuses variétés de saintpaulia s’échangent par boutures de feuilles non racinées. Mais pour effectuer ce bouturage assez long, j’ai eu beaucoup de mal à trouver des petits pots en plastique afin d’y installer mes dernières acquisitions végétales.

On trouve facilement des godets en plastique ou en fibre de coco de 7 ou 9 cm de côté, mais ils sont trop volumineux pour l’enracinement des feuilles de saintpaulia. On trouve aussi sans problème des mini pots en fibre de coco biodégradables de 5 cm de diamètre, la taille idéale. Le hic, c’est que si la reprise des feuilles de saintpaulia est relativement rapide avec l’apparition de racines à la base du pétiole de la bouture, par contre, l’attente est très longue ensuite (plusieurs mois) pour voir sortir les premières nouvelles feuilles, signes d’une bonne reprise. Ce délai est bien supérieur à la résistance de la plupart des pots biodégradables, d’où mon besoin de mini pots en plastique.

Mais j’ai du faire je ne sais plus combien de magasins dans Paris ayant un rayon de jardinage pour dénicher ceux que je vous montre en photo. Castorama, Leroy Merlin, Truffaut, Vilmorin Jardin… J’ai finalement acheté ceux qui restaient chez Bru, sur le quai de la Mégisserie, Paris 1er (75). Décidément toujours la bonne adresse pour les jardiniers parisiens !

Je vais pouvoir bouturer à tout va !